Test Chuwi Lapbook 12.3, le PC portable low cost (...)

Test Chuwi Lapbook 12.3, le PC portable low cost Celeron N3450 à super écran

Et de trois, troisième PC portable en test signé Chuwi, marque Chinoise qui, depuis quelques mois, propose en plus de tablettes Android/Windows des PC portables pas chers de bonne qualité.

Son dernier PC portable ultrabook, le Lapbook Chuwi 12,3 reste dans la continuité tarifaire des deux précédents modèles (Chuwii Lapbook 15,6 et Chuwi Lapbook 14). Cette nouvelle petite diagonale du constructeur est animée par un Celeron N3450 épaulé par 6GO de RAM et 64 GO de stockage eMMC extensible via un port SSD M2 facilement accessible. Il fonctionne sous un Windows 10 famille 64 bits officiel activé.
Il se configure en français sans peine.

Un bon clavier
Un bon clavier

Le prix du Lapbook 12.3 est à date de ce test d’environ 255€ en meilleur bon plan chez Gearbest qui m’a fourni cet exemplaire de test.
Je vous engage à suivre la news bon plan remise à jour pour l’attraper au meilleur prix si il vous intéresse Nouvel ultraportable Chuwi Lapbook 12.3 écran 2K type Surface Pro 4 à 228€76 [en test].

 Un châssis tout métal

Plusieurs évolutions caractérisent le Chuwi Labook 12,3 des précédents modèles. Il y a d’abord le châssis avec l’utilisation de métal pour l’ensemble.

Une finition aluminium de qualité
Une finition aluminium de qualité

La finition est solide et le boitier ne fléchis pas à la pression.

JPEG - 18.4 ko

Son poids est de 1389 grammes pour une taille de 29.30 x 20.00 x 1.50 cm.

JPEG - 26.3 ko

Sous le PC, quatre patins caoutchouc isolent des supports. Les hauts parleurs stéréo sont situés de part et d’autre du PC.

La connectique est habituelle sur ce type de PC premier prix avec l’absence d’un nouveau port USB-C qui aurait été bien pratique à commencer par la charge.

JPEG - 20.9 ko

La partie gauche comprend une LED de charge (rouge/bleu), un connecteur électrique, une prise USB-3 et une sortie Mini HDMI.

JPEG - 21.1 ko

La partie droite dispose d’une prise verrou antivol Kensington, une prise USB-2, une sortie casque 3,5 mm et un port carte Micro SD.

JPEG - 70.5 ko

Le clavier est de bonne qualité. C’est un clavier chiclet de 81 touches sans touches pour contrôler la luminosité de l’écran. Il ne rebondi pas lors de la frappe et se montre à l’usage agréable pour de la saisie de texte. La disposition est de type QWERTY que vous pouvez transformer en AZERTY français avec une planche d’autocollants AZERTY à quelques euros.

Le pavé tactile est agréable. Il glisse bien et réagit correctement à la pression. Il ne propose pas de gestion des gestes car ce n’est pas un pavé tactile de précision.

Trois voyants sont placés en haut du clavier pour indiquer la mise sous tension, le verrouillage numérique et celui des majuscules.

 Un écran résolution quasi 3K

Outre le châssis, le dernier Notebook Chuwi se distingue de la concurrence par son écran. C’est ici un modèle au ratio 3:2 et à la résolution quasi 3000 * 2000 (2736 * 1824 précisément).

JPEG - 66 ko

La dalle PLS est signée Samsung et ce type d’écran est du même type que celui monté sur les Surfaces Pro 4 ou sur le Cube Thinker sans en égaler le rendu visuel. La qualité des couleurs et de la luminosité est bonne et l’écran est agréable sans soucis de réflexion.
J’ai cependant constaté une légère fuite de lumière en bas de l’écran.

L'angle est bon
L’angle est bon

Les bords de l’écrans sont assez larges car de 18 mm. Ils sont plus imposants que ceux du modèle 14 pouces du constructeur ce qui ne donne pas un look très moderne au portable au final. Dommage car le Chuwi 12,5 propose le meilleur écran du moment dans cette gamme de PC portables économiques.

L’angle d’inclinaison est au minimum attendu. Lors de la fermeture, les touches ne sont pas en contact avec l’écran.

 Une performance décevante

Le Notebook Chuwi est animé par un Celeron N3450 Apollo Lake cadencé à 1.1 GHz identique à ce que j’avais pu tester sur la version 14.1 pouces. La fluidité générale reste correcte mais il y a une baisse de performance générale pour partie liée à la gestion de la très haute résolution.
La température reste sous contrôle atteignant 75° environ.

Mon outil de benchmark de référence
Mon outil de benchmark de référence

Voici le tableau de comparaison avec les précédents PC portables économiques que j’ai pu tester.

PCProcesseurScore généralCPU2D3DMémoireDisque
Chuwi Lapbook 12.3 Apollo Lake N3450 688 1407 166 197 900 635
Chuwi Lapbook 14.1 Apollo Lake N3450 884 1689 223 267 858 982
Chuwi Lapbook 15.6 ATOM X5 Z8300 572 1134 133 171 476 929
Voyo Vbook V3 Apollo Lake N4200 1162 2006 257 375 1006 2967
Cube Thinker Core m3-6Y30 2179 3876 377 1139 1881 3726
Cube Mix Plus Core m3-6Y30 2153 3828 474 885 1632 2928
Xiaomi Mi Book AIR Core m3-6Y30 1445 2559 349 445 1187 2915

Ce type de processeur permet de décoder de la vidéo en 4K sans encombre et la mémoire de 6 Go est largement suffisante.

JPEG - 70.3 ko

La déception principale niveau performance vient du disque. C’est un classique 64 GO de technologie eMMC de marque Toshiba qui annonce des performances très médiocres en écriture (22 mbps seulement).

Petite performance niveau disque eMMC

Il faudra envisager de migrer vers un disque dur SSD au format M2 2242 pour de meilleures performances.

JPEG - 32.9 ko
Insérer un disque M2 est simple
Insérer un disque M2 est simple

Ce type de disque s’installe très rapidement sans besoin d’outil. Une simple trappe permet d’insérer le disque. Vous trouverez sur le marché des disques M.2 de toutes tailles. Il faudra utiliser un logiciel de copie de partition comme EaseUS Todo Backup free que j’ai utilisé.

La modification de l'ordre de démarrage des disques dans le BIOS
La modification de l’ordre de démarrage des disques dans le BIOS

Enfin vous n’aurez plus qu’à modifier le disque de démarrage dans le bios UEFI du PC Chuwi.

Les ports USB alimentent sans problème un disque externe. Le port micro USB est géré en USB-2 donc assez lent en général.

La partie réseau Wifi et Bluetooth ne m’a posé aucun problème.

Côté batterie, le PC Chuwi 12.5 offre de l’ordre de 6 Heures d’autonomie avec une batterie 8000mAh. C’est moyen mais compréhensible par le besoin d’énergie de l’écran. Les haut-parleurs sont de qualité et puissance attendue pour ce type de PC d’entrée de gamme.

La webcam reste de moindre qualité. Elle est gérée au maximum en 800*600 avec un micro médiocre.

 Peut mieux faire

Le PC portable Lapbook Chuwi 12.3 est un portable d’entrée de gamme de belle qualité au niveau de son châssis avec une connectique correcte et un bon clavier. L’écran de résolution 2K/3K est agréable sans atteindre la qualité de celui du Cube Thinker testé ici mais la présence de larges bordures ne donne pas l’effet premium recherché.

La performance pourrait être meilleure notamment du côté du disque eMMC qui est peu véloce. Il faudra penser à le renforcer via un disque SSD, manipulation assez simple mais qui nécessite un peu de connaissance informatique.

JPEG - 31.8 ko

Le PC portable est livré avec son alimentation avec un câble français.

Le contenu de l'emballage
Le contenu de l’emballage

Pour l’achat, le prix de lancement était de 300€ environ, soit un tarif assez proche de ce que l’on peut trouver sur notre marché mais il fait l’objet de bons plans qui le rendent bien plus attractifs. Suivez la news bon plan à son sujet Nouvel ultraportable Chuwi Lapbook 12.3 écran 2K type Surface Pro 4 à 228€76 [en test].

Les plus

Châssis métal
Ecran haute résolution
Disque SSD M2 intégrable

Les moins

Bordures écran larges
Disque lent

Chuwi Lapbook 12.3

3

3 étoiles, pas mal!

En conclusion

Chuwi continue doucement à compléter sa gamme de PC portable premier prix. Son dernier modèle 12.5 pouces a des atouts mais déçoit par sa performance.