Test CHUWI LapBook 14,1 pouces, un premier PC portable (...)

Test CHUWI LapBook 14,1 pouces, un premier PC portable Chinois Celeron N3450

Je m'attaque à un nouveau test de PC portable ultra économique Chinois et plus particulièrement un second modèle signé Chuwi : le LAPBOOK 14.1. Il arrive dans le catalogue du constructeur après un modèle 15,6 plutôt réussi que j'ai eu l'occasion de vous tester il y a quelques semaines.

Après les smartphones et les tablettes c’est au tour des ordinateurs portables d’être démocratisés grâce à la production chinoise.

Qui aurait pensé qu’il serait possible d’acquérir un ordinateur complet autour de 200€ il y a encore quelques mois ? C’est maintenant le cas. Et si les premiers modèles sortis sur le marché étaient animés par des cœurs de tablettes Windows comme le Jumper EZBook 2, les nouvelles générations se tournent vers des processeurs utilisés sur des PC portables traditionnels.

JPEG - 91.4 ko

Ainsi, le dernier Chuwi Lapbook 14.1 de ce test est animé par la nouvelle génération de processeur Intel, un Celeron N3450 de la série Apollo Lake.

Merci à la boutique Gearbest d’en avoir permis le test. La boutique référence le Chuwi Lapbook 14.1 à un prix inférieur de 250€ environ en import.
En suivant les bons plans du site, vous pourrez l’attraper à encore moins cher (PC Portable CHUWI LapBook 14.1" Celeron Appolo Lake N3450 à 201€63 [en test]).

 Un air de famille

L’emballage est de petite taille mais protège bien ce nouveau PC portable Chinois. Il contient outre le PC une alimentation externe 12 volts à 2 ampères de qualité avec un câble secteur Européen. Une mini documentation complète l’ensemble.
L’ensemble est blanc.

JPEG - 13.9 ko

L’air de famille avec le PC Portable Chuwi 15.6 de mon précédent test est évident. On retrouve le même type de châssis profilé en ABS de couleur blanche injecté dans la masse.

JPEG - 71.1 ko

Le Chuwi Lapbook 14.1 est simplement plus petit que son aînée. Les dimensions sont contenues (32.92 x 22.05) et l’ensemble est très fin. Une fois fermé l’épaisseur du PC ne dépasse pas 9 mm au plus fin et 20 mm au plus épais à l’arrière.

Le look reste inspiré par celui des Macbook Apple mais la comparaison s’arrête là.

Les logos de la marque Chuwi sont placés sous l’écran et sur le bas du capot à droite.

La finition est de nouveau excellente avec un assemblage de qualité.
Les plastiques ne craquent pas comme le cas sur des produits d’entrée de gamme.

JPEG - 21 ko

Quatre patins sont prévus sous le PC pour amortir et protéger le dessous de la machine. Cela permettra également de ne pas trop étouffer la sortie haut-parleur. Les vis sont bien accessibles.

Le poids mesuré est de 1,46 kg. J’aurais pu espérer un peu plus léger encore.

 Des progrès côté clavier

Les claviers des PC portables Low Cost sont souvent médiocres et pour qui doit taper de longs textes, c’est un critère important de choix.

Le clavier est identique en disposition à celui du modèle 15,6’’ mais il est de meilleure qualité car la course des touches, enfoncement, est importante.
J’ai écrit le test sur le PC pour assumer ces propos. C’est acceptable.

JPEG - 32.5 ko

Le clavier est de type QWERTY mais il ne faut pas s’arrêter à ce point. En prenant comme moi une petite planche d’autocollants, on retrouve un clavier AZERTY sans dénaturer l’esthétique.

JPEG - 83.3 ko

En dessous du clavier se trouve un pavé tactile placé en position centrale. Il reste de qualité médiocre. Il est reconnu par Windows comme une simple souris avec gestion des boutons droit et gauche et quelques gestes comme le glissement avec deux doigts. On fait assez rapidement des mouvements inattendus et des erreurs. Je le considère comme un mode de secours à une souris.

 Une connectique à niveau

La connectique est habituelle en comparaison des PC portables de cette nouvelle génération petit prix.

Vous aurez deux ports USB, situés de part et d’autre du PC. Le premier à droite est compatible USB 3 et le second USB 2. Comme sur le Chuwi LapBook 15.6, ils permettent d’alimenter un disque dur externe ce qui est un bon point.

JPEG - 18.8 ko

Un port vidéo externe au standard Mini HDMI gère un signal jusqu’au standard 4k à 30hz.

JPEG - 17 ko

Un port Micro SD, héritage du monde tablette, ainsi qu’une prise casque jack complètent l’ensemble.

 Un bon écran

L’écran du nouveau Chuwi LapBook est de diagonale 14.1 pouces avec un ratio de 1.5. C’est une dalle IPS Full HD.

Son rendu est mat et comme on peut incliner l’écran à 30°, le confort est au rendez-vous. La luminosité est bonne mais il faut noter l’absence de touches de raccourcis sur le clavier pour en modifier la valeur.

JPEG - 68 ko

L’écran est surmonté par une webcam de résolution 2 mégapixels.

 De plus en plus performant

Le PC portable Chuwi 14,1 démarre en moins de 15 secondes. Il est livré installé avec une édition Microsoft Windows 10 famille édition 64 bits activée. Vous n’aurez aucun souci à passer en français.

Aucune application autre que le système n’est installée par le fabricant. Je vous recommande cependant de faire un reset du système à la configuration usine de manière à supprimer le compte Chuwi ADMIN configuré par défaut.

JPEG - 21.1 ko

C’est le moment de parler de performance globale avec à l’esprit la question fondamentale. Que vaut le processeur Intel Celeron de septième génération Apollo Lake N3450 cadencé à 1.1 GHz en regard d’un ATOM X5 Z8300.

JPEG - 37.2 ko

La comparaison aura été simple car j’ai pu directement opposer ce nouveau modèle Celeron avec le grand frère LapBook 15,6 ATOM.
Tous deux proposent 4 Go de mémoire vive.

J’ai utilisé le benchmark Performance Passmark, version 9 assez complet et générique pour parler avec des chiffres.

CritèreChuwi 15,6 ATOMChuwi 14.1 Celeron
Général 572 884
CPU 1134 1689
2D 133 223
3D 171 267
Mémoire 476 858
Disque 929 892

Les résultats sont sans équivoque avec un large avantage pour le nouveau PC portable Chuwi LapBook 14.1.
En performance pure, le processeur Celeron est 40% plus performant que l’ATOM. La partie 2D/3D est également bien meilleure tout en restant une performance de PC d’entrée de gamme. La rapidité de la mémoire est aussi une surprise avec une performance quasi doublée en regard du Chuwi Lapbook 15.6.

Sauf à vouloir faire des taches intensives comme de la retouche photo type Photoshop ou de l’édition vidéo 4K, l’usage du PC portable Chuwi sera en tout point fluide. Le Celeron quatre cœurs N3450 sera assez musclé pour gérer Windows, la navigation internet, bureautique, petits jeux, lecture vidéo.
Tout comme la version ATOM en fait, juste un peu mieux encore.

JPEG - 52.3 ko

Chuwi utilise un disque de technologie eMMC de marque (SanDisk DF4064) qui offre de bonnes performances surtout en lecture. Sa taille est de 64GO et il reste plus de 35GO pour installer programmes et données.

En bonus, la carte mère est de plus équipée d’un connecteur libre qui permettra au besoin d’installer un disque de technologie SSD au format M2. C’est non documenté mais bon à savoir. Un modèle 128 GO coûte environ 60€ chez Amazon.

JPEG - 91.7 ko

J’ai challengé la température en laissant tourner le PC avec le programme HeavyLoad à 100% CPU/GPU. La température du processeur annoncée par HWINFO sera montée à 93°. Etonnant car le châssis ne dépasse par 40°. Je déconseillerais donc de jouer avec des jeux intensifs pour ne pas trop laisser le portable à cette température.

La batterie est un modèle de 9000 MAh. Une fois chargé à fond, Windows annonce 12 heures d’autonomie. Cela dépendra énormément de votre utilisation et du niveau de luminosité de l’écran. J’ai pu vérifier à chaque fois de 6 et 8 heures d’autonomie en usage mixte. Ce PC est donc bien adapté à un usage en nomade.

La partie audio reste moyenne. Les petits haut parleurs sortent un son relativement aigu de puissance médiane.

 Un problème de Bluetooth

J’en viens maintenant à un point qui ternit un test jusqu’alors très positif. La puce intégrée Intel Dual Band Wireless-AC 3165 en charge du Bluetooth et de l’accès Wifi apparaît comme ayant un dysfonctionnement, du moins sur mon modèle.

Une fois le Bluetooth activé, le réseau Wifi se met à souffrir de lenteurs insupportables. J’ai passé de nombreuses heures en recherches et tentatives de correction avant de comprendre ce souci non relevé dans les tests et forums.

C’est lié à un défaut de cette carte INTEL qui gère mal les collisions entre la connexion Wifi et la Bluetooth sur la bande des 2.4 GhZ.

En se raccordant à un routeur sur la bande Wifi 5GhZ, le soucis sera éludé.

 Le meilleur mais pas parfait

Le PC portable Chuwi 14.1 pouces est le meilleur PC Low Cost Chinois du moment. Avec sa nouvelle génération de processeur Apollo Lake N3450, il surpasse les produits animés par un Atom X5 Z83xx. L’écran FULL HD est de bonne qualité, le clavier convenable, l’autonomie adaptée et le petit plus viendra de cette possibilité d’ajouter un SSD au format M2 si vous vous sentez à l’étroit avec son petit disque 64 GO.

Il n’y a que ce problème de Bluetooth qui dérange.

Mon jugement prend en compte le prix. On devrait trouver rapidement ce PC portable Low Cost à moins de 200€ en import et très probablement ce sera chez Gearbest qui le propose en ce moment à un prix inférieur à 250€.

Bon plan en cours : PC Portable CHUWI LapBook 14.1" Celeron Appolo Lake N3450 à 201€63 [en test]

Les plus
Finition
Clavier correct
Performant
Super prix
Les moins
Problème réseau
Import seulement

Chuwi Lapbook 14,1

3

3 étoiles, pas mal!

En conclusion

A 200€ sur le marché français, difficile de trouver un ordinateur portable performant et esthétique a minima. Chuwi sur le marché import réussi le paris en proposant un second modèle de PC portable dans sa gamme bien fini et animé par un vrai processeur. Mais attention à son circuit Bluetooth Intel qui ne fera pas bon ménage avec toutes les installations WIFI.