Test GIGASET ME PURE GS53-6, autonomie, photo et audio (...)

Test GIGASET ME PURE GS53-6, autonomie, photo et audio au rendez-vous

Après le dernier test du smartphone Gigaset Me, j'ai voulu tester le Pure, premier modèle de la gamme des ME, proposé lors de sa sortie à 349 euros, afin de pouvoir comparer les frères allemands. Son prix maintenant très raisonnable fait-il de lui pour autant une bonne affaire ?

Gigaset propose depuis plus d’un an trois smartphones : le ME pure en entrée de gamme suivi par le ME et le ME PRO.

Après un premier test sur le site du smartphone Gigaset ME au gros processeur Snapdragon 810, je me suis laissé tenté par le petit frère 5 Gigaset Me pure GS53-6 et j’ai eu l’envie de vous en produire un test.

Voici en synthèse les points de différences entre les modèles de la gamme du fabricant allemand.

ModèleMe PureMeMe PRO
Ecran 5 pouces 5 pouces 5,5 pouces
Processeur Snapdragon 615 Snapdragon 810 Snapdragon 810
GPU ADRENO 405 ADRENO 430 ADRENO 430
RAM 2GO 3GO 3GO
ROM 16GO 32GO 32GO
Photo 13 mpx 16 mpx 21.5 Sony Imx230
Selfie 8 mpx 8 mpx 8 mpx
4G 800, 1800, 2600 800, 1800,2600 700 ?,800,1800,2600
Batterie 3320 mAh 3000 mAH 4000 mAh
Lancé à 349€ 469€ 549€

Mon smartphone Gigaset Me Pure aura été attrapé lors d’un bon plan au prix plancher de 123 euros. En ce moment ce Smartphone est proposé par la boutique Gearbest autour de 140 euros.

De nouveau un super bon plan car il s’agit d’un produit Premium à un prix Chinois.

 Le ME pure gonflé

J’ai curieusement reçu un modèle équipé de 3GO de mémoire vive (LPDDR3)et 32GO de stockage alors que partout sur le net il n’est question que de respectivement 2G et 16G pour le Pure.

Je suppose que la marque a dû muscler les caractéristique de son entrée de gamme pour tenter de coller à la concurrence, ce smartphone étant sorti fin 2015 à moins qu’il s’agissent d’une édition spéciale pour le marché Asiatique.

 Conception premium : 4/5

Comme Stéphane dans son test du modèle Gigaset ME, j’ai été surpris dés l’ouverture de la boîte. Assurément pensé premium, tout y est agencé avec élégance, du téléphone jusqu’aux écouteurs, bien lotis dans un écrin en plastique noir fumé.

JPEG - 47.4 ko

On trouve même la clef du tiroir sim dans un petit cache !

Le câble USB-C est assez épais pour supporter la prochaine tournée mondiale des Stones et Gearbest a rajouté en dehors de la boîte un adaptateur secteur européen.

Une fois branché à une prise, on se retrouve face à un bloc+câble vraiment trop épais à mon goût mais au moins il devrait durer dans le temps vu l’épaisseur du câble.

Le Gigaset ME testé par Stéphane était blanc avec tous les accessoires de la même couleur. Il en est de même ici où tout est en noir.

J’aime beaucoup.

Le ME Pure est donc le premier modèle de la gamme de smartphone chez Gigaset, c’est un modèle 5 pouces IPS full HD avec des dimensions relativement contenues : 144,5mm x 69,4mm x 7,8mm et il pèse un peu moins que son grand frère, accusant 146 grammes sur la balance.
Gearbest indique 160 grammes mais je l’ai bien pesé à 146 grammes.

JPEG - 55.2 ko

Son dos en aluminium et un tour de cadre inoxydable lui confère un aspect qui inspire le respect, les courbes de l’antenne sur le haut et le bas du téléphone ne gâchant rien au plaisir visuel de l’ensemble.

Le dos est recouvert de verre ce qui le rend extrêmement glissant.
Posez-le sur une table laquée et il se retrouve par terre, expérience vécue et sauvetage in extremis.

Une coque sera dés lors indispensable, de toute manière coque et verre trempé sont maintenant devenus obligatoires si l’on veut préserver la durée de vie de son smartphone.

JPEG - 42.8 ko

Le boitier est comme ses aînés monobloc avec une batterie inamovible, le tiroir permet d’insérer soit deux cartes sim, soit une carte sim et une carte mémoire (jusqu’à 128 Gigas).

JPEG - 48.4 ko

En terme de connectique nous retrouvons sur la tranche basse un port USB-C à charge rapide (5 minute de charge permet 2 heures d’appel) ainsi qu’un haut-parleur à gauche et le double micro à droite.

JPEG - 43.9 ko

La tranche haute quand à elle propose une prise mini jack mais le port infrarouge présent sur le Me est ici absent.

 Prise en main et réglages

Le Me Pure est très agréable en main et respire le haut de gamme de bout en bout, l’aspect recourbé 2,5d de l’écran ne fait que confirmer un sentiment de smartphone clairement premium.
J’ai eu pas mal de smartphones entre les mains et il fait partie des plus beaux.

Comme pour son grand frère, pas de bouton physique en façade, on retrouve les trois boutons virtuels que l’on peut placer à sa guise, tout comme les faire disparaître, ce qui représente un gain d’ergonomie et de visibilité.

Stephane a bien détaillé l’arrière du téléphone, la seule différence ici étant l’absence du capteur cardiaque avec un aspect pailleté du plus bel effet.

Le capteur d’empreinte est assez réactif, j’ai configuré cinq fois le même doigt pour éviter les erreurs de reconnaissance.

Ce n’est pas le plus rapide que j’ai eu mais c’est tout à fait acceptable.
Je met également 4/5 pour la conception technique/innovation, avec le même souci de face arrière trop glissante.

 Ecran : 4/5

L’écran occupe 68,95% de la partie frontale du smartphone, ce qui n’est pas énorme mais suffisant, et est protégé par un procédé Gorilla Glass comme ses aînés.
Il est agréable, sa luminosité et colorimétrie bien réglée, avec des angles de vision confortables.

Sa densité de 441 pouces par pixels permet une lecture fluide des pages web.
Les traces de doigts ne m’ont pas gêné , pas plus que les reflets.

 Système 3,5/5

Même démarrage que le Me avec cette tonalité des DECT de la marque, le clin d’œil est sympathique mais un peu fort pour moi.

Le Pure est sous Lollipop 5.1.1, avec une surcouche maison qui a l’intérêt de ne pas proposer de tiroir d’applications.
Personnellement je trouve ce système pratique car toutes les applications sont accessible depuis le bureau.

On peut bien évidemment le personnaliser en créant des dossiers pour y placer ses programmes par thématiques, des widgets, etc.

Le Gigaset ME Pure est intégralement en français dés le démarrage.

J’ai retrouvé les mêmes applications préinstallées détaillées dans le test du modèle Gigaset ME (Officesuite, Kindle et Evernote) et les ai toutes désinstallées.

Pour ne pas être redondant face au premier test, je préfère vous parler de deux applications maison forts utiles et loin d’être gadget :

Le centre de sécurité et le power saver.

JPEG - 49.1 ko

Le premier vous permet de vérifier la mémoire du smartphone et les fichiers résiduels, et le cas échéant de les nettoyer.
Le second comme son nom l’indique est fort utile pour économiser la batterie, en optimisant certaines fonctions, ou fermant par exemple des applis qui trainent en fond de tâche.
Personnellement je m’en sers quotidiennement.

JPEG - 37.9 ko

Le benchmark Antutu me donne un petit 37741 points, soit bien loin des 65900 de son grand frère.

Cependant, il faut relativiser les chiffres car je n’ai expérimenté aucun bug, ou freeze.

L’expérience utilisateur es satisfaisante, Gigaset a bien su gérer Lollipop avec son petit processeur Snapdragon 615.

Il y a malgré tout une petit latence lorsque l’on appelle une fonction, légère certes (environ un quart de seconde) mais je préfère le signaler.
La réactivité n’est donc pas absolue, mais cela ne m’a pas gêné.

En revanche, contrairement aux résultats de Stéphane, les scènes 3D d’Antutu sont extrêmement saccadées.

Je précise que je ne joue pas, mais je ne pense pas prendre beaucoup de risques en affirmant que le 615 couplé au soc graphique Adreno 405 ne pourra faire tourner un jeu récent en 3D de manière convenable.

Je voudrai également préciser que j’ai eu une mauvaise expérience avec chrome que j’ai fini par désactiver.

Le temps de chargement des pages web était insupportablement long, à tel point que lors des premiers essais j’ai cru être face à un smartphone totalement anémique.
Je l’ai heureusement vite remplacé par plusieurs navigateurs afin de comparer et tous fonctionnent à merveille.

Ma préférence va d’ailleurs à Dolphin browser, le plus complet et le plus rapide à mon sens, mais je ne m’explique pas ce problème avec chrome, pourtant mis à jour.

 Audio : 5/5

Le Pure embarque comme le reste de la gamme un chipset dédié au son et un codec Dirac HD Sound optimisé pour la qualité musicale et autant vous le dire tout de suite :
c’est une vraie bonne surprise.

Le mode Gsound (Hifi et Dirac) apporte un plus substantiel en terme de dynamique et de précision sonore, particulièrement sur les sources lossless.

Les fichiers Flacs sont nativement lus par le lecteur maison, ce qui évite le téléchargement d’un lecteur tiers, un bon point pour Gigaset.
A vrai dire, j’ai été impressionné par la qualité musicale de ce smartphone, largement au-dessus d’un iPhone 6s par exemple, à condition de lui adjoindre un casque qualitatif.

JPEG - 83.1 ko

Le casque fourni est certes esthétiquement élégant mais un manque dans le médium ainsi qu’un aigu assez flou m’a vite fait revenir à mon Sony MDR 7506.

Dés lors, dynamique, précision et ouverture sonore sont au rendez-vous pour une vraie expérience audiophile.

Le son étant mon domaine de prédilection, vous pouvez me faire confiance, le Pure peut se substituer à un lecteur nomade et constitue le premier smartphone que j’ai eu entre les mains à pouvoir le prétendre : bravo !

Il est également équipé de la technologie CSR bluetooth permettant une transmission sans fil qualitative, j’ai pu le coupler à un récepteur Aukey que j’ai eu pour 16 euros et le résultat était bon, en aveugle bien malin celui qui pourrait reconnaître une connexion bluetooth.

Son haut parleur est puissant, même un peu trop , réglé au minimum je le trouve déjà fort !

En revanche pour de la voix en mode main libre, le signal est clair et sans distorsion, même à volume plus élevé.

La famille de smartphone Gigaset a la particularité de ne pas avoir d’ouverture hp sur la face avant, ce qui est visuellement un plus d’une part, mais surtout un nid à poussière en moins.

La transmission du son se fait par un procédé original dont la marque est propriétaire : une plaque céramique intégrée à la face avant optimise la conduction osseuse du son quelque soit la position de l’utilisateur.

Les voix à l’oreille sont convenables, au casque ils deviennent excellent.
Mes correspondants m’ont tous dit bien m’entendre, les deux micros implémentés font bien le job (un micro réducteur de bruit analyse et filtre en temps réel le bruit ambiant et le deuxième retransmet la voix)

 Téléphonie/ Internet : 4/5

La data en 4g passe parfaitement, le wifi se connecte en un clin d’oeil, le bluetooth également mais je n’ai pas pu tester le GPS.
Sur ce point donc RAS.

 Photo : 4/5

L’appareil photo est devenu pour moi un des critères fondamentaux pour me servir d’un smartphone au quotidien, et en cela celui du Pure ne m’a pas déçu.
Il est capable en extérieur de réaliser de beaux clichés lumineux, clairs et détaillés, c’est une bonne surprise, car si les marques se livrent à une surenchère concernant les millions de pixels de leur capteurs, tous ne sont pas égaux en terme de restitution. Les photos sont détaillées et ne souffrent pas de bruit.
Le pure, pour mémoire annonce 16 millions de pixels pour le capteur arrière et 8 millions pour celui l’avant.

JPEG - 6.9 Mo
JPEG - 7.1 Mo

L’autofocus est véloce, l’appareil photo démarre en une demi seconde ce qui est suffisant.

Les photos en lumière artificielle sont tout à fait exploitables et je prend plaisir à shooter avec le Pure.

On retrouve dans la partie logicielle les filtres de retouches classique mais je regrette comme Stéphane dans son test du 5.5 l’absence de réglages concernant l’appareil photo.

Il n’y a même le choix du nombre de pixels pour le capteur.

Le capteur avant est également bon, et délivre des selfies de qualité correcte.
Concernant la vidéo, mon avis est plus mitigé.

En extérieur c’est fluide et avec des couleurs éclatantes, l’image est claire et agréable.

En intérieur en revanche ça se gâte lorsque l’on est face à une faible luminosité, la vidéo subit alors des saccades lors de panoramiques que j’ai trouvé gênant au visionnage.
Le son est de qualité médiocre (on entend nettement la compression du mp3).
Ceci étant, dans l’ensemble je trouve que l’appareil s’en sort plutôt bien et à part le bémol de la vidéo je mets un 4 sur 5.

 Batterie : 5/5

Curieusement, le petit frère de la gamme se retrouve avec une meilleure batterie que son aîné direct (3320 mAh contre 3000 mAh) et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il tient dans le temps !

J’ai pu mesurer en utilisation classique (un peu de photo, pas mal de web, un peu de voix et beaucoup de sms) deux jours de rang sans faiblir, le deuxième soir le Pure finit avec 14% de batterie restante donc avec encore un peu de marge.

Le téléphone a été parfaitement optimisé sur ce point et c’est une bonne surprise.
Je rappelle que je me sers régulièrement de l’application native power saver, qui ne doit pas être pour rien dans ces trés bons résultats.
L’utilisation du terme charge rapide n’est pas usurpée par Gigaset, j’ai pu mesurer un temps de charge complet (de 0 à 100%) à 1h40.
Voilà donc le deuxième gros point fort du modèle, et c’est bienvenue face à la concurrence.

 La qualité prix au rendez-vous

Je rejoins donc la conclusion du modèle Gigaset ME pour l’édition PURE. Gigaset nous offre ici un téléphone d’un excellent rapport qualité prix.

A 350 euros, tarif proposé lors de sa sortie je serai moins enthousiaste, mais à 140 euros voire un peu moins, il rentre dans la catégorie enviée des téléphones présentant un des meilleurs qualité prix du moment.

A condition de ne pas vouloir une bête de course, son expérience hifi qualitative couplée à une autonomie longue durée ainsi qu’à un bon appareil photo font que je conseille, sans réserve, ce Gigaset Me Pure. Le Gigaset ME sera à privilégier si vous recherchez un peu plus de puissance.

Pour l’achat, je vous recommande la boutique Gearbest qui m’a livré une version Européenne du ME pure. Il apparaît que d’autres boutiques vendent les smartphones Gigaset en ROM Chinoise sans Google Play Store ! Dans ce cas, il faudra patcher la ROM ((voir le forum XDA)

Suivez les bons plans Smartphones pour attraper comme moi ces Gigaset ME, ME pure ou ME Pro aux meilleurs prix.

Voir en ligne Gigaset ME Pure pas cher
Les plus
Finition premium
Bel écran
Appareil photo correct
Puce hifi qualitative
Bonne Autonomie
Les moins
Revêtement arrière glissant
Capture vidéo médiocre
Câble USB-C trop gros

Gigaset ME Pure

4

4 étoiles, très bon!

En conclusion

Bis repetita pour Gigaset qui obtient de nouveau une note de 4 étoiles en rapport qualité prix pour son Gigaset ME Pure. Avec la dernière baisse de prix à moins de 145€ et même vu à moins de 125€ , c’est certainement un des meilleurs smartphones de ce début 2017 en rapport qualité/prix.

Gearbest super-tablets-deal promotion
super-tablets-deal