psDoom, plus jamais vous ne killerez vos process comme (...)

psDoom, plus jamais vous ne killerez vos process comme avant

David Koppenhofer, porté par l’enthousiasme d’un projet d’administration système via le jeu Doom (c’est ambitieux !), a créé sa propre gestion des processus sous système *nix (linux, unix, etc...)

 Le principe ? Fragger les vilains processus

Sous votre système linux, vous étiez habitués à utiliser “ps” couplé avec “kill” ou encore “top” pour vous séparer d’un programme indésirable. Maintenant, vous ne pourrez plus vous passer de psDoom.

Les processus tournant sur votre système sont matérialisés par des monstres du fameux FPS. Les dézinguer dans le jeu vous permettra juste de les tuer dans le système et de libérer votre OS des méchants processus.

Attention, certains processus sont protégés par les droits administrateurs. Ils reviendront donc à la vie dans psDoom.

 L’ambition du développeur ne s’arrête pas là

Voilà les prévisions :

1) Ajouter des fonctionnalités comme des commandes de “kill” variées et une fonctionnalité permettant de fermer la machine.

2) Ajouter le support réseau pour que de multiples administrateurs puissent se connecter à la même machine en même temps et l’administrer à coups de fusil à pompe.

3) Terminer la TODO list de psDoom...

4) étendre psDoom à *Doom pour par exemple faire un explorateur de fichiers Doom, ou tout autre utilitaire système... :-D

5) Faire de psDoom l’interface graphique standard par défaut pour tout système Unix, Linux, ...

 Quelques images




Voir en ligne Télécharger psDoom