Acer A200 Iconia en test
Que valent les tablettes tactiles milieu de gamme ?

Acer A200 Iconia en test


 Une tablette de joueur

La A200 a beau arriver sur le marché un an après la iconia A500, elle ne profite pas pour autant d’une évolution côté processeur.

Il s’agit d’un double cœur Cortex A9 Nvidia TegraII à 1gHz.
Ce jeu de circuit est intéressant en raison des programmes du Market Android optimisés au niveau graphique pour son jeu d’instruction ().
Il existe de très beaux jeux dans l’application TEGRA Zone comme Riptide, Grand Theft Auto III, Shine Runner, .....

Le circuit Tegra II en action (ici Shine Runner)
Le circuit Tegra II en action (ici Shine Runner)

Il est possible de jouer à des jeux en haute résolution en connectant une manette de jeu sur le port USB ou en utilisant une manette Bluetooth, un point fort de cette tablette.

Par contre, c’est la déception du coté lecture vidéo. Le Tegra II n’est pas vraiment pertinent pour la lecture vidéo. Il n’y a pas vraiment un lecteur multimédia intégré en dehors de ClearFI qui ne lit quasi rien (AVI et WMV). Il faut installer un lecteur supplémentaire comme MXVIDEO Player avec codecs optimisés pour lire des vidéos non HD et quelques HD 720p.

C’est d’autant plus une déception en regard de produit deux fois moins onéreux qui eux lisent tout.

Il ne faut donc pas avoir trop de regret du moins pour la partie vidéo à ne pas disposer d’une sortie HDMI. Pour la partie jeux, avec une manette sans fil, cela aurait pu être amusant.

Les principaux outils de contrôle de performance que j’utilisent donnent de bons résultats, ce que confirme mon utilisation.

  • AnTuTu benchmark : 4975
  • Linpack multi-thread : 52.7 MFLOPS
  • Quadrant Standart : 1636
Acer A200, la performance du Tegra II est suffisante pour tous les usages (hors vidéo)
Acer A200, la performance du Tegra II est suffisante pour tous les usages (hors vidéo)

Adobe Flash, réputé pour être gourmand, fonctionne mais j’ai eu parfois des latence au niveau chargement de la vidéo en streaming.

 Un écran de bonne qualité

l’écran est de bonne qualité. La résolution est au meilleur niveau pour cette diagonale 1280 * 720.
Même si ce n’est pas une dalle IPS, Les angles de vision sont parfaits, bien meilleurs que ceux de la petite sœur Iconia A100 ou une tablette d’entrée de gamme.
Rien à signaler du côté couleur et luminosité.

L’autonomie est bonne avec entre 7 et 8 heures de fonctionnement avec une luminosité à 50%, le wifi actif et un usage mixte d’internet, de jeu, de vidéo comme Youtube.

 Android 4, ICS sur l’ACER A200

La tablette est livrée avec 1GO de RAM, le nouveau standard pour une tablette en 2012. La partie stockage est de 8 ou 16 Go extensible de 32 GO par une carte microSD.
Clairement, les 20€ seulement de différence pour passer de 8 à 16 GO se justifie et je ne recommande pas d’acheter la version 8 Go.

La Acer A200 a été mise sur le marché avec une version d’Android 3 Honeycomb avec passage en version 4, ICS, Ice Cream Sandwich dès disponibilité.
Cette mise à jour n’était pas encore disponible lors de mon test fin février.
ICS est de toute façon très proche d’Honeycomb et je n’attends pas de changement sur les performances/capacités de l’Iconia A200..

Le seul plus de l'interface : le bouton RING et ses raccourcis
Le seul plus de l’interface : le bouton RING et ses raccourcis

Rien de particulier à signaler en matière d’interface. Le lanceur d’application n’est pas personnalisé par Acer exception d’un petit bouton appelé Acer Ring situé en bas de l’écran. Ce bouton permet de lancer des raccourcis.

Acer A200, l'écran de déverouillage
Acer A200, l’écran de déverouillage

L’écran de verrouillage est également légèrement personnalisé. Il est possible de lancer une application directement plutôt que simplement déverrouiller la tablette..

Les plus
Une tablette équilibrée
Un écran de bonne qualité
Le prix / concurrence
Les moins
Pas de sortie HDMI TV
Pas de lecture des vidéos satisfaisante