Test vélo électrique pliant FIIDO D1 D2, petit prix et (...)

Test vélo électrique pliant FIIDO D1 D2, petit prix et malin


La Chine est le marché le plus dynamique en matière de moyen de transport électrique et ce n’est pas surprenant de trouver les vélos électriques les plus intéressants en provenance de ce marché.

Après le test de l’excellent QiCycle EF1 de Xiaomi, introuvable en bon plan en ce moment, je me suis intéressé à la marque FIIDO qui propose plusieurs vélos électriques adultes dans les catalogues import avec des prix super intéressants autour de 400€.

JPEG - 339.6 ko

Voici donc le vélo électrique FIIDO D1 en test en provenance de Gearbest. La boutique propose tous les modèles de la marque : le D1 à roue 14 pouces avec batteries 7.8 Ah ou 10.4 Ah et le D2 avec batterie 7.8 Ah et roue 16 pouces. Les D1 et D2 sont en dehors de la batterie et roues identiques. Cette review s’appliquera donc aux FIIDO D1 et D2.

Comparatifs entre les vélos FIDOO D1 et D2

Vélo FIIDO D1 7,8 Ah FIIDO D1 10,4 Ah FIIDO D2 7,8 Ah
Roues 14 pouces 14 pouces 16 pouces
Batterie 7,8 Ah 10,4 Ah 7,8 Ah
Temps de charge 5 heures 5.5 heure 5 Heures
Autonomie mode scotter 40 km 50 Km 40 Km
Autonomie mode mixte 80 km 90 Km 80 Km
Moteur 250w 250w 250w
Freins Disque Av/Ar Disque Av/Ar Disque Av/Ar
Charge MAX 120 Kg 120 Kg 120 Kg
Vitesse 25 Km/h 25 Km/h 25 Km/h
Monte côtes 25 ° 25 ° 25 °
Autre Absorbeur Shock

 Un vélo électrique pliant

Le FIIDOO D1 appartient à la famille des vélos pliants. Le look ne surprendra pas les habitués de ces vélos.

A l'avant le vélo électrique FIIDO D1, à l'arrière le EF-1 QiCycle Xiaomi
A l’avant le vélo électrique FIIDO D1, à l’arrière le EF-1 QiCycle Xiaomi

A côté du QiCycle EF1 de Xiaomi, il y a comme un air de famille sachant que le pliage n’est pas de même nature. Il se fait ici latéralement et pas de haut en bas comme sur le QiCycle Xiaomi.

JPEG - 136.7 ko

Le FIIDO D1 est livré plié dans un carton quasi prêt à l’emploi. Il n’y a qu’à ôter les protections, déplier les pédales et le fermer pour s’en servir. La batterie est préchargée.

Livré plié et assemblé
Livré plié et assemblé

Une documentation, en anglais, ainsi qu’un jeu complet de clés est fourni pour le réglage fin. Le chargeur est livré avecun câble pour nos prises.

 Un vélo électrique pliant

Plié, le vélo a un encombrement de 75 x 35 x 65cm environ et, déplié, de 130 x 58 x 95cm au minimum.

Le FIIDO D1 optimise sa taille en utilisant de petites roues. Ce sont des 14 pouces/36 cm) de diamètre. Le vélo électrique pliant FIIDO D2 est, lui, monté en 16 pouces.

L'avantage des vélos pliables
L’avantage des vélos pliables

Le vélo entrera facilement dans un coffre même de petite largeur comme celui d’un MINI. Attention, pliant ne veux pas dire ici léger. Le FIIDO D1 accuse 18.5 kg sur la balance. C’est plutôt lourd mais explicable par la solidité du châssis.

La batterie est dans le cadre
La batterie est dans le cadre

Le cadre du vélo pliable électrique Fiido D1 est tout en métal et plat. La partie avant embarque la batterie avec un point de charge au-dessous. La batterie de mon modèle est de 7,8 Ah. Il existe une version du vélo FIIDO D1 10,4 Ah qui permet de gagner 10 Km d’autonomie.

La batterie n’est pas amovible. Il faudra apporter le vélo prêt d’une prise pour le charger. Le chargeur est certifié CE. Il délivre 42 V à 2A. L’embout de charge est un DC JACK. Le temps de charge est de cinq heures environ.

Double freins à disque
Double freins à disque

Le moteur est situé dans la roue arrière. Les deux roues disposent d’un frein à disque. Je n’ai pas eu besoin de les régler au déballage. De même la pression des pneus était convenable. Ce sont des pneus à chambre avec valve standard.

Equipé d'une paire de garde-boue
Equipé d’une paire de garde-boue

Ce que j’ai apprécié de base sur le Fiido D1 est la présence de garde boue à l’avant et arrière ainsi que d’une béquille. J’avais dû ajouter en accessoire ces composant sur mon vélo EF1.

Pas d'éclairage à l'arrière
Pas d’éclairage à l’arrière

L’équipement du vélo est de bon niveau. Il y a un éclairage à l’avant qui se pilote via un petit interrupteur sur le guidon. Dommage que le fabricant ne mette qu’un catadioptre à l’arrière.

 Aussi pour les Grand et Forts

Le vélo électrique pliant FIDOO propose une selle réglable en hauteur mais aussi un tube de direction ajustable. Le guidon pourra être positionné entre 93 et 107 cm de haut et la selle entre 66 et 95 cm environ au maximum des repères. Pratique pour qui mesure jusque 1m85. Au-dessus, ce sera un peu moins confortable. Côté poids du cycliste, le constructeur annonce 120 kg en maximum.

Une clé inattendue
Une clé inattendue

Le guidon est lui-même orientable vers l’avant ou l’arrière. A droite se trouve un écran d’indicateur de niveau de batterie avec une clé de contact en dessous. Cette clé est étonnante s’agissant d’un vélo électrique. Elle coupe le circuit et le vélo reste alors utilisable en mode manuel uniquement.

Une poignée d'accélération
Une poignée d’accélération

Les poignées sont confortables et le circuit de freinage sérieux. Entre cette poignée et l’écran de batterie se situe la poignée d’accélération.

Pratique le support smartphone qui recharge
Pratique le support smartphone qui recharge

Du côté gauche du guidon est placé un support smartphone. Il est ajustable en largeur. Particularité intéressante, le constructeur a prévu un port USB qui permet d’utiliser la batterie du vélo pour recharger son smartphone. Malin. Avec une application adéquate vous pourrez disposer d’un compteur de vitesse avec tracé de carte GPS. Une intégration avec le vélo via Bluetooth de manière à récupérer l’autonomie du vélo plus précisément que le compteur aurait été un plus.

Je finis la description riche de ce guidon par un interrupteur principal pour la lumière avec en dessous un sélecteur de mode à trois positions et un avertisseur sonore.
La contrepartie de cette richesse de bouton et accessoire est un grand ensemble de câble qui partent du guidon. Ils pourront parfois gêner pour le pliage.

 Entre vélo et scooter

Pour déplier le vélo, moins de trente seconde suffisent. Les clés de déblocage sont solides. Reste ensuite à choisir le mode de fonctionnement parmi les trois disponibles.

JPEG - 507.8 ko

J’en arrive à la particularité des vélos FIIDO D1 et D2 : ils proposent un mode 100% électrique. En d’autres mots, il n’est pas besoin de pédaler pour avancer même si cela reste toujours possible pour renforcer le moteur et améliorer l’autonomie. En tournant la poignée d’accélération, le moteur 250 W prend le relais. Ce mode n’est pas légal à considérer la définition d’un VAE qui ne doit proposer qu’une assistance au pédalage. Maintenant, on trouve vendues des draisiennes dans les grandes surfaces qui n’ont pas de pédales et un moteur. Qu’en penser... ? Le FIIDO respecte bien par ailleurs la limite de vitesse des VAE. Le système ne permet pas de dépasser les 25 Km/h via l’assistance.

Ce mode tout électrique est étonnant. Il sera surement votre préféré. Pour l’éprouver je l’ai testé dans la fameuse côte Henri Monduit d’Évreux. Elle monte de 120m à 500m avec une pente à 11.5%.

Cette côte me sert de référence puissance/performance pour vélos et trottinettes
Cette côte me sert de référence puissance/performance pour vélos et trottinettes

Elle a été grimpée quasi sans effort de pédalage grâce à cette assistance complète, surclassant mon QiCycle EF1 de Xiaomi ! Ce mode électrique 100%, avec assistance du pédalage au besoin, est des plus agréables.

Dans ce mode, c’est de l’ordre de 30 km d’autonomie.

À tout moment il sera possible de commuter sur un autre mode en roulant pour augmenter son autonomie et effort.

JPEG - 379.1 ko

Le vélo FIDOO D1 propose pour cela un mode pédalage assisté par le moteur à 50%. Dans ce cas pas besoin d’utiliser la poignée d’accélération. Le moteur se lance en arrière-plan pour aider à l’effort. L’assistance est minimale. On ne la sent que peu et elle n’agit que jusque 15 km/h environ dans mes essais. L’effort de pédalage reste donc important dans ce mode et, dans la pratique, plutôt à utiliser sur le plat.

JPEG - 418.1 ko

La faiblesse des vélos électriques Fiido est de ne pas être équipés de dérailleur/vitesses (l’EF-1 en a trois). Vu les petites roues, une vitesse maximale de 20 km/h est envisageable sans devoir mouliner comme un diable. Le vélo électrique Fiido D2, doté de roues 16 pouces, doit améliorer ce point.

Le dernier mode, sans aucune assistance, mettra vos mollets à contribution. Sans dérailleur, il faut considérer ce mode comme un backup.

 Un vélo électrique pas cher

A 400€ environ en import, le vélo électrique FIIDOO a de solides arguments, notamment en qualité de fabrication et équipements. Son autonomie de 30 à 60 km est honorable. Pour être le meilleur vélo pliable du moment, il lui faudrait un dérailleur et une assistance électrique au pédalage boosté. Le mode SCOOTER est séduisant mais comme indiqué, il ne répond pas au cahier des charges des VAE. Il suffirait au constructeur de couper l’assistance en cas d’arrêt de pédalage pour rentrer dans le rang.

Concernant l’achat, la marque FIIDO ne s’achète qu’en import avec les meilleurs prix dans la boutique GEARBEST.

Si ce vélos électriques FIDOO pas chers vient à vous intéresser, D1 (ou D2), suivez comme à l’habitude ma news bon plan associée : Vélo électrique pliant Adulte Fiido D1 noir ou blanc à 381€60 (testé) .

J’aime
La solidité
L’équipement
L’autonomie
Le prix
J’aime moins
Assistance 50% perfectible
Pas de dérailleur

FIIDOO D1

4

En conclusion

Le vélo électrique FIIDO D1 est une réponse intelligente à qui cherche un moyen de locomotion de faible encombrement à faible effort au meilleur prix. Dommage que les modes d’assistances ne soit pas plus conventionnels.