il y a 3 mois par Stéphane Cazat
3.89/5 (9 votes)

Test Anycubic MEGA ZERO, que vaut la moins chère des imprimantes 3d de sa gamme ?

MA NOTE: 3/5

Anycubic fait partie des marques reconnues dans le monde de l’impression 3D avec des modèles phares comme la i3 Mega en filament fondu ou la Photon côté technologie résine. Alors quand le fabricant annonce une nouvelle imprimante 3D dans l’entrée de gamme pour encore plus démocratiser le genre, difficile de ne pas s’y intéresser. Que vaut la dernière Anycubic MEGA Zero ? En avant pour le test.

MAJ 13/04, ajout d’une vidéo de test complémentaire sur ma Chaine Youtube de la AnyCubic Mega ZERO. Pensez à vous abonner.

J’ai reçu l’imprimante 3D Anycubic MEGA ZERO très rapidement de la part de Gearbest suite à ma news de lancement. Elle se trouve par chance avoir été disponible directement dans un entrepôt situé en Europe ce qui ’a permis de la commander et la recevoir rapidement même en période de confinement.

For our english readers, you can find the review of the Anycubic MEGA ZERO 3D printer on Plateroid.com.

JPEG - 80.7 ko

Cette nouvelle imprimante 3D premier prix m’avait intéressé en raison de la signature Anycubic, curieux que j’étais de découvrir un produit d’une marque reconnue. Le marché en imprimante 3D à moins de 150€ est indigent. L’arrivée d’un modèle en look/prestation proche d’une Creality ENDER 3 à ce prix ne pouvait que susciter mon intérêt. Seul interrogation, l’impact de l’absence de lit chauffant.

Spécifications générales de la Anycubic MEGA ZERO

CaractéristiqueAnycubic MEGA ZERO
Technologie dépôt de matière fondue, extruder simple
Assemblage 1 heure
Taille 504mm x 396mm x607mm
Poids  6.4kg
Volume de construction 220 x 220 x 250mm
Diamètre Buse 0,4 mm
Vitesse 20-100 mm/s (recommandé 60)
Hauteur Couche 0.05-0.3
Précision positionnement X/Y 0.0125mm Z 0.002mm
Type Filament PLA, TPU, HIPS, BOIS
Température Buse 250° max
Plateau Chauffant NON
Capteur Fin de filament Oui
Protection coupure courant Oui
Ecran n&b non tactile
Voltage 24V
Type alliage d’aluminium
Lecteur Carte MicroSD
Connecteur USB
Système Marlin
Détecteur fin filament Non
Détecteur coupure secteur Oui
Alimentation 12V, 72W
Dimension 392*342*420mm
Logiciel fourni Cura
Fichiers .STL, .OBJ, .DAE, .AMF
Prix Moins de 150€

Anycubic MEGA ZERO, la vidéo de test

Anycubic MEGA ZERO, un montage sans piège

L’imprimante 3D Anycubic Mega Zero est un modèle d’imprimante 3D à assembler pour partie ce qui permet de limiter le volume du carton pour le transport.

JPEG - 136.7 ko

Le carton propose un contenu stocké sur deux niveaux, bien rangé et protégé. Les outils de montage nécessaires sont livrés. En parallèle, et c’est bienvenu, Anycubic fourni une pince coupante, une spatule ainsi que quelques mètres de filament.

Le carton de l'imprimante 3D ANYCUBIC MEGA ZERO
Le carton de l’imprimante 3D ANYCUBIC MEGA ZERO

Je ne suis pas fan de montage d’imprimante 3D mais pour une fois j’ai eu la satisfaction de ne pas tomber dans un piège. La documentation papier est très claire avec un détail pas à pas du montage illustré par des schémas et non pas des photos. Les pièces les plus compliquées sont déjà assemblées comme la partie tête impression/courroies.

JPEG - 140.1 ko

Le manuel existe sous une forme encore plus complet sur la carte mémoire 8GO livrée et si cela ne vous suffit pas, Anycubic a publié une vidéo très claire du montage de la Mega Zero sur sa chaîne Youtube.

Les visseries sont bien identifiées et je n’ai rencontré aucun problème de type mauvais taraudage ou approximation d’assemblage. Les câbles électriques sont bien isolés, les sangles bien tendues.

Le montage est simple
Le montage est simple

Le bloc de pilotage se place sur le côté. Ce bloc dispose d’un petit écran monochrome et un unique bouton rotatif avec poussoir pour la sélection. Ce module contient la carte mère mais pas l’alimentation. Elle est externe sous la forme d’un bloc secteur indépendant, une première dans mes tests.

Le bloc de commande
Le bloc de commande

Le bloc de contrôle dispose d’un lecteur de carte MICROSD sur la partie droite ainsi qu’un port USB-A pour un pilotage direct (non recommandé).

Anycubic MEGA ZERO, une conception simple mais de qualité

Anycubic a l’expérience pour proposer des imprimantes 3D solides même à petit prix. Le cadre de sa MEGA ZERO est tout en aluminium est très stable.

La MEGA ZERO est plus large que la U50 en raison de son bloc de commande
La MEGA ZERO est plus large que la U50 en raison de son bloc de commande

Les dimensions de l’imprimante 3D MEGA ZERO sont de 504 mm × 396 mm × 607 mm pour un poids de 6.4 kg. En raison de son bloc de contrôle latéral, elle est plus large qu’une concurrente comme la Alfawise U50 comparée en photo ci-dessus.

La conception est sérieuse
La conception est sérieuse

La conception générale est de type Portique. La tête d’impression se déplace sur un bras sur l’axe X, lui-même qui se déplace sur l’axe Y de haut en bas. C’est ensuite le plateau qui bouge sur le dernier axe Y.

Un bon extrudeur
Un bon extrudeur

Le système d’extrusion est à moteur déporté (type Bowden). Ce système qui pousse le fil est un système double engrenage (Dual GEAR). Il accroche bien les filaments, sans patiner ou forcer y compris si vous utilisez un matériau mou comme le TPU. Une molette permet d’en ajuster la force.

Le bloc d’impression est de conception traditionnelle. La ventilation est bien gérée.

Une tête d'impression standard

Anycubic MEGA ZERO, une interface utilisateur « rustique »

Toutes les dernières imprimantes 3D que j’ai eu l’opportunité de tester proposent une interface graphique tactile et couleur. Inutile de dire la petite surprise en découvrant ce que propose Anycubic : un écran bleu à écriture blanche avec un système de sélection par un bouton rotatif avec pression pour valider. Un peu rustique de mon point de vue.

JPEG - 182.7 ko

L’écran principal affiche le minimum. Il y a la température de la buse cible et actuel, l’avancement de l’impression sous forme d’un graphique et temps passé, le nom du fichier en cours ainsi que les coordonnées XYZ.

Par une pression du bouton, apparaît un menu de sélection en anglais avec une logique de navigation arborescente.

Voici un montage de enchaînement des différents écrans.

Anycubic MEGA Zero, cinématique écrans
Anycubic MEGA Zero, cinématique écrans

J’ai trouvé un peu perturbant la logique, habitué que je suis d’avoir des opérations intégrées pour le nivellement du plateau ou le chargement du filament.

  • Pour niveler le plateau, il faut tout d’abord passer par l’option HOME puis HOME ALL pour repositionner la tête avant que d’aller sur le choix Level Corners. Ce choix n’apparaît pas tant que ce n’est pas fait. La tête se déplacera à votre demande aux quatre coins du plateau de manière à ce que vous ajustiez la hauteur. Les molettes sont larges donc faciles à tourner.
De larges molettes
De larges molettes
  • Pour charger ou décharger le filament ensuite, il faut tout d’abord demander une mise en température de la buse Preheat PLA puis ensuite aller sur Move Axis / Extruder puis demander à ce que le filament avance ou recule. Il est également possible ce que je fais de tirer ou placer le filament manuellement.

Ces opérations sont expliquées dans le manuel.

Les possibilités de pilotage sont élémentaires mais au final acceptables. Une fois l’impression démarrée, il est possible d’ajuster la vitesse d’impression, celle de ventilation ou encore la température de la buse.

Anycubic MEGA ZERO, à l’épreuve de l’impression

Une fois l’imprimante 3D assemblée et le filament chargé, il est temps de lancer une première impression.

La carte mémoire microSD de 8GO livrée héberge deux petits exemple sans intérêt. Je vous recommande comme à l’habitude de télécharger des fichiers à convertir sur les sites de modèles 3D gratuits comme Thinksverse, CULTS 3D et My Mini Factory.

JPEG - 131.8 ko

Le logiciel de conversion (Slicer) proposé par Anycubic est le classique Ultimaker CURA dans sa version 4.4.

Le manuel électronique sur la carte mémoire explique comment configurer le SLICER. C’est à la fois à travers de la saisie manuelle et l’utilisation des fichiers profils fournis pour l’impression de filaments PLA et TPU.

Le conseil fondamental que je vous donne est de bien niveler par deux fois les quatre coins du plateau. Si vous ne faite qu’un seul passage, le plateau ne sera pas bien réglé car chaque molette agit sur une large partie du lit. Cela provoquera alors des arrachages de la pièce car les premières couches ne seront pas parfaites.

Ma première impression filament bois sur la Mega Zero

J’en vient à ce qui doit être considéré comme le point de faiblesse de la Anycubic MEGA ZERO : son plateau n’a pas de lit chauffant. C’est le compromis choisi par Anycubic pour maintenir un prix bas.
Es-ce un point éliminatoire ? Non car ce n’est pas obligatoire pour les filaments type PLA,TPU, HIPS, PETG ou encore bois même si cela atténue le risque de décollement.

La qualité est au rendez-vous
La qualité est au rendez-vous

Dans mes essais, une fois le plateau bien nivelé, ce qui est essentiel, j’ai réussi à imprimer des modèles avec des filaments variés. Pour des modèles un peu longs à imprimer, je vous conseille de prendre de la colle en bâton type UHU/BIC et d’en mettre à l’endroit de l’impression.

Pièces qui se décolle sur le lit ? Pensez à la colle en bâton
Pièces qui se décolle sur le lit ? Pensez à la colle en bâton

Cela est efficace 100% dans le cas de la Anycubic MEGA ZERO. Cette astuce m’a permis d’imprimer des pièces occupant une large place sur le plateau comme deux paires de lunettes protection COVID-19 à la fois.
Niveau finesse et absence de défauts, je suis satisfait. Il faut accepter de ne pas imprimer trop vite, autour de 50mm/s.

A savoir qu’il y a un mécanisme de reprise d’impression après coupure d’alimentation.

Anycubic MEGA ZERO, pas la meilleure mais honnête et pas chère

Avec une absence de plateau chauffant et une ergonomie un peu rustre, l’imprimante Anycubic MEGA ZERO n’est pas l’imprimante 3D qui écrase la concurrence dans le segment des modèles à plateau intermédiaire 220 x 220 x 250mm.

Elle reste pour autant recommandable pour se lancer dans l’impression 3D. Elle est simple à assembler, bien finie et solide et avec un peu de soin, elle saura imprimer de belles pièces 3D. J’insiste lourdement sur le nivellement du plateau qui doit être sur deux cycles.

Elle est honnête en fonctionnalités et plus encore niveau tarif. Proposée en ce moment à moins de 150€ chez Gearbest dans un entrepôt Europe, elle est de fait la moins chère des imprimantes 3D sérieuses du moment qui soit disponible. Avec la crise sanitaire, les prix des imprimantes 3D a augmenté en raison des coûts de transport. L’Alfawise U30 que je recommande dans les plus petits prix est maintenant bien loin de ses 155€ vu en bon plan.

Je vais me mettre en quête de code réduction pour rendre cette Anycubic MEGA ZERO encore plus attractive. Partagez vos questions et expériences via le forum ci-dessous.


3/5 MA NOTE

Anycubic MEGA ZERO, LE VERDICT :

L’imprimante 3d ANYCUBIC MEGA ZERO est de facto l’imprimante 3D la moins chère du moment dans sa gamme. Un plateau chauffant aurait été un plus mais cela ne l’empêche pas de produire des pièces de bonne qualité.

Les points forts
Conception sérieuse
Montage bien documenté
Prix réduit
Les points faible
Pas de plateau chauffant
Ergonomie rustique
Notez ce test en cliquant une étoile: (3.89/5)
9 votes
Imprimante 3D Filament Imprimante 3D

Formulaire Erreur

Des coquilles, des informations à ajouter, ... ? aidez-moi en le signalant en cliquant le bouton ci-dessus



FORUM DU TEST : 3 QUESTIONS, AVIS, PROBLEMES, ...

  • anaïs BOURBON 15 juillet, 15:09

    Bonjour, je cherche désespérément à changer ma buse mais visiblement elle ne reconnait pas la nouvelle

    • Fabien 15 juillet, 23:19

      Bonjour Anaïs, pas besoin de paramétrage pour un changement de buse. Montage d’une buse type e3d v5 / v6.

    Répondre

  • Stéphane Cazat (Rédacteur) 13 avril, 08:51

    Ajout d’une vidéo de présentation Test de la Anycubic Mega ZERO sur ma chaîne Youtube. Pensez à vous abonner.

    Répondre

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom