Décembre 2019 par Stéphane Cazat
4.52/5 (21 votes)

Test Alfawise U50, une imprimante 3D rivale pour la série U30/U30 PRO ?

MA NOTE: 3/5

J’ai reçu l’imprimante 3D ALFAWISE U50 pour TEST avec le challenge de la vous faire découvrir via cet article et une vidéo quasi en exclusivité. L’ALFAWISE U50 arrive dans le catalogue de la jeune marque à un moment où les autres modèles, U30 et U30 PRO sont largement plébiscitées par ses utilisateurs. Alors mieux ou moins bien cette ALFAWISE U50 ?

Choisir une imprimante 3D pour se lancer devient un challenge à considérer l’offre qui évolue constamment.

C’est encore plus compliqué quand c’est à intérieur catalogue d’une même marque qu’un nouveau modèle est positionné. Est-il meilleur que les autres, remplace-t-il un modèle ou il est complémentaire, … autant de questions qui se posent rapidement.

Cela a été mon cas quand j’ai découvert la dernière imprimante Alfawise U50. Ayant pu tester, et apprécier les Alfawise U20 ) , U30 ou encore U30 PRO via mes tests, je me suis immédiatement demandé si la U50 serait mieux ou moins bien que les autres modèles.

JPEG - 99.6 ko

Chez Alfawise, les chiffre de la numérotation ne permettent pas de juger d’une hiérarchie dans la gamme.
La nouvelle U50 est positionnée entre la U30 et la U20 à considérer la taille des impressions possibles : 260 x 260 mm par 270 mm contre 220 mm x 220 mm x 250 mm pour la U30/U30 PRO et 300 mm x 300 mm x 400 mm pour une U20.

Le tarif est aussi médian : je l’aurais trouvé sous les 180€ en bon plan, un tarif médian entre la U30 (150€) et la U30 Pro (200€).

Un nouveau Look et surement fabricant

Si la U50 garde un air de famille avec les autres imprimantes Alfawise par le jeu de couleurs, noir et rouge, utilisé. Elle n’a pas pour autant le même look que la série U30/U30 PRO.

Vue générale de la U50. Notez la faible largeur
Vue générale de la U50. Notez la faible largeur

C’est ici un châssis plus fermé à l’avant contenant l’alimentation avec un écran tactile placé en position centrale. L’usine à l’origine de cette nouvelle génération n’est plus LONGER qui produisait les U20/U30. Il s’agit du même fabricant que celui de la Alfawise U20 ONE, peu connue.

La dernière imprimante Alfawise U50 est intéressante par son encombrement optimisé avec peu d’espace entre le plateau chauffant et les bords de l’imprimante. Elle est moins large de 10cm en comparaison d’une U30 PRO.

Alfawise U50, le porte bobine
Alfawise U50, le porte bobine

Le porte bobine de fil se situe au-dessus du portique ce qui limite le besoin d’espace mais aussi facilite l’alimentation de l’extrudeur avec peu de risques de blocage du fil.

La fiche technique de l’imprimante 3D Alafawise U50

CaractéristiqueAlfawise U50
Technologie dépôt de matière fondue, extruder simple
Assemblage 1 à 2 heures
Volume de construction 26 x 26 x 27 cm
Diamètre Buse 0,4 mm
Vitesse Max 20 200mm/s (recommandé 30 60mm/s)
Hauteur Couche 100 à 400 microns
Type Filament PLA ...
Température Buse 250° max
Plateau Chauffant 100° max
Capteur Fin de filament Oui
Protection coupure courant Oui
Ecran 3.5 pouces couleur tactile
Precision axes XY-axis 0,012 mm
Precision Z 0,004mm
Voltage 24V
Type alliage d’aluminium
Lecteur Carte MicroSD
Connecteur USB
Système Marlin ?
Dimension 50,80 x 32,00 x 48,80 cm
Poids 9kg
Logiciel fourni Cura 14
Prix 180€

Voici la vidéo de découverte de la ALFAWISE U50 :

Un peu d’huile de coude

J’aimerai connaitre le nom du stagiaire qui a écrit « 15 minutes d’assemblage » sur la fiche GEARBEST ! I m’aura fallu environ deux heures pour tout assembler et régler.

Rien à craindre pendant le transport
Rien à craindre pendant le transport
Le haut de l'imprimante 3D est en kit
Le haut de l’imprimante 3D est en kit
Le bloc principal est déjà monté
Le bloc principal est déjà monté
Opération Ikea
Opération Ikea

C’est un peu plus que ce dont j’ai eu besoin pour mes U30/U30 PRO car il y a un peu plus d’opérations comme le collage du film Buildtak. La documentation couleur fournie avec l’imprimante se voudrait didactique mais les photos sont trop petites pour être explicites.

Il faut dans tous les cas prendre son temps et ne pas hésiter à regarder des vidéos de montage d’autres modèles comme la U30. La conception de la U50 est classique : il y a un extrudeur en deux partie ou encore des limit switch.
Niveau électricité, rien de compliqué à prévoir. Les câbles sont juste en attente de branchement. Ils sont quasi tous détrompés.
La finition est correcte mais rien de transcendant. Je trouve un peu étrange que l’extrudeur soit d’un rouge rosé et pas rouge comme le reste.

Alfawise U50, Vue de détail
Alfawise U50, Vue de détail
Alfawise U50, Vue de détail
Alfawise U50, Vue de détail

Je vous place dans ce test de la U50 des photos de la machine montée pour éviter de galérer.
N’hésitez pas à me solliciter au besoin pour quelques explications supplémentaires.

Le premier contact avec la U50 est bon. Sur cette gamme, Alfawise donne des accessoires : un peu de fil, une pince, une spatule pour décoller les impressions, 3 buses de rechange et une aiguille pour déboucher. C’est inattendu.

Il y ‘a comme à l’habitude un lecteur de carte mémoire ainsi qu’une carte MicroSD.

Tous les outils nécessaires pour le montage sont fournis. A l’issue du montage, je me suis retrouvé même avec du complément en vis et pièces dont deux Limit Switch en trop.

Pour une fois, le manuel est complètement imprimé en couleur et non pas disponible uniquement sur la carte mémoire.

Différente des autres

La U50 est ergonomique au niveau technique.

A droite le lecteur de carte et la prise USB
A droite le lecteur de carte et la prise USB

L’interrupteur et le lecteur de carte mémoire sont accessibles sont situés de chaque côté de la machine et facile à atteindre. Le lecteur de carte est assez bien assemblé sans aucun risque de perdre sa carte mémoire en cherchant à la placer en aveugle comme sur la U20.

A gauche l'interrupteur et la ventilation
A gauche l’interrupteur et la ventilation

L’écran 3,5 pouces couleur est placé en position centrale bien protégé. Il se manipule aisément sauf pour la sélection de fichier qui demande de la précision au doigt.

La ventilation émet un bruit raisonnable avec une évacuation d’air sur la gauche. Les moteurs sont plus bruyants que la U30 Pro sans que ce soit un problème.

Un firmware basique

L’interface utilisateur de la U50 n’offre que peu de choix avec quelques manipulations un peu étranges.

Les écrans de la U50
Les écrans de la U50
Les écrans de la U50
Les écrans de la U50

L’écran principal offre des raccourcis vers un navigateur de fichier, pour choisir son modèle, et des sous menu système, Unload et applications. Vous retrouvez les choix principaux d’une imprimante que sont le chargement/déchargement du fil ou encore le nivellement du plateau. Le chargement n’est pas bien pensé car il faut d’abord mettre la buse en température.

Pendant l’impression, il sera possible de mettre en pause avec reprise possible et d’ajuster les différents paramètres de la machine (température plateau, buse, vitesse, ventilation, ...). C’est très pratique pour imprimer par exemple les premières couches plus lentement si vous ne l’avez pas paramétré dans votre logiciel SLICER (CURA 14 livré).

D’après Alfawise, le firmware de la U50 est basé sur MARLIN.

L’imprimante propose un détecteur de fin de filament ainsi qu’une reprise après coupure de courant.

Une bonne surprise à l’usage

Après la mauvaise surprise du montage plus long que les 15 minutes indiqués et à la vue de ce firmware très dépouillé, je n’étais pas très optimiste sur l’utilisation et la qualité des impressions à attendre de la U50.

Je suis satisfait de mes impressions au sortir du carton
Je suis satisfait de mes impressions au sortir du carton

J’ai donc inséré la carte MicroSD livré en quête des fichiers de test. J’ai été déçu en ne trouvant que deux fichiers sur la carte. Il est essentiel d’en fournir plus pour rassurer un débutant sur les qualités d’une machine.

Au premier plan à gauche, le fichier test pot en forme de cœur de la carte
Au premier plan à gauche, le fichier test pot en forme de cœur de la carte

Une fois le plateau nivelé, j’ai lancé un test et me suis retrouvé avec un petit pot en forme de cœur à l’impression très fine et régulière. Cela m’a rassuré sur mon montage.

Les molettes de réglage sont un peu petites
Les molettes de réglage sont un peu petites

Pour des conditions de test optimales, j’ai alors installé le SLICER CURA livré dans une ancienne version 14 et j’ai entrepris l’impression de différents fichiers plus ambitieux en utilisant le profil livré.

JPEG - 99.1 ko

J’ai été étonné par la qualité obtenue.

Avec du filament PLA ordinaire, j’ai obtenu rapidement des objets bien finis sans effets prononcé peau de saumon, blob (renflements) ou effet dit Ghosting. Ce n’est pas 100% parfait mais mieux que ce que j’avais obtenu avec la même expérience sur ma U30 PRO au même moment.

Je n’ai pas imprimé à des vitesses au-dessus de 60 comme préconisé.

L’imprimante ne vante pas d’avoir des TL smoother intégrés mais considérant la qualité obtenue, je ne vois pas ce que cela pourrait améliorer.

Le plateau est bien plat. Il n’y a ici pas de surface en verre. Le revêtement builtak est directement collé sur le plateau chauffant en aluminium. Il adhère fort et maintient bien les impressions.

La montée en température du lit et de la buse est satisfaisant.

Pour rendre plus objective la mesure de qualité, j’ai procédé à l’impression du benchmark 3D Kickstarter.

JPEG - 69.6 ko

La photo du modèle imprimé avec le profil initial parle d’elle même. Le résultat est très bon et démontre une bonne précision de positionnement mais aussi une température de chauffe et rétractation contrôlée.
Il n’y a que peu de fils entre les pointes en haut et absence de boursouflure. Le socle n’est pas gondolé comme sur mon premier test fait sur la U30.

Effort mais réconfort

Si l’effort de montage aura été un peu plus important que pour les Alfawise U30/U30 PRO, je me sens récompensé sur la U50 par une qualité d’impression qui aura été juste après montage meilleure. Il faut pour cela utiliser CURA dans sont ancienne version livrée avec le profil.

Le titre de cet article était volontairement provocateur a vouloir comparer la U50 avec la U30 PRO. La U50 est en deça de sa soeur. La U30 PRO est mieux finie, dispose d’un écran/firmware bien plus abouti et sa communauté est plus grande chaque jour.
Là où la U50 marque des points, c’est au niveau tarif. Autour de 180€ à écriture de ce test, elle est alors compétitive avec les autres produits du marché avec une qualité d’impression que je trouve très bonne.

Alfawise U50, l'acheter

En ce moment, il n'y a pas de bon plan actif sur Planète Numérique. Il y en a eu un précédemment et je vous engage à le regarder au cas il serait de nouveau actif : Alfawise U50, une bonne petite imprimante 3D à 200€ Stock Europe (testée).

3/5 MA NOTE

Alfawise U50, LE VERDICT :

Au prix d’un montage un peu plus complexe que ses sœurs U30 et U30 PRO, l’ALFAWISE U50 produit des impressions 3D de qualité qui me font la recommander vu son tarif.

Les points forts

Bonne qualité d’impression
Livrée avec accessoires
Plutôt silencieuse
Prix raisonnable

Les points faibles

Montage mal documenté
Firmware basique
Notez ce test en cliquant une étoile: (4.52/5)
21 votes
Imprimante 3D Filament Alfawise Imprimante 3D

Formulaire Erreur

Des coquilles, des informations à ajouter, ... ? aidez-moi en le signalant en cliquant le bouton ci-dessus



FORUM DU TEST : 3 QUESTIONS, AVIS, PROBLEMES, ...

  • Gérard 4 avril, 15:32

    Conclusion mieux que la u30 pro ?

    Répondre

  • vincent 3 mars, 08:32

    Bonjour, j’ai pu trouver un site avec des pièces de rechange pour alfawise U20 U30 qui ont l’air de correspondre avec la U50. J’ai trouvé les roulements à billes et tige filetée sur « monsieurchang.com ».
    Cordialement.

    Répondre

  • vincent 2 mars, 08:06

    file :///C :/Users/Vincent/Documents/Inked40ba9568e57446e1d17d3fac36a318-89ea6_LI.jpg
    ce sont les vis entoures de bleu que j’ai trop serrées.

    Répondre

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom