il y a 1 mois par Stéphane Cazat
4.33/5 (3 votes)

Test Eleglide Tankroll, le plus économique des fat Bike électrique 26 pouces

MA NOTE: 4/5
  Vélos électriques imports Fat Bike électrique 26 pouces ELEGLIDE

La marque Eleglide, spécialisée dans les vélos et trottinettes électriques, vient de lancer son premier vélo électrique Fat Bike : le Tankroll. C’est plutôt une bonne nouvelle car la marque a su se faire un nom en matière de rapport qualité prix. Le Tankroll est commercialisé moins de 1100€ ce qui, pour un VTT Montagne Fat Bike équipé de pneumatiques 26 pouces, n’est pas cher. Un « Fat Bike », de conception technique plus complexe qu’un VTT traditionnel ne peut être en effet vendu au même prix que son équivalent VTT.

Le Fat Bike 26 pouces Eleglide Tankroll pourra séduire d’autant plus qu’il est conforme à la législation et autorisé sur route. Eleglide a veillé à proposer un moteur de 250 watts, une limitation à 25 km de l’assistance et l’absence d’accélérateur à la poignée.

Un grand Fat bike qui a du style
Un grand Fat bike qui a du style

Le constructeur est malin. Il fournit un second jeu de poignée avec accélérateur. Vous pourrez donc choisir de le transformer en cyclomoteur.

Voici un tableau récapitulatif des caractéristiques du VTT Montagne / Fat Bike Eleglide Tankroll

Marque Eleglide
Modèle Tankroll
Type Fat Bike électrique
Type cadre Cadre VTT
Roues 20 pouces /4 pouces de larges
Pliant Oui
Moteur 250 W
Vitesse max préconfigurée 25km/h
Batterie 48V 10Ah
Autonomie max théorique 70km
Batterie Amovible Oui
Dérailleur Shimano 7 vitesses
Suspensions fourche Oui
Suspensions cadre/arrière Non
Suspension selle Non
Freins mécaniques
Selle réglable Oui
Guidon réglable Non
Jantes Rayon
Garde-boue Oui
Porte-bagage Non
Eclairage avant Oui
Eclairage arrière Non
Ordinateur de bord LCD
Accélération pédalage (option par poignée)
Nombre de mode 5
Application Bluetooth Non
Poids cycliste max 120Kg
Béquille Oui
Variante couleur Non
Taille 1890x660x1190mm
Conforme norme EN15194 Oui

Un peu d’assemblage

Le carton du Eleglide Tankroll est volumineux car ce n’est pas un modèle pliable. comme souvent je peux en tester.

Un gros carton
Un gros carton

Il y a un peu d’assemblage mais cela reste raisonnable et à a portée de tous.

Très bien emballé
Très bien emballé
Un peu de montage à prévoir
Un peu de montage à prévoir

La documentation comporte une partie en français pour vous assister.

La documentation est en francais
La documentation est en francais

Il vous faut installer la roue avant, son frein à disque, son garde boue, le guidon, le compteur et les éclairages. Les outils nécessaires sont fournis.

Le montage du frein à disque avant
Le montage du frein à disque avant

L’éclairage arrière n’est qu’un simple catadioptre. Je vous recommande de le remplacer par une lampe à pile que vous pourrez trouver à moins de 3€ dans le commerce.

Dommage, le feu arrière n'est qu'un catadioptre
Dommage, le feu arrière n’est qu’un catadioptre

Un équipement de bon niveau

Eleglide est une marque qui a une bonne réputation en matière de design sans négliger la technique. C’est de nouveau le cas sur le Eleglide Tankroll qui est à la fois joli et bien pensé.

Et voilà
Et voilà

Le niveau d’équipement est supérieur à ce que vous pourriez attendre d’un vélo qui cible l’entrée de gamme de son segment Fat Bike. Nous sommes au tarif d’un VTT électrique Décathlon premier modèle avec un équipement bien supérieur.

Comparaison avec un VTT électrique décathlon de même tarif. Victoire par KO
Comparaison avec un VTT électrique décathlon de même tarif. Victoire par KO

Il n’y a pas vraiment de grosses concessions ni de mauvaises surprises sur ce Fat Bike.

J’aime son cadre qui facilite le passage des jambes.

La sérigraphie noire et orange Eleglide est agréable avec une intégration parfaite de la batterie dans le cadre là où des modèles de même tarif la positionne au dessus.

la batterie est intégrée au cadre
la batterie est intégrée au cadre
Des freins à disque mécanique
Des freins à disque mécanique

Au premier regard le vélo respire la qualité et la robustesse.

Des garde-boues en plastique englobent bien les roues 26 pouces.

Des garde-boues en série
Des garde-boues en série

L’éclairage LED avant est classique et relativement puissant.

JPEG - 170.6 ko

Eleglide a prévu des fixations pour ajouter un porte bagage arrière et même un panier à l’avant.

Pour le confort la fourche dispose d’une suspension réglable et blocable. Elle a un bon débattement. A ce niveau de prix, il est normal de ne pas avoir de suspension au niveau du cadre.

JPEG - 72.3 ko
Uniquement des suspensions à l'avant
Uniquement des suspensions à l’avant

Alors que la selle est étroite, elle est suffisament confortable.

Une selle moyenne
Une selle moyenne

Le guidon est bien large car de 66 cm. Il vous permet d’ajouter des accessoires comme un support smartphone ou une sonnette car le vélo en est dépourvu de base.

Un très grand guidon
Un très grand guidon

L’ordinateur de bord en son centre est bien lisible.

Le compteur est très lisible
Le compteur est très lisible

Son affichage est classique avec niveau de batterie sur 5 segments, mode d’assistance, vitesse instantanée, kilométrage journalier et total.

Les câblages sont propres.

Les fils sont gainés
Les fils sont gainés

Les pneus sont d’entrée de gamme. Ce sont des CST 26 pouces ici en version increvables.

Les pneus CST sont des entrée de gamme mais ils ont le mérite d'être increvables
Les pneus CST sont des entrée de gamme mais ils ont le mérite d’être increvables

Sans surprise les freins à disque restent mécaniques et non pas hydraulique comme sur des vélos plus haut de gamme.

Moitié moins cher qu'un LANKELEISI RV700 mais pas moitié moins bien !
Moitié moins cher qu’un LANKELEISI RV700 mais pas moitié moins bien !

J’ai pu le comparer le Talkroll avec un Fat Bike Lankeileisi positionné au double de tarif et il n’a pas démérité.

Un moteur à très bon couple

Pour être autorisé sur route, le moteur est limité 250 watts ce qui pourrait faire craindre a priori une performance trop limite pour ce gros vélo.
Ce n’est pas le cas car le moteur en question offre un excellent couple de 57 nm. Il peut fournir 740 watts en crête.
Cela lui donner assez de peps pour les passages difficiles. En cas de besoin vous disposez d’un dérailleur 7 vitesses Shimano pour renforcer l’assistance électrique.

Sur le guidon, le sélecteur de vitesse est un Shimano SIS, entrée de gamme certes mais qui fonctionne parfaitement. Je n’ai pas eu besoin de le régler.

Un module SIS d'entrée de gamme qui fonctionne bien
Un module SIS d’entrée de gamme qui fonctionne bien

La capacité de batterie est de 48V en 10Ah ce qui est honnête.
La consommation du moteur est de 320 watts ce qui peut en théorie assurer environ 1h30 de fonctionnement avec la batterie 480 Wh soit autour de 35 kilomètres.
ELEGLIDE annonce jusque 70 km possibles de distance parcourue (15 km/h, cycliste de 75 kg, pas de vent, etc)

La béquille
La béquille

Le chargeur est de bonne qualité. Il est non ventilé avec un long câble. Il délivre 55,6V en 2Ah et recharge le vélo en 4 heures environ.
La batterie est amovible avec un système de blocage par clé. Cette clé ne coupe pas le contact.

La batterie se retire sans peine
La batterie se retire sans peine

Vous pouvez facilement recharger cette batterie dans votre logement mais aussi la prendre avec vous pour limiter les tentations de vol.

Sur la route

JPEG - 461 ko

J’ai fait mes essais à la fois sur de la route et aussi du chemin de foret. Je vous recommande de bien les regonfler avant usage (1 bar est un bon compromis).

JPEG - 198.9 ko

Le vélo propose 5 niveaux d’assistance avec des accélérations progressives entre modes. Le mode 1 vous transporte à environ 12 km, 2 à 16, 3 à 20, 4 à 23 et 5 à 25. Le vélo peut rouler jusque 32 km/h si vous le débridez. Il y a également un mode piéton 6 km/h.

Le vélo est bien nerveux ce qui est assez étonnant pour un 250 watts. Le confort est bon.

Les freins ne sont pas à la sortie du carton efficaces. Il faut rouler pour que les plaquettes commencent à bien accrocher.

Les pneus sont bien pour la route. Pour des chemins ils ont tendance à s’affaisser sur les flancs quand vous tournez.

Pour l’autonomie, je l’estime autour de 40 km avec un cycliste de 90 kg.

Les poignées pour le mode cyclomoteur
Les poignées pour le mode cyclomoteur

J’ai installé la poignée accélérateur fournie en option. Elle fonctionne bien. C’est un plus même si cela rends le vélo non conforme à notre réglementation.

En conclusion, le Tankroll ne dénote pas dans la famille Eleglide. C’est un vélo électrique à l’excellent rapport qualité prix dans l’absolu et encore plus à considérer qu’il est un Fat Bike.

Finition 4/5 Cadre solide, esthétique travaillée
Equipement 3.5/5 Bien équipé, manque feu arrière
Moteur 4/5 Très nerveux pour 250 watts
Confort 3/5 Pas de suspension arrière, selle moyenne
Autonomie 3/5 Très correcte pour ce modèle
Prix 4/5 Moins de 1100€
L'éclairage avant est de bonne qualité
L’éclairage avant est de bonne qualité

Acheter le Eleglide Tankroll

Le VTT Montagne / Fat bike Eleglide Tankroll est proposé au meilleur prix sur la boutique Geekbuying avec livraison d’Europe à 1049,99€.
Voir le bon plan


4/5 4 MA NOTE

Eleglide Tankroll, LE VERDICT :

L’Eleglide Tankroll est le fat Bike le plus économique du marché. Pour le prix d’un VTT électrique basique sur notre marché, vous avez un Fat Bike bien équipé qui a de plus du style.

Les points forts

Moteur nerveux
Bien équipé
Bon prix

A Améliorer

Feu arrière et sonnette
Selle moyenne
Notez ce test en cliquant une étoile: (4.33/5)
3 votes

Formulaire Erreur

Des coquilles, des informations à ajouter, ... ? aidez-moi en le signalant en cliquant le bouton ci-dessus



Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom