Test TV 4K UltraHD 3D Thomson UHD 49UZ8766
TV Ultra HD petit prix

Test TV 4K UltraHD 3D Thomson UHD 49UZ8766


 Une interface utilisateur Thomson classique

Les menus utilisateur du téléviseur Thomson UHD 49UZ8766 sont très classiques et somme toute décevants.
Les OSD sont proches d’une télévision LCD que j’avais acheté il y a pas moins de 4 ans avec un menu général qui propose l’accès à l’ensemble des services du téléviseur. J’attendais mieux sur une TV en haut de la gamme du constructeur.

JPEG - 21.1 ko

Rien de spécial au niveau recherche de chaîne terrestre ou satellite.
Le tuner TNT est performant avec le respect de la numérotation CSA.

Rien de remarquable côté TNT. La commutation des sous-titres et des langues fonctionne correctement.
Le zapping est un peu long. Il prend 3 secondes.

JPEG - 31.3 ko

Le guide des programmes est classique et heureusement un peu enrichi grâce à la compatibilité HbbTV. Raccordée sur votre réseau local en Ethernet ou Wifi, vous pouvez accéder à un mélange entre des informations diffusées en Hertzien et du contenu enrichi via Internet ainsi qu’à un mode Replay sur certaines chaines (D8 par exemple). Il est moins riche que ce que j’ai pu utiliser sur d’autres TV comme Sony basée sur le même moteur Opera.

Le téléviseur offre une fonction d’image dans l’image permet de regarder une chaine de la TNT en moitié d’écran tout en regardant une source externe mais l’activation à travers un sous menu est pénible.

La TV UHD Thomson de TCL propose un double tuner TNT, prêt pour le futur (DVB-T2) et Satellite. Avec un module de décryptage et un abonnement, vous pourrez capter Canal Plus en SD.

J’espérai de mon côté pouvoir a minima capter les chaines de démonstration ULTRA HD sur le satellite Astra. Malheureusement celles-ci ne sont reconnues que comme des radios.

 Une qualité d’image satisfaisante

Je sais que vous attendez tous un jugement sur la qualité d’image.
En l’absence de source ULTRA HD à ce moment, je n’ai pu juger que de la TNT et de sources externes Full HD.

Du point de vue subjectif de toutes les personnes qui ont pu défiler devant l’écran, avec 2,5 mètres de recul, l’image est bonne avec le préréglage personnel proposé d’usine.

JPEG - 22.5 ko

La fluidité est au rendez-vous sans effet de halo. Les couleurs sont vives et le contraste bon.

Le traitement de mise à l’échelle 4K est correcte y compris sur les sources de la TNT SD qui ne sont pas des plus qualitatives. De même pour le rendu à partir d’une simple console WII branchée sur l’entrée composante.

J’ai pu également relier une console PS3 pour une utilisation en lecteur Blu-Ray avec toute satisfaction.

 Une TV 3D Active de qualité

C’est par cette console PS3 que j’ai testé en premier lieu la fonctionnalité 3D. Il s’agit ici de 3D active.
Les lunettes livrées fonctionnent à piles. Elles sont légères et agréables à porter.

Même dans un environnement avec une lumière indirecte liée à une fenêtre, les lunettes n’ont pas perdu le signal de synchronisation.

JPEG - 20.7 ko

La TV Thomson UHD 49UZ8766 est également compatible avec des signaux 3D de type mode côte à côte (side by side), Haut Bas (top bottom) et entrelacement ligne. Un petit plus appréciable est sa reconnaissance automatique du type de 3D. Pas besoin de commuter la TV en 3D sur une source en Side by Side par exemple lue par un lecteur externe.
Une fonction de conversion 2D vers 3D est également intégrée.

 Déception en multimédia

Ces dernières années les lecteurs multimédias intégrés dans les téléviseurs se sont perfectionnés au point de reléguer au placard les lecteurs HD. Les TV proposent la lecture via un support USB mais aussi réseau généralement par usage du mode DLNA/UPNP AV.

JPEG - 13.9 ko

La télévision Thomson/TCL UHD 49UZ876 dispose d’un lecteur multimédia à même d’accéder du contenu via ses ports USB de disques durs externes ou de clés USB.
La TV est également à même de lire des fichiers en réseau en mode DNLA/UPNP AV.

Ce lecteur intégré est basique en interface mais aussi en capacité de décodage.
Premier point majeur négatif : l’absence de décodage audio DTS. Le lecteur reconnait seulement les pistes MP3 et Dolby Digital AC3. La limite aurait été contournable si la sortie optique avait pu transmettre la piste audio sous forme brute à un décodeur extérieur. Ce n’est pas le cas. Hors de nombreux fichiers HD n’ont qu’une piste audio DTS.

Autre déception côté résolution vidéo : le lecteur intégré dans le téléviseur TV ne gère « que » la résolution FullHD au maximum. Les fichiers UltraHD 4K ne sont pas compatibles quel que soit leur codage (H264 ou H265 HEVC).
Le lecteur intégré dans le téléviseur Thomson pourra juste jouer le rôle de dépannage.

La TV Thomson est indiquée comme compatible Miracast. La technologie Miracast permet de reproduire l’afficheur de votre Smartphone/tablette et même ordinateur sous Windows 8. Impossible de mon côté tant côté Android que Windows 8 de faire fonctionner ce mode que par ailleurs j’ai pu faire fonctionner sur d‘autres récepteurs comme mon Tronsmart T1000.

 SMART TV, peux mieux faire !

La TV UHD Thomson ne pouvait pas ne pas proposer une fonction SmartTV, TV connectée. TCL a choisi le kit de développement Opera pour ses TV. La navigation dans les menus est rapide. Le processeur intégré dans la TV apparaît performant.

Un bon choix technologique mais sous-exploité. Peu des 144 applications que j’ai pu dénombrer valent le détour.

JPEG - 30.1 ko

En dehors d’ARTE+7, il n’y pas d’application de Replay. Côté musique, seuls Deezer et Aupeo sont ) considérer.
En VOD, NETFLIX est disponible mais non utilisable encore en France.
Il y a par ailleurs un accès aux vidéos Youtube et Dailymotion et côté social à Twitter et Facebook.

Un petit navigateur Internet est proposé mais son usage avec la télécommande devient vite fastidieux. Les ports USB peuvent être utilisé pur connecter un clavier/souris. Le clavier est alors reconnu en Qwerty.

Sous réserve de lui adjoindre une Webcam spéciale (et très chère, 120€ minimum), vous pourrez accéder à Skype.

 Une TV du présent

Cette télévision Thomson ne mérite pas son prix public de 1399€ (descendu entre temps à 1190€) en raison de ses limites en matière de multimédia.

Un téléviseur vendu sous la griffe Ultra HD se doit de proposer en dehors d’une bonne qualité d’image, un moteur multimédia performant compatible Ultra HD en H264/HEVC ou a minima Full HD avec des pistes audio DTS.
La partie SmartTV doit proposer des services Replay des principales chaines françaises et des applications qui offrent un véritable service (un lecteur PLEX par exemple), ce qui n’est pas le cas des produits TCL.

La TV Thomson est à ce niveau en deçà de ce que proposent les concurrents sur leurs TV ordinaires.

L’ultraHD n’est ici qu’un argument de vente car sans source compatible, ces quatres fois plus de pixels ne servent à rien.

Je ne suis pas déçu pour autant.

La qualité d’image est bonne et elle est très esthétique et pour moins de 600€ au final, je n(aurais pas investi plus qu’une TV Ordinaire.
Je vais lui adjoindre un petit lecteur Android 4K UltraHD Tronsmart Vega S89-H qui je l’espère mettra en valeur sa dalle Ultra HD.

Les plus
Esthétique
Belle image
Les moins
Lecteur multimédia basique
Pas de TV de rattratage