Test carte acquisition Vitec DCM
La croqueuse de GhZ

Test carte acquisition Vitec DCM

ARTICLE PROBABLEMENT OBSOLETE

Avec la carte RT6 et sa solution MCM, Vitec a marqué le marché de l'acquisition MPEG-1 en proposant une carte de qualité, fiable, complément compatible VideoCD et compatible PAL/SECAM/NTSC. Vitec conçois à la fois du matériel d'acquisition et des logiciels (solution DVDToolbox)

Depuis janvier 2000, la carte RT6 n’est plus disponible suite à une rupture d’approvisionnement des composants vidéos de marque DIGITAL. Heureusement, un projet nouveau était en passe de se concrétiser : la DCM (DVD CUT MACHINE). Ce produit a été mis sur le marché en fin du premier semestre 2000.

DCM marque l’arrivé de VITEC sur le segment du MPEG-2 grand public. Ce KIT a été le premier dans cet gamme de prix (prix public de 5000 FF HT).

 Quelle configuration

Minimale

- Pentium III 500 mhz
- 128 meg RAM
- Carte graphique AGP
- Résolution 1024x768 1
- Disque rapide UDMA ou SCSI II

L’expèrience montre qu’un PC de puissance au moins égale à 1.2 GhZ est nécessaire pour obtenir une qualité acceptable en MPEG-2 DVD.

 Le Produit

image 200 x 120

Avec la DCM, vous n’achetez pas uniquement une carte d’acquisition mais également une solution logicielle crée par Vitec et du câblage.

DCM est livré avec :

- Une carte de capture VIDEOMAKER II
- Un CD-ROM « VITEC MULTIMEDIA Installation CD »
- Un CD-ROM DVD TOOLBOX™ et son manuel en anglais.
- Un lot de câbles

La carte VIDEOMAKER II se présente sous la forme d’une carte à insérer dans un port PCI de votre ordinateur. Elle comporte à son arrière une entrée audio ligne (MiniJack femelle), une entrée S-Vidéo (MiniDin femelle), une S-Vidéo (MiniDin femelle) et une sortie audio (MiniJack femelle). 2 adaptateurs fournis permettent d’utiliser des sources Composites (RCA/Cinch) sur les entrées/sorties MiniDin.

Les câbles

- 2 câbles MiniJack mâle / 2 RCA mâle (pour les entrées/sorties audio)
- 1 câble MiniJack mâle / MiniJack mâle (pour les entrées/sorties audio)
- 2 câbles MiniDin mâle / MiniDin mâle (pour les signaux SVideo)
- 2 câbles RCA mâle / RCA mâle (pour les signaux Composite)
- 2 adaptateurs RCA femelle vers MiniDin mâle

Les logiciels

DCM est livrée avec un ensemble de logiciels permettant de réaliser toutes les opérations nécessaires à la création d’un DVD-Video ou d’un miniDVD :

- Un Logiciel de capture. Ce logiciel est appelé Imager. Il permet de paramétrer la capture avec Prévisualisation sur l’écran du PC et sur la sortie vidéo analogique pendant la phase de capture et de compression temps réel.

- DVD TOOLBOX. Ce package logiciel contient un ensemble d’outils pour traiter les fichiers capturés :
Un Logiciel de montage MPEG (VIDEO Clip MPEG-2 SE),
Un logiciel de création de DVD-Video (DVDMaker TM ),
Logiciel de conversion de fichiers AVI, BMP en fichiers MPEG (MPEG Maker-2 ™),
Logiciel de conversion d’un DVD existant en fichiers MPEG (VOBtoMPEG™), Mélangeur audio pour fusionner un fichier de format WAV et un fichier MPEG(MPEG Remix TM ), Logiciel de lecture de DVD-Video sur PC Cinemaster 2000
Le CD livré avec la DCM est une version identique à la version de DVD Toolbox sur (notre test).

 Les caractéristiques techniques

image 111 x 113

La carte VIDEOMAKER II est à base d’un composant de compression MPEG de VITEC MULTIMEDIA, VM2000 issu d’un programme de recherche européen (ESPRIT) réunissant des spécialistes du domaine. Grâce à son architecture hybride , VM2000 agit comme un co-processeur spécialisé et exploite pleinement la puissance croissante des PC. L’utilisation de VM2000 permet de garantir un enrichissement progressif des fonctions, des algorithmes et des performances de la carte par simple mise à jour logicielle.

La DCM a pour caractéristiques :

- Capture en MPEG-1 et MPEG-2. Débit fixes ou variables.
- Capture analogique a partir de sources SECAM, PAL ou NTSC.
- Capture aux résolutions 352 * 288 , 352 * 576, 704 * 576 et 720 * 576 (Full D1) (en capture PAL).
- Capture à différents débits selon la capture désirée (Vidéo e-mail ou DVD) : de 1000 à 15000 Kbits par seconde.
- Support des standards DVD/VideoCD/SVCD 2/3 D1
- Support d’un profil XVCD (VideoCD haute qualité compatible VCD 2*)
- Capture d’images fixes à la demande ou en rafale (temps paramétrable), à différente résolution (352*288 ou 720*576).
- Capture de clips audio au format MPEG (MPEG, PCM ou AC3).
- Insertion de Logos dans la vidéo lors de la capture

 L’installation

L’installation s’est déroulé pour ma part sans problèmes tant au niveau de l’installation de la carte PCI (interruptions PC, ...) que des logiciels. Il est recommandé dans la documentation d’utiliser les slots PCI centraux (port 2 ou 3). Un guide de prise en main rapide de DCM (4 feuilles) est livré et m’a été largement suffisant pour tout configurer.

 Utilisation du logiciel de capture

image 208 x 286

Le logiciel mis à disposition pour piloter la DCM est simple. Il présente un air de famille naturel avec l’outil de montage Mpeg Clip SE livré.

Ce logiciel est dédié à la capture. Il permet simplement la sélection de la source à capturer, la nature de l’encodage et le fichier à créer en sortie. Il dispose d’un bouton décodage non actif sur cette version 1.00 du logiciel. Ce bouton permettra de rejouer la vido sur la carte pour une restitution sur TV/K7. 4 boutons en haut de la fenêtre permettent de
sélectionner le DEVICE (au cas ou vous auriez une autre carte compatible, type MPEG PROFILER ?)
D’appeler les écrans de paramétrages
D’activer la Prévisualisation (la taille de la fenêtre est figée)
De choisir un nom de fichier résultat

Voici les paramétrages possibles :

Le bouton Settings permet d’appeler l’écran de configuration. Cet écran comporte 5 onglets :

imput/output

image 280 x 293

Cet écran permet de choisir le format et le standard du signal vidéo d’entrée et de sortie. Formats Composite et SVideo aux Standards PAL, SECAM et NTSC.
« Coche VCR Synchro » sert pour obtenir une bonne synchronisation audio et vidéo lorsque vous utilisez un magnétoscope comme source. Grâce à la sortie vidéo de la carte, vous pouvez visionner le signal d’ entrée sur la sortie (même standard).

target

image 280 x 293

Cet onglet vous permet de paramétrer le type de flux que vous voulez générer. Les cases DVD Compliant/VCD COMPLIANT permettent d’assurer directement une compatibilité DVD ou Vidéo CD. Certains paramètres sont alors contraints à des valeurs précises, deviennent indisponibles ou offrent des réglages plus limités.

Les formats de sortie sont :

- MPEG-2 Program et MPEG-1 System : génère un seul fichier contenant le flux vidéo et le flux audio.
- Audio & Video ES (1) : génère 2 fichiers, 1 pour le flux vidéo et 1 pour le flux audio.
- Vidéo ES (1) : génère uniquement un fichier correspondant au flux vidéo.
- Audio ES (1) : génère uniquement un fichier correspondant au flux audio.
- Still Pictures : permet d’ enregistrer une succession d’ images fixes au format BMP.

Après le type de flux, il faut choisir la résolution d’ encodage. Les valeurs exprimées correspondent à la largeur et à la hauteur des images en nombre de pixels.

Par défaut, MPEG est le format d’ encodage des flux audio dans les fichiers MPEG. En cochant une autre option que MPEG, le paramétrage bascule en encodage de flux séparés « Audio & Video ES ». Le flux audio peut être encodé en « Linear PCM » (fichier d’ extension WAV), « AC-3 » (fichier d’ extension AC3) ou « MPEG » (fichier d’ extension MPA).

MPEG Video

image 280 x 293

Ce cadre vous permet de choisir la structure du GOP (Group of Picture) composé d’ images( I)ntra, (P)rédictive et (B)idirectionnelles. Modifier la structure du GOP influe sur la qualité de l’ encodage et sur la puissance de calcul nécessaire à l’encodage.
La structure du GOP standard est IBBP. Ce mode est le meilleur compromis entre qualité des images et facteur de compression. Les modes I et IP sont réservés à des applications spécifiques.

- « Closed GOP’ s » est coché par défaut et supprime la dépendance entre les GOP successifs. Le décocher permet d’ activer cette dépendance et donc d’ optimiser la compression et ainsi d’ améliorer la qualité.
- « Scene Change Detection » est coché par défaut. Quand cette option est cochée, une image « I » est ajoutée à chaque changement de scène détecté, ce qui permet d’ améliorer la qualité de l’ encodage quand la séquence contient de tels changements, au prix d’ une légère augmentation du débit requis.

Vous avez le choix entre débit constant ou débit variable. Lorsque « Constant » est sélectionné, le débit du flux généré sera constant et égal à la valeur fixée dans la zone de saisie « Const ». Avec « Variable », les zones de saisie « Avg » et « Max » permettent de régler le débit moyen et le débit maximum autorisé du flux généré. Me mode VBR optimise le rapport qualité d’ encodage / espace disque utilisé.

Audio

image 280 x 293

- Cadre Video control : On trouve dans ce cadre les réglages de luminosité (« Brightness »), de contraste et de saturation. Chaque réglage peut être effectué à l’ aide des curseurs ou directement en cliquant dans la zone de saisie.

Il est préférable d’ effectuer ces réglages quand la Prévisualisation est activée afin de contrôler directement l’ effet des différents paramètres. . Vous pouvez également visionner les effets de vos réglages directement sur un moniteur TV via la sortie vidéo directe.

- Cadre Audio Control : Ces contrôles permettent de régler les volumes des canaux gauche et droite du signal audio que vous obtiendrez après décodage du flux encodé. Les réglages s’ effectuent de la même façon que dans le cadre « Video Control ».Si « Lock Left & Right » est coché, les volumes gauche et droite sont verrouillés ensemble. Décochez cette case pour les rendre indépendants.

Signal calibration

image 280 x 293

Cet onglet permet d’ ajuster les paramètres d’ encodage MPEG du flux audio. Si vous avez sélectionné « Linear PCM » ou « AC-3 » dans le cadre « Audio Stream Type » de l’ onglet « Target », vous ne pourrez régler que « Sample Rate » et « Mode », tout le reste sera grisé.
- Cadre Layer : En MPEG, l’ audio est encodé en MPEG-1. Vous avez alors le choix entre Layer 1 et Layer 2. La qualité de l’ encodage sera meilleure en Layer 2 à débit égal.
- Bit Rate : En MPEG, vous pouvez choisir le débit du flux audio. En Layer 2, la qualité Hi-Fi correspond à un débit de 224 kbps. Dans le cas d’un encodage en mode « Mono », les débits disponibles sont logiquement moitié moindres.- - - Mode :Par défaut, l’ encodage audio se fera en stéréo. Dans le cas d’ un signal stéréo, vous pouvez aussi choisir « Dual Channel » ou « Joint Stereo ». « Dual Channel » ou « Joint Stereo » peuvent vous permettre de gagner en qualité par rapport à l’ encodage stéréo standard pour certains types de signaux. « Dual Channel » est intéressant si le signal se rapproche d’ un signal mono, c’ est à dire quand les deux canaux ont une forte corrélation.« Joint Stereo » joue sur le fait que nous sommes moins sensibles aux hautes fréquences et privilégie les basses fréquences, ce qui peut améliorer l’ impression de qualité de l’ encodage.
- Cadre Flags : Ce cadre vous permet de valider ou non certains indicateurs présents dans le flux MPEG audio.
Remarque : L’option « CRC » étant nécessaire pour obtenir la compatibilité DVD, elle est automatiquement cochée si vous avez choisi l’ option DVD dans l’ onglet « Target ». L’ option « Surround Source » n’ est accessible que dans le cas d’ un encodage du flux audio séparé en AC-3. Elle doit être utilisée si vous utilisez une source audio de type « Surround Sound » afin d’ optimiser la qualité de l’ encodage réalisé.

Le mode Layer 1 n’ est pratiquement plus utilisé aujourd’ hui sauf pour des applications spécifiques.

- Sample Rate : Cette liste déroulante vous permet de choisir la fréquence d’ échantillonnage du signal audio. 44.1 kHz correspond à la qualité CD et est requise pour un encodage Vidéo CD. La fréquence de 48 kHz est nécessaire pour la compatibilité DVD.

Une fois choisi vos caractéristiques de capture, vous pouvez lancer la capture avec ou sans Prévisualisation (bouton Preview).

Cliquez sur le bouton enregistrement. Le programme vous demande le nom de la vidéo à sauvegarder et l’enregistrement commence. La vidéo saccade à l’écran pendant la capture, inutile d’espérer suivre un film sur votre ordinateur pendant la capture. Il est d’ailleurs conseillé de désactiver la Prévisualisation pendant celle-ci.

 Les résultats

J’ai réalisé un ensemble de tests avec en source un lecteur DVD, un Lecteur laserdisc Pioneer et un caméscope DV (en S-vidéo). Mes essais ont portés sur de l’encodage MPEG-1 et 2.

VCD

Avec la RT6, Vitec a dominé le marché. Cette carte permettait un encodage MPEG-1 de très bonne qualité. Du à une pénurie de composant, elle n’est plus vendue depuis le début 2000. On aurait pu penser que le marché serait à cette date uniquement orienté sur le MPEG-2. Or, le marché du MPEG-1 VCD est toujours très dynamique et la DCM est achetée pour cette fonction par des client qui ont en référentiel la précédente carte RT6.

Par son architecture hybride, cette carte utilise la puissance de votre PC pour encoder la vidéo. En MPEG-1, il vous faudra un Pentium III 500 Mhz.

Théoriquement, la vidéo obtenue en MPEG-1 devrait être supérieure à celle de RT6 puisque la carte applique des filtres à la vidéo capturée (léger floue).

Sur la première version de drivers (1.0), la qualité de l’encodage en MPEG-1 VCD était très décevante (contours non net, couleur type « sépia ») comme le montre la capture d’écran ci-dessus, en dessous de ce que la RT6 pouvait faire. Vitec a travaillé sur l’amélioration des drivers existant et la nouvelle version 1.6 apporte des gains appréciable en qualité, sans encore atteindre celle de RT6

Voici un fichier test VCD de 1.5 Mo à télécharger pour juger par vous-même (version 1.0)

D’un point de vue purement norme VCD, le fichier obtenu a été accepté par mes logiciels Auteur VCD dont le Philips VCD Toolkit qui refuse, par exemple, les fichiers VCD crées par le Dazzle DVC II.

XVCD

Avec la version 1.6, Vitec a implémenté le XVCD : le principe est d’acuqerir la vidéo à un débit 2 fois supérieur à la norme VideoCD tout en assurant aux fichiers une compatibilité structurelle de videoCD. Bien sur, les fichiers générés sont deux fois plus gros qu’en norme VideoCD (37 Minutes sur un CD) mais la qualité est excellente (comme du SVCD). L’avantage du XVCD est qu’il peut ^tre lu par tout un ensemble de lecteur de salon qui ne sont pas compatibles SVCD. Il suffit qu’il puissent lire des videoCD à la vitesse 2X. Les systèmes auteur du marché type VideoPack 5, WinonCD, Nero 5, DVD Movie Factory acceptent ces fichiers sans problèmes et peuvent (pour les deux premiers) ajouter des menus, pistes audio,... comme sur un simple VideoCD.

Voici un fichier test XVCD de 2.3 Mo à télécharger pour juger par vous-même de cette nouvelle qualité

SVCD

La DCM ne pouvait faire à l’origine du SVCD. Les dernières version de driver ont mis en oeuvre cette norme. Les résultats sont cependant assez décevant.

DVD

Vous pourrez avec une DCM obtenir des fichiers complètement compatible avec la norme DVD. Vous devrez posséder un ordinateur puissant pour pouvoir encoder dans cette norme (PIV 1.5 GhZ). Selon le bitrate et la résolution choisi, vous pourrez obtenir des fichiers de qualité satisfaisante.

DCM est le seul produit du marché capable d’encoder les fichiers AUDIO à la volée en AC3. Cette caractèristique sera particulièrement apprèciée par les professionnels soucieux de mettre en oeuvre des fichiers DVD les plus compatibles [1]

 Prix et distribution

Le produit existe en plusieurs version dont une nouvelle avec l’excellent VideoPack 5 et une carte d’acquisition DV additionnelle. Le prix a été divisé par plus de deux depuis la sortie du produit. La version de base est vendu à partir de 300 EUR en offre spéciale. Pour acheter, privilégiez le magasin SURCOUF qui a des relations privilègièes avec VITEC.

 En savoir plus

Le site du fabricant : http://www.vitecmm.com
Rendez-vous également sur nos forums.

 Conclusion

Avec la DCM, Vitec propose une solution complète et montre son expérience dans le domaine du MPEG. La qualité est de plus en plus au rendez-vous grâce aux nouveaux drivers qui valident l’architecture hybride de la carte. Le profil XVCD est très intéressant en rapport qualité/lecteurs DVD compatibles.

Avec les dernières baisses de prix, elle devient une carte intéressante pour qui souhaite rapidement mettre ses vidéos analogiques SECAM sous forme MPEG. Attention, il vous faudra une bonne machine pour la supporter sous risque d’être décu (1.5 GhZ minimum).