Transformer un fichier MKV en fichier video compatible (...)

Transformer un fichier MKV en fichier video compatible avec une platine DivX

 Bureau des doléances

  • Je n’ai pas le débit audio que je souhaite dans les options du codec audio. Que faire ?

Réalisez l’extraction de l’ensemble des pistes audio de votre MKV et encodez le tout avec WinLame. Vous ajouterez tous les flux à la liste en désactivant le premier flux disponible pour que la piste ne se trouve pas deux fois dans

  • WinLame propose un réglage prédéfini en mp3 pour Virtual Dub. C’est bien mais moi, je veux un réglage à 96 Kb/s pas à 128 Kb/s !

Pour ajouter un réglage prédéfini, rendez vous dans le dossier où vous avez installé WinLame et éditez le fichier nommé « presets.xml ». Ajoutez ce qui suit juste avant " :

 <preset name="VirtualDub: compression de piste audio, CBR a 96 kbps">
  <comment>

Ce reglage produira des fichiers « mp3 wave » adaptes a la compression audio de VirtualDub, CBR 96 kbps (VBR et ABR ne sont pas adaptes ici car la piste audio doit etre synchronisee avec la piste video).

Un En-tete WAVE RIFF est ajoute aux donnees MP3, et l’extension du fichier sera « .wav ».

     Ligne de commande utilisee: "-b 96 --cbr"
  </comment>
  <value name="lameQualityOrBitrate">0</value>
  <value name="lameBitrate">96</value>
  <value name="lameCBR">1</value>
  <value name="hideLameSettings">1</value>
  <value name="writeWaveHeader">1</value>
 </preset>
  • Je veux associer un sous-titre à ma vidéo

Deux options dépendant de votre niveau d’exigence et des capacités de votre platine s’offrent à vous :

  • Vous décidez de graver votre fichier SRT avec votre fichier vidéo
    Donnez à votre AVI et votre fichier SRT le même nom court sans accent ni espace. Ils seront à graver dans le même répertoire. Aussi, pour vous assurer que votre sous-titre sera bien lisible sur votre platine, utilisez le logiciel OpenSRT (disponible ici) pour calibrer le fichier en termes de nombre de caractères et de lignes maximum, de substitution de caractères… Le site dispose d’une base de fichiers de paramétrages tout prêts. Si vous ne trouvez pas votre platine, apprenez à utiliser OpenSRT grâce au manuel, clair et complet.
  • Votre platine est certifiée « DivX » ? Autant en profiter !
    Vous avez encodé votre MKV à l’aide du codec DivX ou du Docteur du même nom. Vous pouvez donc vous offrir le luxe d’avoir des sous-titres « switchables » dans la police d’écriture et la couleur de votre choix en usant du très bon Sub2Divx (disponible ici).

L’interface claire et conviviale parle d’elle-même.

  • Chargez votre fichier AVI ou DIVX
  • Joignez-y votre fichier SRT – ou plusieurs. (Le logiciel propose aussi le IDX mais ça ne marche pas chez moi)
  • Modifiez à votre gré la police d’écriture, sa taille, sa couleur intérieure et extérieure, son épaisseur, sa position…
  • Générez le conteneur DIVX
  • J’ai utilisé Avidemux pour obtenir un fichier SRT mais le logiciel SubDivX plante, refusant de muxer mon sous-titre à la vidéo ?!

Le fichier SRT issu d’Avidemux ne s’affiche pas bien quand je visionne ma vidéo sur mon PC ou ma platine ?
Il suffit de mettre votre SRT problématique entre les mains de Subtitle Workshop qui, au prix d’un simple CTRL+I, corrigera les erreurs du sous-titre. Il ne vous restera alors qu’à le ré-enregistrer et tout devrait bien se passer.

  • Mon fichier présente d’innombrables saccades quand je le lis dans ma platine ! Au secours !

Ce désagrément est dû à l’option Packed Bitstream. Utilisez le logiciel Mpeg4Modifier. Une fois votre fichier AVI chargé, cochez l’option « unpack » dans la rubrique « Packed Bistream » et enregistrez.

  • C’est bien joli, mais moi, j’ai 112 épisodes avec ce défaut et je ne veux pas passer 2 heures à ouvrir, cliquer et enregistrer !

Utilisez alors UnpackCL Shell qui vous permettra de faire cette modification par lots.

  • Cliquez sur Add Folder pour ajouter le dossier où vous aurez placé les fichiers à traiter.
  • Puis actionnez le bouton Process File List

Vous noterez qu’à la différence MPEG4 Modifier, cette application écrit dans le fichier sans en créer de nouveaux.

Vous pouvez vous promener dans les options pour activer (entre autres) les fonctions proposées dans la partie « Add to Windows shell file context menu » qui aura pour effet de vous permettre de choisir et modifier les fichiers problématiques par l’intermédiaire du clic droit.

J’espère que ce guide vous aidera à surmonter tous vos soucis de conversion de fichiers MKV. Remarquez qu’il est possible d’adapter cette démarche pour transformer n’importe quel (ou presque) fichier vidéo lisible via FFDShow.