il y a 4 mois par Stéphane Cazat
4.63/5 (19 votes)

TEST Fat Bike pliant ENGWE EP-2 PRO, un VTT électrique roues 20 pouces de qualité

MA NOTE: 4/5

Et voici un nouveau test d’un vélo électrique pour se faire plaisir mais qui aura un usage possible uniquement en dehors des routes publiques vu qu’il ne répond pas à la définition d’un VAE (250w max et pédalage 100%). Il s’agit d’un FAT BIKE de la marque ENGWE, une marque qui s’est fait un nom en matière de rapport qualité prix. Le modèle en question est le ENGWE EP-2 dans sa version PRO.

« FAT BIKE ». Retenez bien ce nom pour ce qui qualifie des supers VTT avec des pneus très larges. Ces pneus larges de 4 pouces assurent une excellente adhérence sur tous sols difficiles y compris le sable, la terre ou la neige.
Ce sont des vélos de plus en plus populaires notamment dans leur version électrique qui leur donne du « peps » en plus de votre coup de jambe. Leur look est aussi impressionnant et le plaisir est au rendez-vous.

Auparavant hors de prix, ces vélos électriques FAT BIKE se démocratisent notamment en achat Europe avec des marques bien suivies comme ENGWE.

JPEG - 504.4 ko

Le vélo de ce test est le ENGWE EP-2 dans sa version PRO disponible en Europe autour de 1000€ en meilleur prix.

Le ENGWE EP-2 PRO En bref

  • Marque : ENGWE
  • Modèle : Z EP-2 PRO
  • Type Fat Bike pliant
  • Roues 20 pouces / 4 pouces de larges
  • Moteur : 750w
  • Batterie : 48V 12.5Ah 18650
  • Batterie Amovible : Oui
  • Dérailleur Shimano 7 vitesses
  • Suspensions fourche : oui
  • Freins : à disque mécaniques
  • Selle réglable : oui
  • Guidon réglable : Oui
  • Jantes : Bâtons
  • Garde-boue : Oui
  • Porte Bagage : Oui
  • Eclairage avant : Oui
  • Eclairage arrière : Oui
  • Ordinateur de bord : Oui
  • Accélération : à la poignée
  • Béquille : Oui
  • Poids en charge MAX : 150Kg
  • Distance maximale électrique : 110 Km

Un second test de FAT BIKE pliant électrique

Le ENGWE EP-2 PRO est le second FAT BIKE que je teste après celui du ADO Z20C. C’est ici l’opportunité de mieux juger en quoi la prestation ou la performance du ENGWE EP2 peut être différente de celle d’un compétiteur de même gamme tarifaire.

En Blanc le Engwe EP-2, en noir le ADO Z20C
En Blanc le Engwe EP-2, en noir le ADO Z20C

Un emballage incroyable

Que ceux d’entre vous sont réticents à acheter un vélo par correspondance, qui plus est un FAT bike de peur que celui-ci soit endommagé pendant le transport se rassurent.

Je n’ai jamais vu un produit aussi bien protégé de toute ma carrière. Le vélo ENGWE est emballé avec des protections sur chacun des organes clé, avec des plaques de mousse et carton. L’ensemble fait ensuite l’objet d’une injection de mousse pour créer comme un cocon pour le transport.

Un emballage tel un concon
Un emballage tel un concon

Il y a plusieurs couleurs possibles et de mon côté c’est un ENGWE EP62 PRO blanc que j’ai reçu.

Il faut un peu de temps pour ôter toutes les protections mais au final, c’est quasi le seul effort que vous aurez à faire car il est assemblé à 95%. Il n’y a que les pédales qui ne sont pas montées de manière à limiter les risques.

Quasi rien à assembler
Quasi rien à assembler

J’ai apprécié de trouver les garde-boues déjà montés ce qui n’était pas le cas du côté de mon FAT BIKE ADO Z20C. De plus ces accessoires ne sont pas génériques mais bien spéciaux pour ce vélo. Ils tiennent bien et ne risquent pas de frotter sur la roue.

Prêt à l'emploi
Prêt à l’emploi

Le FAT BIKE ENGWE EP-2 PRO est livré avec deux documentations dont une qui explique le fonctionnement du compteur électrique/ordinateur de bord. Très bon point.

