il y a 1 semaine par Stéphane Cazat
4.59/5 (1 votes)

Test mini Borne Arcade Retrogaming Ragebee, mieux que la AIWO G1000 ?

MA NOTE: 3/5

Après mon test de la Mini Borne Arcade Aiwo G1000, concurrente des mini-consoles type SNK NEO GEO MINI qui aura été un coup de cœur, j’ai eu l’opportunité de me procurer un autre modèle sur le papier encore plus performant signé Ragebee. Alors que vaut cette console portable de table en regard de la Aiwo G1000 ?

Les fiches techniques sur les boutiques sont toujours là pour nous faire craquer surtout quand elles affichent une comparaison avantageuse avec un autre appareil qui est référence sur le marché.

C’est ce qui s’est produit avec la mini console retrogaming RAGEBEE affichant une comparaison frontale avec la la Aiwo G1000 que j’ai tout dernièrement testé et que j’ai adoré.

La comparaison « commerciale »
La comparaison « commerciale »

Cette console Arcade 7 pouces RAGEBEE annonce un meilleur écran, une meilleure autonomie sur batterie et un émulateur plus complet avec officiellement la PS1 et la Masterdrive. Sur le visuel, le châssis plastique apparaît plus esthétique car multicolore que sa concurrente le tout pour un prix quasi équivalent avec un tarif en bon plan en dessous des 65€.

Impossible de ne pas lancer un test sur cette RAGEBEE 7. Je l’aurais reçu en une dizaine de jour. La logistique Chinoise s’est bien améliorée depuis un an.

Une boite simple

La mini borne arcade RAGEBEE 7 pouces est livrée dans un carton très basique.

Une boite simple
Une boite simple

A l’intérieur rien de particulièrement remarquable. Au mieux le constructeur livre un casque audio qui comme vous pouvez l’imaginer n’est pas de grande qualité. Tout comme la AIWO G1000, il n’y a pas de Joystick ou encore d’adaptateur secteur.

Une carte mémoire est fournie et déjà placée dans la borne.

Pas de révolution côté conception

Niveau esthétique et apparence générale, la console RAGEBEE est quasi un clone de la AIWO et de même conception que la Neo Geo Mini ou autres mini bornes arcade de table.

Un look borne arcade de table « Bartop »
Un look borne arcade de table « Bartop »

C’est un modèle mini Bartop car destiné à être placé sur une table.

L’écran à l’avant reste un modèle 7 pouces 16/9e. Les jeux d’arcade pensés en format 4/3 seront affichés avec des bandes latérales noire.
Le tablier frontal comporte un Joystick et 11 boutons avec leur rôle gravé en dessous.

Outre l’ordre des connecteurs, Il y a deux petites différences à l’arrière en regard de la AIWO : le port de charge est de type USB-C et pas MINI USB et la prise HDMI au format Mini plutôt que taille standard.
Le reste est identique : lecteur de carte microSD, prise casque et deux ports USB.

La connectique
La connectique

En dessous se situe la sortie haut-parleur ainsi qu’une trappe protégée pour accéder aux batteries est placés en dessous. La disposition du haut-parleur explique en partie pourquoi le son est un peu moins puissant que sur la AIWO chez qui il est disposé à l’arrière.

La batterie est accessible
La batterie est accessible

Mieux ou moins bien que la AIWO G1000 à cet instant ? Pas vraiment d’éléments circonstanciés. Niveau apparence, la console arcade RAGEBEE est un peu plus encombrante. Sinon les plastiques sont de même nature mais pas de même couleur. Certains boutons sont carrés plutôt que ronds.
Le joystick de la RAGEBEE est un peu plus petit que sur la AIWO.

Il y a cependant un élément plus qualitatif entre la AIWO et la RAGEBEE : la résolution de l’écran. Le modèle assemblé sur la RAGEBEE est de résolution native 1024 * 600 contre 840 * 480 sur la AIWO. Pour autant, cela ne fait quasi aucune différence. L’écran n’est pas fondamentalement meilleur niveau colorimétrie ou encore luminosité/contraste.

Des menus basiques

J’attendais de voir si la console retrogaming proposerait une interface de sélection digne de ce qui se fait de mieux avec au minimum jaquette, tri et configuration riche.

Ce n’est pas le cas.

Une interface utilisateur basique
Une interface utilisateur basique

A la mise sous tension, un menu avec 8 icones très basiques est affiché.

Les trois premiers liens sont des raccourcis vers des répertoires de la carte Micro SD. Il n’y a pas comme sur la AIWO une sélection visuelle des jeux via des jaquettes.

Les menus de configuration restent pauvres

La section réglage est pauvre avec cependant deux menus que ne possède pas la Aiwo :

  • Le premier, Affichage du jeu, permet de forcer la mise en plein écran des jeux et l’autre de rester avec le format original.
  • Le second Manette de jeu permet de sélectionner la priorité du joystick interne si vous voulez jouer avec un contrôleur de jeu externe.

Les autres choix du menu principal ne sont pas plus excitants avec la possibilité de régler la luminosité ou encore choisir un fond d’écran parmi seulement deux.

JPEG - 73.7 ko

A cet instant, la console RAGEBEE ne se détache pas du lot, du moins en regard toujours de ma AIWO qui reste mon produit de référence.

Qu’importe le flacon comme on dit ! Quid de l’émulateur intégré dans cette console arcade portative ?

De nombreux jeux et émulateurs

La console Ragebee est une mini borne Arcade qui émule un grand nombre de consoles d’antan. Pour jouer à un jeu, il suffit de disposer d’un petit fichier jeu (une ROM).

La console RAGEBEE se vante sur sa fiche d’être livrée avec pas moins de 3500 jeux. Sans présager de l’aspect légal de pouvoir proposer autant de ROM, le chiffre est optimiste.
La carte mémoire Micro SD de 16 Go livrée contient 3393 fichiers. Tous ces fichiers ne sont pas des roms de jeux. Donc au final il y en a bien moins mais cela est élevé dans tous les cas. En utilisation seule une poignée vous intéresseront.

Les fichiers sont ventilés dans un ensemble de répertoires qui donne en général une information sur la nature de l’émulations.

  • CPS - Capcom Play System - Salle d’arcade
  • FBA
  • FC - Nintendo NES
  • GBA - Game Boy Advance
  • GBC - Game Boy Color
  • GGMS - MAster System
  • MD - Megadrive
  • NEOGEO - Neogeo
  • OTHER
  • PS - Playstation 1
  • SFC - Super NES
Besoin d'un jeu ? Cherchez le sur Internet
Besoin d’un jeu ? Cherchez le sur Internet

Certains répertoires contiennent des centaines de fichier quand d’autres qu’une poignée. C’est le cas de l’émulation PSX qui ne contient que deux jeux, King of Fighter 97 et 99. L’objectif étant plus de vous rassurer sur la possibilité de la console et vous laisser trouver ensuite des fichiers ROM de même nature.

Cette répartition par répertoire n’a pas d’autres utilisé que de vous donner l’opportunité de trouver un jeu que vous connaîtriez via la console en question. Encore faut t’il que vous en reconnaissiez le nom ! Les titres des jeux dans certains répertoires sont uniquement écrits en Chinois. Après lancement lee jeu est souvent dans sa version internationale.

Le choix de jeu est donc énorme avec de très nombreux classiques. Dans tous les cas, si un titre vous manque, une petite recherche sur Internet vous permettra de le trouver.

Pour naviguer de page en page dans les répertoires, il faut utiliser les boutons L et R et pas un mouvement de joysticks vers la droite ou gauche qui serait plus ergonomique.

J’ai cherché si d’autres émulateurs que ceux indiqués pouvaient fonctionner. A minima il faut ajouter la game Gear (fichiers gg). Les roms Nintendo 64, dé ou encore NEC PC Engine, décodés partiellement par la la Aiwo G1000 de mon test->art4499] , ne sont pas reconnues ici.
La comparaison à la faveur de la RAGEBEE sur la fiche commerciale n’est donc pas la réalité.

Des émulateurs perfectibles

Le challenge d’une console arcade avec des émulateurs est d’être fluide quelle que soit la console à reproduire.
A première vue les différents émulateurs fonctionnent bien. Le petit joystick intégré est souple et confortable. Le son de la petite console ne crachotte pas.

C’est en comparant le même jeu avec la AIWO G1000 que j’ai pris conscience que l’émulateur de la RAGEBEE est moins performant. La fluidité de l’image est moindre en général voire la vitesse d’un jeu réduite. C’est probablement un effet de bord de l’écran. De plus haute résolution sur la Ragebee, il consomme plus de puissance alors que les deux machines sont animés par les mêmes composants. Ce peut être aussi lié à l’émulateur utilisé/compilé.

Deux jeux PSx sont mis à disposition
Deux jeux PSx sont mis à disposition

Contrairement à la la Aiwo G1000->art4499] , il n’y a aucun moyen de savoir de quel émulateur il s’agit en général et la console n’offre aucun moyen d’en prendre le contrôle. Il n’est pas possible de changer les affectations de touches et, plus gênant, de sauvegarder le jeu en cours. Cela retire de l’intérêt à la console même si dans de nombreux cas une partie sera sans suite.

L'usage de joysticks externes est possible
L’usage de joysticks externes est possible

Jusque deux joysticks peuvent être utilisés sur les ports USB. La reconnaissance est automatique ce qui fait qu’il m’est difficile de confirmer que cela fonctionne dans tous les types de jeux. J’ai pu utiliser des jeux de combats multijoueur en combinaison avec le joystick interne.

Pour ce qui est de l’autonomie sur batterie, elle est excellente autour de 4 heures. Elle dépendra du type de jeu.

Pas mauvaise mais loin d’être mieux

J’aurais testé cette Mini Console retrogaming RAGEBEE avant la Aiwo G1000->art4499] que j’aurais certainement été satisfait. Elle est de qualité correcte au niveau assemblage et permet de jouer à d’ancien jeux de manière satisfaisante pour un prix raisonnable.

La AIWO G1000 remporte le match
La AIWO G1000 remporte le match

Mais je l’aurai testé après la AIWO G1000.

Si je compare finalement la console arcade retroging Ragebee avec la Aiwo G1000, elle est moins bien en quasi tout points.

La Aiwo G1000 est meilleur niveau

  • Émulateurs, plus fluides.
  • Émulateurs, plus nombreux
  • Émulateurs, plus configurables avec sauvegarde sir la G1000
  • Interface utilisateur, légèrement un peu plus riche avec présentation de jaquettes
  • Son, plus puissant (celui de la RAGEBEE est bon également)
  • Meilleur prix

Le lecteur vidéo ou audio reste tout aussi basique sur les deux mini machines de jeux.

Mieux sans compter un avantage majeur de la AIWO G1000 : celui de recevoir un firmware alternatif via la communauté grandissante ce qui n’est pas le cas de la RAGEBEE.

Donc pas une mauvaise affaire mais il y a mieux.

le test de la Mini Console Arcade AIWO G1000
Le bon plan AIWO G1000

Bon plan Console Ragebee 7 pouces

Si vous cherchez à acheter ce produit au meilleur prix, je vous engage à lire mon bon plan en cours : Ragebee, une nouvelle mini Borne Arcade Retrogaming 7 pouces prometteuse (64€)

3/5 MA NOTE

Console Ragebee 7 pouces, LE VERDICT :

La Ragebee 7 pouces est une mini borne arcade de table alléchante sur le papier avec des milliers de jeux en émulation pour un prix minime. Si elle fait le boulot dans l’absolu, elle ne rivalise pas avec la petite AIWO G1000 qui reste la référence du moment.

Les points forts}
Nombreux émulateurs
Batterie
Le prix
Les points faibles}
Émulateurs mal optimisés
Interface utilisateur basique
Moins bien que la Aiwo G1000
Notez ce test en cliquant une étoile: (4.59/5)
1 vote
Console Retrogaming Consoles Retrogaming

Formulaire Erreur

Des coquilles, des informations à ajouter, ... ? aidez-moi en le signalant en cliquant le bouton ci-dessus



Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom