7 février par Stéphane Cazat
4.25/5 (4 votes)

Test serrure connectée WE.LOCK, optez pour un barillet intelligent

MA NOTE: 4/5

J’ai beau être passionné de technologie, j’ai toujours eu un peu de réticence à passer le pas et installer une serrure dite « connectée ». Peur tout d’abord de devoir galérer pour l’installation, peur de la défaillance technique qui m’empêcherait d’accéder à mon domicile et aussi peur d’exposer sur internet l’équivalent de mes clés de maison. Et j’ai eu l’occasion de tester la serrure connectée WE LOCK ...

En quelques mot la serrure connectée WE.LOCK L6PCB que j’ai eu l’opportunité de tester supprime le besoin de clés dans votre poche. Elle autorise l’ouverture en utilisant un code sur un clavier, un tag RFID ou encore une application Bluetooth. Il s’agit d’un système de Digicode personnel même si la comparaison est réductrice.

Différents modèles de serrure WE.LOCK
Différents modèles de serrure WE.LOCK

La marque WE.LOCK est spécialisée depuis plusieurs années dans le domaine de la protection de la maison. Localisée aux Etats Unis, la marque propose à la fois des systèmes complets avec poignée/verrou mais aussi, ce qui m’a le plus intéressé, un moyen de simplement remplacer un cylindre existant. En d’autres mots, il suffit d’extraire de votre porte le barillet en ôtant généralement juste une vis pour y mettre un modèle nouvelle génération. L’installation ne devrait demander que quelques minutes au final.

Les mécanismes sont estampillés « qualité allemande » et certifiées de classe Super B. Il s’agit d’une certification américaine ce qui correspond après recherche à un niveau intermédiaire supérieur en difficulté d’ouverture. Même à coup de masse, le boitier extérieur ne cède pas et même ensuite il faudrait crocheter la serrure.

Un point rassurant pour commencer.

Des usages variés

WE.LOCK a acquis de la notoriété via le marché de la locations Airbnb. Via ses serrures, il est possible de communiquer à un hôte un code éphémère pour n’ouvrir que sur une période limitée sans besoin de donner des clés.

Mais qui peut le plus peut le moins et naturellement un usage à titre personnel sur sa porte d’appartement, maison ou bureau sans logique de location est la cible plus large de cette société.

Il y a l’embarra du choix en matière d’ouverture. WE.LOCK propose des serrures à clavier et RFID comme celui de mon test (modèle L6PCB), des versions avec une clé physique de secours en plus (PCB10KEY27) ou encore qui proposent un lecteur d’empreinte.

J’ai trouvé que le système de clavier en général offrait plus de flexibilité que les modèles à empreinte. Des codes éphémères peuvent être générés au besoin. Je sais aussi qu’un système d’empreinte est sensible et parfois imprécis.

Test de la We.Lock L6PCB

J’ai donc testé une serrure We.Lock dont la référence exacte est L6PCB. Cette serrure connectée est un produit intermédiaire dans la gamme du fabricant. Elle est destinée à une commercialisation en Europe avec un prix est autour de 150-170€ via des réseaux comme Amazon. Il y a des perspectives de trouver moins cher lors de promotions où elle est vendue moins de 130€.
Ce modèle est livrée accompagné de trois badges RFID à programmer contre un seul sur une version appelée SOHO.

La boite contient une coque silicone de protection contre les intempéries. Vous avez aussi des clés Allen de montage et une documentation en Français.

JPEG - 92.6 ko
JPEG - 143.1 ko
Dans la boite
Dans la boite

La serrure est aux normes CE.

Une documentation en Français
Une documentation en Français

L’ensemble ne fait pas « quincaille ». Le produit respire la qualité et la solidité.

JPEG - 100.8 ko

La serrure L6PCB est ni plus ni moins qu’un cylindre de porte amélioré avec du côté extérieur un clavier numérique avec mini écran et de l’autre une poignée verrou.

Un montage simple

Aucun besoin d’être un bricoleur expert pour la mise en service et installation ce que j’ai apprécié.
Ce cylindre We.Lock se substitue à un modèle 30*40, des plus communs.
La photo ci-dessous montre les mécanismes compatibles et ceux incompatibles.

Les barillets compatibles
Les barillets compatibles

Il faut installer des piles dans la poignée extérieure de manière à alimenter les moteurs.
A l’aide d’une des clés, il faut dévisser une vis de blocage puis insérer quatre piles AAA (non fournies).

Accès au comportement pile
Accès au comportement pile
JPEG - 117.7 ko

Reste à démonter votre cylindre existant sur votre porte insérer la WE.LOCK en replacement de votre barillet existant.

Démontage de la poignée verrou pour insertion sur la porte
Démontage de la poignée verrou pour insertion sur la porte
Le mode d'insertion
Le mode d’insertion

L’insertion se fait de l’extérieur en ayant préalablement dévissé la partie verrou/poignée.

Il n’est pas possible de démonter la partie clavier pour des raisons évidentes de sécurité.

Via un système de trous de blocage, le mécanisme s’ajuste à la largeur de la porte comme le montre le schéma ci-dessous.

JPEG - 230.4 ko
Vue de coupe
Vue de coupe

Le résultat après montage est naturellement différent de celui d’un barillet à clé normal. Il est probable que vos visiteurs seront interloqués.
A l’intérieur, le système de verrou via la poignée est esthétique et surtout ergonomique.

Avant / Après
Avant / Après

Une serrure intelligente

Le principe de fonctionnement de la serrure WE.LOCK est facile à comprendre. La poignée clavier extérieur tourne dans le vide tant qu’elle n’est pas autorisée. L’ouverture est donc impossible. Via une autorisation via un code, un tag radio ou une application Bluetooth, les moteurs s’activent pour coincer la tige. Il devient ainsi possible d’ouvrir ou fermer comme un verrou mécanique.

Si votre porte se ferme automatiquement quand elle est claquée, vous n’aurez rien à faire en sortant de chez vous. Si votre porte doit par contre être verrouillée par une clé en sortant, il faudra donc activer le verrou à chaque sortie.

La serrure peut être programmée via le clavier et un petit écran à deux lignes.

Après installation, vous devrez changer le code administrateur pour créer votre code personnel à 6 chiffres.

Le clavier est éclairé avec code couleur
Le clavier est éclairé avec code couleur

Il est possible à travers des dialogues simples de :

  • Changer le code administrateur
  • Ajouter des utilisateurs
  • Associer les badges RFID
  • Mettre en silence les bip claviers
  • Désactiver le Bluetooth
  • Régler la temporisation de blocage

Pour entrer chez vous, il suffit d’appuyer sur le clavier puis entrer le code. Ce code peut être inséré dans une séquence plus longue pour confondre tout curieux potentiel. La serrure saura reconnaitra le code dans cette série plus longue.

Le clavier est rétroéclairé pour un usage dans le noir avec une couleur qui signale les anomalies. En cas de saisie de 5 codes incorrects, vous devrez attendre 5 minutes avant que de pouvoir retenter. Il y aura aussi une alerte en cas de niveau de batterie faible.

Ouverture avec un badge
Ouverture avec un badge

Avec un badge RFID, le déverrouillage est très simple simple. Il suffit d’activer le clavier et glisser le badge dessus.

Le verrou ne reste actif que quelques secondes puis les moteurs se désactivent de nouveau (temps paramétrable).

En cas d’incident, la serrure WE.LOCK propose un mode dégradé d’ouverture avec un port USB d’alimentation en façade et l’usage du Bluetooth du Smartphone.

Une application pour aller plus loin

La serrure WE.LOCK L6PCB est un modèle dit « connecté » au sens où elle peut se piloter via une application mobile.
L’objectif n’est pas une ouverture à distance via Internet mais une simplification de l’administration de la serrure comme la création de codes temporaires sur une plage. Il est cependant possible de demander l’ouverture à courte distance de la serrure en utilisant le Bluetooth.

L’application s’appelle WE.LOCK et existe pour Android ou iOs.

Une fois ouverte, vous devez faire reconnaitre votre barillet en scannant le code 2D en façade. Ce processus est sécurisé et ne peut être fait sans connaitre le code de la serrure et avec création d’un nouveau code pour la protection Bluetooth.

A propos, la serrure a un identifiant unique qui est gravé sur le côté du barillet. Je vous conseille de le relever avant montage. Ce code pourra être utilisé si le scan du code ne fonctionne pas.

JPEG - 73.4 ko

Que dire de l’application We.Lock si ce n’est que ce n’est pas un modèle d’ergonomie avec une traduction en français approximative. Elle procure le minimum des services attendus.

L'application We.Lock
L’application We.Lock

Chaque serrure WE.LOCK apparait sur l’écran principal avec un statut de connexion. La liaison Bluetooth BLE fonctionne jusque 10 mètres.
Une fois la serrure sélectionnée, vous pouvez activer l’ouverture ou la fermeture à distance ainsi que visualiser l’état des batteries.

L'application We.Lock

L’application donne la possibilité de créer des utilisateurs ainsi que des codes temporaires qui seront valides sur une période précise.

Elle donne aussi la possibilité de partager une possibilité d’ouverture de votre serrure via un smartphone à quelqu’un qui aurait aussi un compte WE.LOCK.

L’application montre les événements d’ouverture. J’aurais aimé qu’elle puisse aussi informer des erreurs de saisies.

A vous de trouver votre usage

La serrure connectée We.lock est un produit sérieux sur un marché où il n’y a pas de place pour l’amateurisme. Elle est solide et polyvalente. De savoir qu’elle n’est pas pilotée via Internet mais plutôt par un système Bluetooth débrayables correspond à mes attentes. J’aime également le système de verrou intérieur.

Dans les points à améliorer il faut considérer la largeur du clavier à l’extérieur qui pourra frotter sur le montant de votre porte. J’aurai aussi aimé que le système puisse verrouiller automatiquement la porte mais ce ne serait plus le même concept technique.

Il n’existe pas une grosse concurrence dans ce marché. Je vais continuer à m’informer pour vous proposer des tests de serrures connectés alternatives.

Si la Serrure intelligente WE.LOCK de ce test vous intéresse, est actuellement proposé à moins de 130€ sur Amazon via une réduction de -27% à sélectionner sur la page produit.


4/5 MA NOTE

Serrure WE.LOCK, LE VERDICT :

Sans être extrêmement connectée, la serrure WE.LOCK n’en ait pas moins intelligente. Elle permet de remplacer vos clés simplement avec une belle polyvalence. Son système d’installation par simple remplacement d’un barillet existant est aussi astucieux.

Les points forts
Solide
Plusieurs modes d’ouverture
Prix respectable
A améliorer
Largeur extérieure
Ergonomie Application mobile
Notez ce test en cliquant une étoile: (4.25/5)
4 votes
Bricolage Equipement Maison

Formulaire Erreur

Des coquilles, des informations à ajouter, ... ? aidez-moi en le signalant en cliquant le bouton ci-dessus



FORUM DU TEST : 6 QUESTIONS, AVIS, PROBLEMES, ...

  • Swingman 9 mars, 07:14

    Bonjour,

    Est-il possible d’utiliser ce genre de serrure connectée avec une porte dont la serrure nécessite que la poignée soit relevée avant de pouvoir fermer la porte ?

    Merci

    • Stéphane Cazat (Rédacteur) 9 mars, 08:20

      Bonjour
      Oui en effet, elle ne fait que tourner le barillet.

    • Swingman 9 mars, 09:39

      Merci pour cette réponse.

      En effet. Par contre cela veut dire qu’il faudra au préalable soulever la poignée pour fermer la porte à distance, mais la il s’agit d’une limitation physique inhérente au système de sécurité de la porte.

    • Stéphane Cazat (Rédacteur) 9 mars, 10:05

      Le système Welock ne fait que bloquer le mécanisme pour permettre de tourner le verrou. Il n’y a pas de moteur pour ouvrir directement la porte en effet.

    Répondre

  • Philippe LECA 8 février, 16:12

    Je vois 2 soucis potentiels avec cette serrure :
    - si quelqu’un retire les piles (ce qui semble facile, vu qu’elles sont à l’extérieur), qu’est ce qu’il se passe ?
    - on m’’avait appris qu’il ne faut pas que le canon dépasse à l’extérieur parce qu’avec une pince, un cambrioleur peut casser la serrure. Là, qu’est-ce qu’il se passe si on force avec une pince sur la partie extérieure ?

    • Stéphane Cazat (Rédacteur) 8 février, 17:59

      Bonjour

      Pas de piles fait que la poignée va tourner dans le vide. Il faut une clé spéciale pour accéder à cette partie.
      Apres j’ai vu des vidéos ou la poignée est frappée à coup de masse et où elle ne lâche pas. La résistance se mesure en minute sur une serrure pas en heures.

    Répondre

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom