Test lecteur vidéo Egreat A10, 4K et Android mais Home (...)

Test lecteur vidéo Egreat A10, 4K et Android mais Home Cinéma avant tout

Le HOME CINEMA s'est démocratisé au fil des années du moins côté image avec des grandes TV 4K ou encore vidéo projecteurs à des prix raisonnables. Côté audio, l'évolution a été moins rapide pour apporter jusque nos oreilles des pistes audio multidimensionnelles comme dans les vraies salles obscures. Mais la frustration vient des lecteurs à même d'animer vidéo et audio dans une logique HOME CINEMA. Les acteurs sérieux dans ce domaine se comptent sur les doigts d'une main. Parmi eux, Egreat et ses lecteurs 4K polyvalents dont le A10, ici en test, est le digne représentant.

Si les mots DTS-HD, Dolby Atmos, DTS-X vous parlent alors vous devez savoir que très peu de lecteurs vidéo sont aujourd’hui à même de les gérer convenablement. Les Box TV fonctionnant sous Android souffrent rapidement de limites, principalement en matière de décodage audio quand il s’agit de dépasser le 5.1. De même elles ne savent pas appréhender des fichiers vidéo trop compliqués en codage, débit ou mode de stockage. Ainsi, il est rare qu’elles arrivent à décoder une image ISO issue d’un RIP de blu-ray avec les menus.

C’est dans ce contexte qu’intervient ce test du lecteur EGREAT A10 estampillé Home Cinéma qui se vante de pouvoir tout décoder.

 Back to the future

Nostalgie quand tu nous tiens. Je connais la marque EGREAT depuis 10 ans, quand elle était, avec POPCORN HOUR et DUNE, leader sur le marché du décodage de fichiers Haute définition MKV H264. Puis elle a connu une traversée du désert quand toutes les TV se sont mises à pouvoir lire directement des films en HD. La 4K aurait dû être le vecteur de croissance mais les premières puces ne permettaient pas un décodage performant.

La boite du Egreat A10
La boite du Egreat A10

Le constructeur cible maintenant un marché de niche relative, celui du Home Cinéma grand public où le consommateur est exigeant mais aussi dispose d’un peu de budget pour bien s’équiper.

Comptez 300€ environ pour le EGREAT A10 sur la boutique du spécialiste du sujet, FUTEKO, un ticket d’entrée cohérent avec la concurrence. Sur ce marché du lecteur vidéo UltraHD performant, personne ne brade son matériel. Les concurrents du Egreat A10 se trouvent chez ZIDOO, Himedia ou encore ZAPITI avec des prix entre 200€ et 400€.

Livrés avec votre A10
Livrés avec votre A10

 Du très classique

D’apparence, le lecteur vidéo Home cinéma EGREAT A10 n’a rien à voir avec une box TV Android telles que je vous en présente régulièrement. Il se rapproche énormément d’un lecteurs HD du passé. La comparaison est d’autant plus valide à considérer la télécommande qui est exactement la même que celle du EGREAT S900 que j’avais eu en main y a six ans (il fonctionne toujours d’ailleurs).

C’est un bon modèle infra-rouge doté d’un rétroéclairage.

Le lecteur Egreat A10, tout en métal
Le lecteur Egreat A10, tout en métal

Le châssis du A10 est massif. C’est un bon gros boîtier de dimension 310 x 66 x 255, bien lourd tout en aluminium noir. La façade ne comprend qu’un large afficheur et une baie disque dur 3.5 remplaçable à chaud derrière une trappe (8TO Max).

Je regretterais de base l’absence d’interrupteur ou de port USB à l’avant.

Le tiroir reçoit directement un disque dur SATA à chaud
Le tiroir reçoit directement un disque dur SATA à chaud

La connectique est entièrement située à l’arrière. La différence avec un lecteur Android basique est évidente car elle est de haut niveau avec une prise vidéo HDMI 2.0a, un port USB 2 et un de type USB 3, une prise Ethernet Gigabit, une sortie audio numérique optique et une coaxiale, deux sortie audio analogique stéréo et une sortie vidéo composite (intérêt ?). IL y a aussi un port SATA externe ainsi qu’une prise RS232 dont l’usage grand public m’échappe.

Une bonne connectique
Une bonne connectique

Deux antennes WIFI sont fournies pour une réception WIFI 802.11ac ainsi que Bluetooth. Une liaison filaire Ethernet reste recommandée pour de la lecture de flux en UltraHD ou des images ISO.

 Une puce spécialisée

Le composant majeur au cœur du lecteur 4K Egreat n’est pas habituel. C’est un HiSilicon Hi3798C V200, aussi utilisé par la marque de référence Himedia sur ses Q5 Pro et Q10 Pro. Les concurrents Zapiti et Zidoo utilisent eux un circuit Realtek RTD1295.

L'afficheur en façade est paramétrable (durée, temps restant, heure, éteint)
L’afficheur en façade est paramétrable (durée, temps restant, heure, éteint)

Cette puce offre des capacités de décodage de très haut niveau incluant en plus des traditionnels flux HD et 4K, tous les flux audio haute définition (en pass-thru) mais aussi (et surtout) la lecture d’images ISO de disque Blu-Ray et même UltraHD Blu-ray avec leurs menus.
Ce circuit est à même de resynchroniser automatiquement la lecture en fonction de la fréquence d’image du fichier lu, évitant ainsi les problèmes classiques de saut d’image désagréables.

 Une interface maison

Qui dit puce spécialisée dit nécessité d’un système d’exploitation adapté et de logiciels optimisés. Seuls les spécialistes ont la possibilité d’investir en développement sur ces plateformes.

La solution logicielle Egreat/HiSilicon Hi3798C V200 fonctionne sur Android 5.1 et une couche utilisateur maison.

A l’allumage, vous retrouvez une interface hyper traditionnelle dans le monde des lecteurs vidéo spécialisés. L’avantage est qu’elle est très facile à appréhender.

Une interface utilisateur à l'ancienne
Une interface utilisateur à l’ancienne

A réception, j’ai dû mettre à jour le lecteur EGREAT A10 dans sa dernière version 1.2.5.6 pour résoudre des plantages. J’ai d’abord essayé via la fonction mise à jour automatique via Internet et vite renoncé en raison des échecs de téléchargement répétés. Le plus simple et direct est de télécharger le dernier firmware via le forum officiel et le mettre à jour via une clé USB. Egreat apparaît vraiment proche de sa communauté et il délivre très régulièrement des mises à jour.

 Des réglages complets

La configuration de l’appareil est simple et en français bien traduit.

La télécommande propose de nombreux boutons de raccourcis. Elle est éclairée.
La télécommande propose de nombreux boutons de raccourcis. Elle est éclairée.

La section de paramétrage comporte 5 sections explicites en matière de contenu. Les habitués de lecteur vidéo ne seront pas dépaysés par les paramètres proposés, tout autant généraux que très pointus.
Il sera par exemple possible de régler le ventilateur (non intrusif) ou la luminosité du panneau LED en façade ainsi que les données à afficher.

Les réglages du EGREAT A10 sont explicites
Les réglages du EGREAT A10 sont explicites

Les réglages audio et vidéo sont compréhensibles, bien loin de la complexité que l’on trouve dans le logiciel KODI.

Le lecteur se pilote via la télécommande infra-rouge pour ses fonctions multimédia classiques. L’usage d’une souris, voire d’un clavier, est possible. Cela n’aura pas d’intérêt sauf à vouloir utiliser des applications Android.

La vitesse de l’interface est acceptable, sans plus.

 Un lecteur performant mais basique

Contrairement aux box Android ordinaires qui utilisent KODI en lecteur principal, Egreat propose son propre moteur de lecture.

Poster, l'application de Jukebox intégrée par Egreat
Poster, l’application de Jukebox intégrée par Egreat

Il est possible de naviguer sur le disque interne, clés USB ou réseau local. Il est possible d’ajouter des partages SAMBA et NFS classiques. La recherche automatique de partage est assez lente voire ne fonctionne pas toujours. Il faudra ajouter son serveur manuellement.
Ne navigateur permet des opérations de déplacement/copie/ renommage, ... de vos fichiers.

Egreat propose ensuite un logiciel de récupération de jaquette et synopsis (scrapping) maison appelé POSTER. C’est louable mais pas assez transparent sur les règles de nommage à appliquer à vos fichiers pour éviter les erreurs d’analyse.
Placer l’année dans le nom apparaît comme recommandée. Le contenu arrivera bien en français.

Une fois la lecture lancée, il sera possible de choisir les piste audio, sous-titres, format écran comme au bon vieux temps.

Le lecteur intégré
Le lecteur intégré

La télécommande propose des raccourcis pour changer le ratio d’image ou encore la résolution. Celle en cours est visible sur l’afficheur LCD ce qui peut aider si vous perdez l’affichage.

Je ne peux que confirmer que la compatibilité lecture audio/vidéo est excellente. Tous mes fichiers de tests unitaires, y compris avec le codec VC-1 et de très haut débits, ou images ISO de Blu-RAY avec menus sont passés sans encombre. Quasi de même pour la lecture de fichiers 3D (la lecture d’image ISO a quelques soucis).

Mes tests vont s’étaler dans le temps et je remettrais à jours fonction de mes découvertes. J’ai pour l’instant testé en majorité sur des fichiers échantillons récupérés via le Wiki de KODI. Me reste à tenter de récupérer une image ISO de blu-RAY 4K pour confirmer que le lecteur peut digérer ces fichiers, ce qui semble le cas à la lecture des forums spécialisés.

Niveau audio, je ne peux que la confirmer via mon modeste amplificateur ONKYO TXNR545 7.2 compatible Dolby Atmos.
La compatibilité DTS-HD MA, Dolby True HD, Atmos est confirmée ainsi que d’après les spécifications et la communauté DTS:X (non vérifiée de mon côté).

La qualité d’image est aussi très bonne. A noter que le lecteur EGREAT A10 ne commute pas automatiquement sur le format vidéo correspondant à la source. Si votre TV propose un upscalling 4K de qualité, il sera préférable de la laisser faire si le fichier à lire n’est pas en UltraHD.

Pour mes tests, j’ai utilisé le lecteur intégré mais il en existe un autre fourni par EGREAT. C’est une version spéciale de KODI recompilée pour le lecteur, appelée VIDON XBMC. Elle est malheureusement controversée et bannie de la communauté KODI en raison d’une violation des conditions de licence. Vidon XBMC est basé sur une version ancienne 16.1.2 de Kodi. Mêle si elle fonctionne bien à cet instant, ses évolutions sont incertaines. Si ce logiciel est un must pour vous, ce lecteur A10 ne sera pas recommandable à terme.

 Une possibilité d’ajout d’application a minima

Le lecteur home Cinéma 4K Egreat a pour système d’exploitation Android. Sans être aussi compatible qu’une BOX Android basique exploitant un système de tablette, il sera possible de lui installer quelques applications annexes.

Un market alternatif APP STORE est fourni. Il référence une sélection d’application en matière de vidéo ou de jeux. Son contenu est pauvre.

Le système ANDROID intégré permet l'ajout d'applications
Le système ANDROID intégré permet l’ajout d’applications

Google Play Store est lui aussi disponible. Il est pleinement fonctionnel une fois que vous serez identifiés par votre compte Google. Le choix de programme est large mais aussi le risque d’incompatibilité. Il faut de plus considérer que le lecteur Egreat A10 ne propose que 2 GO de ram et 16 GO de stockage.

Cela aurait eu du sens si des applications de vidéo comme Molotov TV ou MyCanal et autres TV de rattrapage avaient été disponibles.
Malheureusement la couche Google du EGREAT ne contient pas les DRM nécessaires pour l’usage d’applications de vidéo protégés.

Vous comprendrez dès lors que le système d’exploitation ANDROID n’apporte pas beaucoup de services.

Une initiative de portage du EGREAT A10 vers le fameux système Android TV est en cours.
Je n’ai pas encore tenté mais l’expérience est intéressante vu l’ergonomie d’ANDROID TV.

 Un choix de raison

Qui investit dans une installation Home Cinéma par passion se doit d’avoir un apport de contenu. Un lecteur de disque physique UltraHD sera incontournable mais pas suffisant vu la pauvreté des catalogues. Le lecteur Egreat A10 sera une solution. Il digérera tous les formats vidéo et audio du moment avec des caractéristiques techniques convenables dont un emplacement disque dur.

Après, ce n’est pas un super coup de cœur. Je ne peux que regretter que l’interface utilisateur et l’intégration Android ne soit pas plus performante. Il s’agit d’un lecteur d’il y a 7 ans remis à jours en matière de décodage. La compatibilité avec des applications de vidéo en streaming aurait été un vrai plus.

Le EGREAT A10 propose un rapport qualité prix correct en première analyse. Il n’est pas vendu très largement mais se trouve à (300€ environ chez le revendeur FUTEKO spécialisé dans ces lecteurs Home Cinéma.
Me reste maintenant à tester le concurrent Zidoo X10 pour mieux positionner le EGREAT A10 dans le marché et mieux juger de sa performance finale.

Les plus
Décode tout
Qualité de fabrication
Les moins
Très classique
KODI/Vidon banni

Egreat A10

3

3 étoiles, pas mal!

En conclusion

Le EGREAT A10 fait parti de ces quelques lecteurs Ultra HD 4K du marché à même de quasi tout digérer en fichiers. Seul regret, son absence de modernité et l’usage d’un fork de Kodi non évolutif.