Le chargeur secteur CE fourni fait très sérieux comme le reste.

Le chargeur de qualité
Le chargeur de qualité

Une belle finition

La finition du ENGWE EP-2 PRO est au-dessus de celle de mon précédent FAT BIKE ADO. Rien ne vaut mieux qu’une série de photographies pour que vous puissiez en juger par vous-même.

Les soudures sont propres, les câbles sont parfaitement bien rangés. Au sortir du carton, le vélo est déjà bien réglé au niveau vitesses/freins.

Un bon rapport encombrement/performance
Un bon rapport encombrement/performance

La conception est bonne avec des jantes bâton qui rassurent sur la solidité. Les freins sont à disque avec des câbles.

Les roues sont de 20 pouces larges de 4 pouces.

Les roues à jantes Bâton
Les roues à jantes Bâton
Des freins à disque
Des freins à disque

Une béquille bien stable est déjà assemblée.

Les fourches du ENGWE EP-2 PRO sont télescopiques avec un système qui apparait assez ordinaire.

Fourche télescopique

Le système de dérailleur est de type Shimano avec 7 vitesses.

Le mécanisme 7 vitesses Shimano
Le mécanisme 7 vitesses Shimano
JPEG - 356.3 ko

Le compteur central dispose d’un grand écran. Il se pilote via un module sur la partie gauche. Cette télécommande dispose de 5 boutons. Elle pilote l’éclairage en plus du compteur.
La sonnette est mécanique.

Un grand écran pour l'ordinateur/compteur
Un grand écran pour l’ordinateur/compteur

Les poignées sur le guidon sont antidérapantes et résistantes à la sudation.

La poignée fait accélérateur
La poignée fait accélérateur

Ce que beaucoup d’entre vous apprécieront sur le ENGWE EP-2 PRO est la présence d’un porte bagage. Ce dernier porte l’éclairage arrière qui est câblé sur celui avant et pilotable directement via la commande au guidon. Beaucoup de vélos électriques ne proposent qu’un catadioptre ou un éclairage arrière à pile.

Encore mieux, cet éclairage s’allume automatiquement quand il fait sombre. Cette fonction n’est présente que sur la série PRO du ENGWE EP-2.

Très bien équipé avec garde-boue, porte bagage et éclairage
Très bien équipé avec garde-boue, porte bagage et éclairage
JPEG - 557.7 ko

Ajustable à chaque morphologie

L’avantage de ces vélos FAT BIKE Pliant est de pouvoir être utilisé avec une très grande amplitude de taille. La selle et le guidon s’ajuste de manière à ce que des personnes entre 1.55 et 1.98 puissent l’utiliser.

La selle est en position basse à 83 cm et en haut à 114 cm. Le guidon est réglable entre 116 et 134 cm.

Ce type de vélo est extrêmement solide et ne craint rien (150 kg de charge possible).

JPEG - 522.9 ko

JPEG - 168.6 ko

La selle est de bonne qualité et elle est assez confortable.

La selle est confortable
La selle est confortable

Un vélo trapu

Le VTT FAT BIKE ENGWE EP-2 PRO se recharge directement sans besoin de retirer la batterie sachant que la batterie est amovible et peut aussi se charger hors du vélo.

La batterie amovible
La batterie amovible
JPEG - 131.9 ko

Il s’agit d’une batterie 48V 12.8Ah 18650 équipée de composants Samsung. Elle ressemble à celle de mon vélo Samebike. J’en ai vu ce type de batterie vendue en pièce détachée via Aliexpress ce qui rassure sur la réparabilité de ce FAT BIKE.

Celle de mon autre FAT BIKE Z20C est un modèle 36V, 10.4 Mah.

Ce type de batterie est verrouillée par une clé qui empêche de la retirer du cadre mais aussi de démarrer le vélo en son absence. Ce placement n’est pas optimal car il y a les câbles qui empêche d’y accéder facilement. Le problème est commun à d’autres vélos électriques.

Engwe fourni deux clés avec son vélo ENGWE EP-2 PRO.

JPEG - 547.5 ko

Comptez 5 heures pour une charge complète.

Le VTT FAT BIKE ENGWE EP-2 PRO de mon test est animé par un moteur 750Watts. C’est bien plus que que le standard autorisé de 250W et c’est pourquoi il ne peut être utilisé sur routes publiques. Le ENGE EP-2 existe en version « non pro » avec la différence de proposer un moteur moins puissant. Je ne suis pas convaincu que les autres versions soient réellement moins performantes pour la plupart d’entre nous.

Par défaut il n’est pas bridé en vitesse donc en théorie peut dépasser les 40 km/h.
Le surcroit de puissance du moteur explique sa facilité de se mouvoir y compris les plus lourds d’entre nous. Il avale les chemins y compris les plus pentus.
Le moteur 750W devrait pouvoir propulser le vélo entre 42 et 45 km/h.

L’assistance propose 5 niveaux qui sont sensés multiplier votre effort :
1 - 25% de votre effort en plus
2 : 50%
3 - 100%
4 - 150%
5 - 200%

Dans la pratique, dès le premier niveau, l’assistance au pédalage est bien présente. La poignée droite pilote aussi l’accélération si vous avez besoin de passer un endroit difficile ou si vous avez la flemme de pédaler.

Si vous venez à être sur un passage bitumé, vous entendrez distinctement le bruit de roulement des pneus sur la chaussée. Il est de plus amplifié par les garde-boues.

J’ai la chance d’avoir proche de chez moi des chemins de terre, champs et forêts. Comme vous pourrez le lire dans la quasi-totalité des tests de FAT BIKE électriques, il y a un énorme plaisir de pouvoir passer sans encombre un peu partout. Les pneus 4 pouces restent scotchés au sol. Traverser un champ en terre et possible là où mon VTT électrique Samebike L026 reste lamentablement planté dès le début de la traversée. Cela reste une activité sportive avec effort la plupart du temps car il faut accompagner en pédalant.

Un compteur électronique permet de suivre les principaux indicateurs.

Je ne peux encore me prononcer de manière ferme sur le nombre de km que vous pouvez faire avec une charge car j’ai plusieurs fois rechargé la batterie avant qu’elle ne soit vide.

Le fabricant indique 45-55 km (mode électrique) et 90-110 km (mode assistant). J’ai lu que le vélo proposerait un mode I-ERS qui recharge la batterie quand vous êtes à forte vitesses ou dans les descentes. Cela ne serait que sur la série PRO VTT FAT BIKE ENGWE EP-2 mais jke ne suis pas sur que les versions Europe le propose.

L’autonomie dépend fortement de votre poids, de votre mode de pédalage, des routes et même de la température.

Une marque de FAT BIKE à suivre

Le VTT électrique FAT BIKE ENGWE EP-2 PRO est un produit de qualité supérieure à mon ADO Z20C alors qu’il reste dans les meilleurs tarifs du marché (voir le bon plan en bas du test).
Signalez vous dans le forum ci-dessous si vous êtres intéressés ou si vous avez des questions en regard de mon modèle.

Bon plan VTT FAT BIKE ENGWE EP-2 PRO

Si vous cherchez à acheter ce produit au meilleur prix, je vous engage à lire mon bon plan en cours : Le Fat Bike électrique ENGWE EP-2 PRO moteur 750W à 870€ Stock officiel Europe (testé)

4/5 MA NOTE

VTT FAT BIKE ENGWE EP-2 PRO, LE VERDICT :

Que dire si ce n’est que les vélos de type FAT Bike sont de véritables plaisir à piloter en dehors des chemins balisés. La réglementation ne permet pas de les utiliser sur route d’où l’intérêt de choisir un modèle pliable qui pourra être emmené sur votre terrain de jeu.

Les points forts

Prestation d’emballage
Equipement complet
Moteur 750w
Batterie
Pour petits et grands adultes
Documentation

A Améliorer

Dosage de l’assistance
Notez ce test en cliquant une étoile: (4.63/5)
19 votes
FAT BIKE ENGWE Vélo électrique et +

Formulaire Erreur

Des coquilles, des informations à ajouter, ... ? aidez-moi en le signalant en cliquant le bouton ci-dessus



FORUM DU TEST : 9 QUESTIONS, AVIS, PROBLEMES, ...

  • Greg 2 janvier, 18:02

    Bien qu’interdit en l’état sur route, je pense que ce vélo peut être considéré comme un speed bike, et donc être utilisé légalement (comme un scooter 50cm3) à condition de lui adjoindre des plaques, une carte grise et l’assurance. Il me semble qu’il intègre un mode throttle qui permet d’avance sans pédaler.
    Les avantages sont un prix inférieur à un scooter, et la possibilité de le ranger plus facilement si on n’a pas de maison (le monter dans un appartement ; bien qu’assez lourd c’est faisable).
    Un détail négatif : les freins à disques mécaniques. Ca demande des ajustements réguliers, alors que des freins hydrauliques ne nécessitent pas un entretien aussi régulier (c’est mon expérience personnelle : je suis passé du premier au second)

    • Stéphane Cazat (Rédacteur) 2 janvier, 18:09

      Merci pour ces infos. Je partage l’analyse du confort vs un scooter.
      Vous avez fait la démarche d’en immatriculer un ?
      J’ai trouvé cette vidéo qui donne des infos
      https://youtu.be/HwVr2RKND-E

      Si c’est comme mon modèle, il y a possibilité de limiter la vitesse dans l’ordinateur de bord et en effet un mode sans pédalage de disponible.

    • Greg 2 janvier, 22:39

      J’ai fait des recherches et je ne suis pas sûr finalement qu’on puisse le légaliser. Pour l’immatriculer il faut : le quitus fiscal à obtenir au centre des impôts grâce à la facture d’achat, pour prouver qu’on est bien en règle au niveau de la tva + un certificat de conformité délivré par le revendeur précisant si le vélo est un vae classique ou un speedbike, et s’il est certifié CE. Et je doute qu’on puisse avoir ce dernier.

    • PJL60 17 mars, 19:50

      Pour l’immatriculer, c’est un peu plus complexe.
      Déjà, il faut le rendre conforme à la législation :
      - rétroviseur côté gauche,
      - éclairages avant/arrière allumés en permanence et un avertisseur sonore, tous fixes et commandés depuis le guidon
      - freins inversés façon moto - le frein arrière est à gauche - et liés avec le feu arrière pour signaler le freinage. Les leviers de frein doivent comporter une « boule » à leur extrémité pour minimiser les risques de blessure en cas de chute
      - support de plaque à l’arrière
      - supprimer le mode accélérateur à la poignée.

      Après, il faut réussir à le faire homologuer et là, bon courage......

    • Cid 14 juillet, 19:03

      Les speedbikes sont des cyclomoteurs point. Donc passage DREAL, carte grise, immatriculation, permis, assurance etc. Ces engins chinois ne passeront jamais sinon ils ne couteront pas 800€.

      On s’est battu dans les années 80 pour retirer les pédales des cyclomoteurs, et maintenant faudrait en remettre ? :) Ouais tous les engins à deux roues de moins de 50cm3 étaient pourvus de pédales. Comme la Vespa V50A de mon grand-père possédait un pédalier, pas pratique mais obligatoire. L’arrêt de l’obligation des pédales a permis l’explosion des scooters... et la mort des mobs.

      Sinon pour rouler légalement à 45 km/h en cyclomoteur électrique, regardez du coté du retrofit.

    Répondre

  • Newschris 22 avril, 11:56

    Bonjour,

    Pensez-vous que le moteur soit bien de 750W ou ce n’est que du fake marketing, car les roues et la taille du moteur semble être les même que le Z20C alors que le moteur est deux fois moins puissant ?
    De plus, afin d’exploiter les 750W sous 42V il faut également que le contrôleur puisse fournir 18A (contre 10A sous 36V pour le modèle Z20C).

    Cdt,

    Répondre

  • Tof 11 avril, 18:12

    Bonjour,
    Vous parlez de poids « un peu lourd » du vélo mais à moins d’une erreur de ma part vous ne précisez pas le poids du vélo....
    Merci

    Répondre

  • Franck 17 mars, 10:32

    Bonjour, éant donné qu’il est possible de baisser le niveau de la vitesse, n’est il pas possible de l’utiliser sur les pistes cyclables comme un VAE classique ? Merci. Franck

    • PJL60 17 mars, 19:52

      C’est à vos risques et péril. En cas d’accident, vous ne pouvez pas être assuré.

    Répondre

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom