Test LEAGOO M5 plus, le smartphone pour tous les (...)

Test LEAGOO M5 plus, le smartphone pour tous les budgets

Proposer plus pour moins. Ce n'est pas un slogan politique mais bien ce que propose les fabricants Chinois de Smartphone. Archétype de cette promesse le Leagoo M5 Plus qui propose un lecteur d'empreinte, un grand écran 5,5 pouces et une finition d'apparence premium. Et pour le reste, est-il la bonne affaire de ce début 2017.

Merci à TOMTOP d’avoir permis ce test du produit Leagoo M5 Plus. La boutique le propose à moins de 80€ en couleur grise, blanche et Or.

Le Leagoo M5 Plus présente un excellent rapport qualité prix sur le papier : structure en métal, un écran 5,5 pouces HD 1280 par 720 traité en Gorilla glass, un processeur quatre cœurs Mediatek MT3637 couplé à un GPU graphique Mali T720 tournant sous Android 6.0 Marshmallow avec 2 gigas de mémoire vive et 16 gigas de mémoire interne ; un capteur d’empreinte dorsal, une batterie 2500 Mah amovible, un capteur frontal arrière annoncé à 13 mégapixels et frontal à 5 mégapixels, tiroir double SIM ou carte SD jusqu’à 128 Gigas !

JPEG - 81 ko

 Apparence, Conception 4/5

On aimera ou pas le vert de la boite représentant un marteau tentant de briser l’écran, une manière directe de mettre en évidence l’écran renforcé (Gorilla) de l’appareil. Cette illustration pourra être ambiguë concernant une éventuelle certification IPxx de ce Smartphone qui se montrera juste un peu plus résistant que la moyenne.

JPEG - 199.2 ko

A l’intérieur, en plus du téléphone on retrouve une prise secteur, un kit oreillette main libre basic et désuet, et un –trop- court câble micro usb.
Il y a aussi un verre trempé type 9h de fourni pour renforcer ce qui est déjà censé l’être …

JPEG - 18.7 ko

Le Leagoo M5 plus est un smartphone imposant. Ses dimensions (151,70 x 76,20 x 8,80 pour 168 grammes) n’en font pas un poids plume. Il est de plus épais.
Pour autant, il reste élégant avec une finition satisfaisante . La coque arrière amovible imitation métal brossé en plastique fait bien illusion, l’écran 2,5d lui confère un look sérieux et les deux fines tranches latérales en aluminium ne gâchent rien à l’ensemble.

Sur la tranche haute nous retrouvons une classique prise mini- jack .
La tranche droite propose les boutons de volume et le on/off, la tranche inférieure logeant la prise micro-usb (pas d’USB-C ici) et le micro.
Leagoo a prévu sur son M5 plus un slot d’extension mémoire par SD jusqu’à 128 gigas.

JPEG - 169.7 ko

La batterie est amovible ce qui devient de plus en plus rare quelque soit la catégorie des smartphones.

JPEG - 19.8 ko

Malgré son aspect un peu brique, Le téléphone tient bien en main. Je n’ai pas l’impression d’être face à une phablette, grâce une bonne optimisation de la face avant.
En effet on retrouve en bas du smartphone les trois boutons classiques d’Android, et le constructeur a eu la bonne idée de les placer sous l’écran, ce qui permet donc un gain visuel et ergonomique.

Dommage qu’ils ne soient pas rétroéclairés cependant.

JPEG - 37 ko

Le capteur d’empreinte, assez rare dans cette gamme tarifaire, aurait pu être un plus. Il réagit cependant un peu comme il en a envie, il faudra s’y reprendre à plusieurs reprises pour déverrouiller le smartphone ce qui limite son intérêt.

 Ecran : 3/5

Sur un appareil d’entrée de gamme, rien d’étonnant que l’écran du Leagoo M5 plus soit en résolution HD 1280 par 720, ce qui représente une densité de pixels suffisante pour avoir un bon confort visuel. Ce type d’écran a l’avantage d’être moins énergivore.
Les angles de vision sont satisfaisants, la luminosité très bonne (le contraste est donné pour un ratio de 900:1), les couleurs ne sont pas éclatantes mais elles restent agréables. L’optimisation logicielle Miravision que j’ai déjà rencontré sur le Cubot Cheetah 2 ne m’a pas vraiment convaincu.

L’expérience tactile est très agréable ce qui est une bonne surprise.

 Système : 4/5

La mise en service du smartphone est un peu longue (paramétrage de la connexion wifi puis du compte google). Une fois effectuée, on se retrouve face à un bureau extrêmement fouillis : c’est bien simple il y en a de partout et sur trois pages !

JPEG - 46.5 ko

On retrouve toutes les applications classiques Google plus des applications maison : certaines pour changer le skin original « Centre d’embellissement » (très poétique !), « modifier le thème », d’autres pour optimiser le système comme le « super mode d’économie d’énergie » ou encore le centre de sécurité.
Heureusement la personnalisation du bureau est ultra simple et l’on aura vite fait de configurer sa propre organisation d’applications.

JPEG - 85.9 ko

J’ai été immédiatement frappé par la vélocité du Leagoo M5 Plus : ça réagit vite, chaque application s’ouvre instantanément, pas l’ombre d’une latence ou d’un bug. L’OS est un Android revisité nommé FreeME OS 6.0, commercialisé par DROI Technology, qui est réputé comme un des plus stables au monde. La base en est la dernière version d’Android.

JPEG - 49.5 ko

En revanche, il n’y a nativement aucun effet stylisé, ici pas de fondu ou d’animation de type zoom : on est face à une interface brute, bien loin de l’élégance IOS par exemple.

Il sera toujours possible de télécharger un lanceur alternatif pour changer d’expérience utilisateur.

JPEG - 10.2 ko

Le processeur est un Mediatek MT6737M, un quatre cœur dernière génération couplé à un GPU Mali T720 épaulé par 2 GO de RAM et 16GO de stockage. La fréquence maximum n’est que de 1.3 GhZ. La performance finale illustrée par un score d’un peu plus de 27000 sous Antutu est celle attendue pour un appareil de cette gamme. Il ne chauffe quasiment pas.
Son processeur quatre cœurs est modeste mais avec son logiciel optimisé, le smartphone donne une expérience utilisateur très agréable.

 Audio 3/5

La qualité sonore de ce smartphone n’est pas très élevée, et il est fortement recommandé d’activer l’optimisation « BesAudEnh » pour une écoute au casque.

Plutôt qu’une « optimisation de volume pour casque » comme il est mentionné, c’est surtout une façon de considérablement atténuer la bouillie sonore délivrée sans son activation ! Le son est agressif (aigus mis en avant) mais au moins c’est plus audible. La seconde « optimisation », le BesLoudness concerne la sortie haut-parleur, et n’est lui aussi qu’un vulgaire rehausseur d’aigus, ce qui permet de donner l’impression de gagner en puissance, amenant à fort volume un grésillement désagréable dû à la saturation de la membrane interne. A volume modéré il sera cependant suffisant pour de la voix.

La troisième optimisation portant le doux nom de BesSurround « optimise le son surround »...qui sur un téléphone n’existe pas. C’est un mauvais effet qui consiste à appliquer une réverbération pour donner l’illusion que le son est plus ouvert qu’il ne l’est en réalité.
En clair ça ne sert à rien du tout à part salir le son.

 Téléphonie/ Internet/GPS : 4/5

L’accroche réseau est bonne et au niveau 4G, on retrouve les bandes 800/1800 et 2600. L’appareil est un double SIM.

Les conversations téléphoniques restent dans la moyenne, j’entends bien mes auditeurs, il en est de même pour eux.
Le GPS est sans problème particulier.

 Photo : 3/5

L’appareil photo est dans cette gamme de prix sans surprise : moyen sans toutefois être catastrophique.
L’autofocus n’est pas très réactif, le logiciel permet cependant pas mal de réglages (HDR, panoramique, nuit, beauté, …). Le capteur est annoncé à 13 Megapixels mais il s’agit d’une résolution interpolée comme souvent avec ce type de produit.

Test photo en extérieur
Test photo en extérieur

Leagoo propose également un mode de retouche efficace avec les filtres de type retrica qui font fureur chez les ados, cela compense un peu.

Test photo en intérieur
Test photo en intérieur

Les photos en pleine lumière sont acceptables, mais rapidement bruitées. Au premier coup de zoom on voit nettement le flou opéré par le logiciel pour masquer la qualité moyenne du capteur. De plus l’image est un peu froide et tire vers le bleu.
En intérieur, on retrouve les mêmes défauts, et en faible éclairage lles clichés sont en toute logique assez moyens.

La vidéo est du même acabit : l’image fourmille un peu selon l’éclairage, et en mouvement camera c’est assez saccadé.

 Autonomie : 3/5

J’ai pu tenir une belle journée en utilisation assez intensive, ce n’est pas trop mal vu le grand écran.
En revanche la charge est longue, une nuit est nécessaire pour repartir à 100% car il n’y a ici pas de charge rapide.

 Un produit dans la moyenne

Le Leagoo M5 Plus est un bon produit dans la gammes des smartphones en dessous de 80€. Le constructeur a parfaitement maîtrisé l’OS de son terminal qui offre une expérience utilisateur diablement efficace. A ce prix, c’est un produit à considérer dans le cadre d’un premier équipement.

Merci à TOMTOP d’avoir permis ce test du produit Leagoo M5 Plus. La boutique le propose à moins de 80€ en couleur grise, blanche et Or.

Les plus
OS performant
Ecran Gorilla
Batterie amovible
Les moins
Un peu épais
Habillage surcouche austère
Lecteur d’empreinte capricieux

LEAGOO M5 plus

3

3 etoiles!

En conclusion

Le LEAGOO M5 plus est un compétiteur sérieux dans la gamme des smartphone sous la barre des 80€ avec son OS Freeme 6.0 impressionnant de stabilité.
Son écran Gorilla Glass 4.0 sera un plus pour les maladroits.
Dans l’ensemble c’est un smartphone équilibré qui présente un bon rapport qualité prix et il n’a pour ainsi dire pas de défaut rédhibitoires.

Gearbest super-tablets-deal promotion
super-tablets-deal