Test Beelink GT1-A Android TV, une box TV NETFLIX 4K (...)

Test Beelink GT1-A Android TV, une box TV NETFLIX 4K qui sent la bidouille


Beelink a été une société pionnière dans le domaine des boîtiers TV fonctionnant sous Android. Elle a connu son moment de gloire avec la GT-1 qui aura il y a deux ans été considéré comme une des meilleurs du moment surtout dans son édition Ultimate. Alors imaginez mon étonnement à la découverte il y a quelques jours d'une réédition ANDROID TV de ce boîtier phare avec en plus la promesse d'une compatibilité avec NETFLIX en 4K. Impossible de ne pas chercher à en faire un test. Le voici en exclusivité.

Ma dernière news au sujet du lancement de la Box TV Android TV GT1-A aura suscité l’intérêt et j’ai sollicité mon réseau de partenaire pour vous en avoir une en test le plus rapidement possible.
Merci à [Gearbest-fr.gearbest.com] d’avoir répondu présent.

 Du neuf avec du vieux

En nommant sa nouvelle BOX GT1-A, Beelink crée la confusion à commencer dans les moteurs de recherche qui s’obstineront à sortir des tests et informations sur la précédente version.

Confusion sera aussi sur le visuel. La boite livrée n’est autre que celle de la GT1 Ultimate. Un petit autocollant collé à la main à l’arrière change la référence vers GT1-A.

Dans la boite
Dans la boite

A l’intérieur du colis se trouve une mini doc en anglais, le boitier, son chargeur Europe et une télécommande déjà rencontrée en test sur la Mecool M8S Android TV

La télécommande bof bof à ce niveau de prix
La télécommande bof bof à ce niveau de prix

Cette télécommande n’a donc rien à voir avec Beelink. C’est un accessoire universel qui fonctionne à l’aide d’un dongle RADIO USB.
La commande de l’allumage reste Infra-Rouge.

A part une fonction vocale, elle n’apporte rien de plus que la télécommande Beelink d’origine. Cela ressemble à de l’assemblage de dernière minute.
Elle ressemble comme deux gouttes d’eau au modèle G10 sauf qu’elle n’a pas de fonction souris gyroscopique. Le pilotage à la voix via la télécommande fonctionne mais il est bien loin de la qualité en réaction d’une MIBOX ou une Shield.

Pour une BOX TV Android vendue au dessus de 71€, l’aspect low cost de cette télécommande est décevant.

Le chassis de la GT1 Ultimate est toujours d'actualité
Le chassis de la GT1 Ultimate est toujours d’actualité

Ne cherchez pas les différence entre la GT1 Ultimate et GTA-A niveau boîtier. C’est le même à l’exterieur et intérieur.
Rien n’a évolué que ce soit du côté processeur une puce Amlogic S912 associée à un GPU un ARM Mali-T820MP3 que de la mémoire (3 Go en RAM et 32GO en stockage).

Une connectique convenable vu l'espace
Une connectique convenable vu l’espace

Il est comprehensible que Beelink capitalise sur sa vieille machine. Le processeur sans être récent n’est pas mauvais et au niveau du dernier S905X2. La connectique est bonne avec deux ports USB 2.0, une prise ethernet Gigabit , une prise audio optique, un port microSD et une sortie vidéo HDMI 2.0. Il y a un petit voyant en façade pour indiquer qu’elle est en service.

JPEG - 107.1 ko

Niveau réseau radio, la GT1-A dispose d’un Wifi AC double bande ainsi qu’un circuit bluetooth 4+EDR.

La seule preuve tangible que c'est bien une GT1-A
La seule preuve tangible que c’est bien une GT1-A

 ANDROID TV 7.1 arrangé

C’est du côté système d’exploitation qu’est donc le changement. Il ne s’agit plus d’un Android type tablette mais bien ANDROID TV dans sa version 7.1.2 adapté à un usage sur TV avec une compilation du noyau qui date de fin février 2019.

Android TV 7 est une ancienne version de l’OS . L’interface utilisateur d’ANDROID TV a été refondue lors du passage à OREO.

L'interface Android TV Old Style
L’interface Android TV Old Style

Vous retrouverez donc à l’écran une barre de recommandations en haut, puis en dessous jusque deux lignes d’applications. La troisième ligne propose des raccourcis vers les sections de réglage.

Notez les deux icônes réglages en bas
Notez les deux icônes réglages en bas

Beelink a injecté dans sa rom des applications plus ou moins intéressantes qu’il ne sera pas possible de désinstaller.

Une partie est accessible directement sur le menu comme Media center DLNA, File Browser, DRM INFO, logiciel de maj, StbEMU, Netflix ou encore StbEMU. En installant le programme Sideload Launcher, vous retrouverez quelques autres cachées dont un navigateur de fichier Bee explorateur performant qui aurait mérité d’être mis en avant.

Rien que 3 types d'écran pour les réglages. Pourquoi ?
Rien que 3 types d’écran pour les réglages. Pourquoi ?

Côté sections de réglages, le système ANDROID TV injecté par Beelink sur la GT1-A fait bricolage : les paramétrages sont accessibles à travers pas moins de trois espaces :

  • Le menu DROID Settings accessible sur l’écran principal gère l’affichage et le son. Il donne aussi accès à un raccourcis vers un menu Avancé
  • Ce menu avancé est un écran de paramétrage type Android Tablette ou BOX TV Standard. Il n’apporte rien de bien intéressant.
  • Le second menu Paramètres, accessible via le menu principal, appelle l’écran de réglage standard avec les paramètres Android TV classiques.

Cet imbroglio de réglage donne un sentiment étrange de bidouillage que malheureusement la suite de mes tests n’a pas démenti.

 Un Netflix 4K Xiaomi ?

Dans le monde Android TV, il y a peu d’élu quand il s’agit de faire fonctionner NETFLIX en 4K. A cette date, dans nos salons, seules les BOX Xiaomi et la NVIDIA SHIELD peuvent s’enorgueillir d’avoir cette certification pour diffuser du Full HD ou 4K.

Le Chinois Beelink aurait donc réussi à négocier avec l’américain ? C’est ce que laisserait penser la communication autour de cet avantage.
Et en plus cela fonctionne vraiment. L’application NETFLIX intégrée permet de lire ses contenu jusque la plus haute définition. Elle se met à jour via le Playstore sans soucis (jusqu’à présent).

A lire le code Authorization NETFLIX, cela sent la magouille
A lire le code Authorization NETFLIX, cela sent la magouille

Mais ... car il y a un MAIS : la clé NETFLIX ESN visible dans les réglages indique le code suivant NFANDROID2-PRV-XIAOMIM12TRIAL. Vous avez bien lu : une référence à XIAOMI et le mot TRIAL dans la clé. Désolé mais j’ai du mal à imaginer que de manière officielle NETFLIX donne ce type de clé à un partenaire. Cela sent la bidouille avec le risque que du jour au lendemain Netflix ne fonctionne plus et la perte au final peut être du seul intérêt de cette box.

La compatibilité générale avec l’écosystème Android TV n’est pas parfaite de plus. J’ai pu faire fonctionner Molotov TV ainsi que MyTF1, 6play ou FranceTV (installés manuellement) mais d’autres programmes importants dysfonctionnent :

  • MyCanal : le son est audible mais l’image est gelée avant de crasher.
  • AMAZON Prime se lance mais aucune des vidéos avec un message d’erreur
  • La partie Chromecast intégrée ne fonctionne pas.
Amazon prime ou encore MYCANAL KO
Amazon prime ou encore MYCANAL KO

Malgré l’affichage du niveau L1 au niveau DRM Widewine, il semble y avoir des fondations qui rendent la Beelink GT1-A imparfaite. De fait, la GT1-A propose l’accès ROOT qui doit être à l’origine de certains de ces problèmes. C’est inconciliable avec la sécurité que les opérateurs de diffusion de vidéo IP recherchent.

Du Widewine L1 avec un accès ROOT ? Pas recommandé
Du Widewine L1 avec un accès ROOT ? Pas recommandé

 Sauvée par la communauté

Heureusement que dans une recherche d’une box lecteur multimédia, la GT1-A va sauver les meubles. Elle reste aussi bonne que la GT-1 Ultimate. Le SOC S912 est à même de supporter la lecture de tous types de média. La box propose un changement de taux de rafraîchissement automatique, une sortie audio via HDMI jusque du 7.1 et 5.1 en optique numérique qui en font un bon lecteur home-cinema.

Le menu recovery de la GT1-A
Le menu recovery de la GT1-A

Tout comme d’autres BOX à circuit Amlogic, vous pourrez installer LIBREELEC sur une carte mémoire et faire démarrer votre BOX sous cet version optimisée de KODI. Je ne doute pas que cette box trouve une communauté de fans considérant que ce qui est déjà disponible pour la GT1 Ultimate devrait pouvoir s’appliquer.

Dommage de nouveau que Beelink n’ait pas livré en plus sa télécommande habituelle qui se trouve fonctionner parfaitement.

 On s’abstient

Difficile pour moins vous recommander cette Box Android TV Beelink GT1-A à considérer ses limites logicielles (incompatibilité Amazon, pas de mode Chromecast, ...) et questions ouvertes (Netflix autorisé ?). Je doute qu’elle soit même certifiée Google. Les commentaires positifs lues sur les fiches produits ne reflètent pas le risque encouru avec cet appareil.

En rapport qualité prix, au dessus de 71€, elle ne fait plus la différence au niveau hardware. Et sa télécommande n’est pas pour changer mon opinion.

Il ne reste qu’à espérer une mise à jour de firmware du type passage en Android Oreo officiel et un peu de clarification de Beelink pour reconsidérer mon test de cette GT1-A. En attendant, ce sera un 3 de défiance.

J’aime
Bon hardware
Communauté
Netflix 4K
J’aime pas
Produit « recyclé »
Mauvaise télécommande
Android TV bidouillé
Risque d’absence de support

Beelink GT1-A

3

En conclusion

Etrange Box Android TV que cette nouvelle Beelink GT1-A. Elle a pour elle l’héritage de la GT1 Ultimate qui ne peut en faire un mauvais lecteur multimédia mais son système Android TV obsolète cumulé à des problèmes de compatibilité et une étrange clé Netflix 4K me laisse réservé.