Tablette dual boot Chuwi Vi8 en test, Android et (...)
Android ou Windows, ne choisissez plus

Tablette dual boot Chuwi Vi8 en test, Android et Windows 8.1 sont dans un bateau

Depuis quelques semaines des tablettes tactiles dites « dual boot » sont disponibles sur le marché asiatique en masse. Elles proposent un double système d’exploitation Android et Windows 8.1 sur le même produit. Technologie étonnante a prix étonnant. il est quasi identique à celui d’un modèle simple système sur base Windows 8. Pour parler concrètement, je vous propose un test de la Chuwi Vi8 dual boot, une tablette qui ne coûte que 116€ livrée via HongKongeek. Windows et Android sur une même tablette ? Vous êtes surement comme moi avant ce test à vous demander comment l’intégration des deux systèmes a été menée a bien, à chercher a savoir si cela n'impacte pas la performance ou stabilité voir si Chuwi n'a pas fait des concessions matérielles pour couvrir le cout des licences.

 Une tablette Windows 8 sous Android

Chuwi est une marque reconnue en Chine.J’ai eu entre les mains par le passé une tablette V88S qui m’avait fait bonne impression. Chuwi est de plus compétitif en matière de prix.

JPEG - 99.1 ko

La tablette Hybride Vi8 que j’ai choisi pour test n’est pas vraiment une nouveauté. Elle a commencé sa carrière sous la forme d’une tablette simple Windows 8 non double boot en fin d’année dernière.

A cette époque elle avait marqué les esprits par son prix d’environ 85€ en regard de son niveau d’équipement. Cette première version ne doit pas être confondue avec la version que je vous livre en test qui est la Super Edition dual boot.

Vois pourriez vous tromper car les deux versions de Chuwi VI8 sont très proches tant extérieurement qu’au niveau des composants. La seule différence est une prise HDMI sur la version double boot. On reste sinon toujours avec un processeur Quatre Cœurs Atom Bay Trail Z3735F, un écran à dalle IPS HD de 8 pouces, une belle mémoire tant côté mémoire vive, de base à 2GO, que de stockage avec 32GO extensible par SD.

 Un design classique en 16/10

La tablette Chuwi VI8 a un air de déjà-vu ce qui pourra décevoir.

JPEG - 86.1 ko

De couleur noire, elle mesure 207 x 122 mm pour une épaisseur de 0,8 cm environ. Son poids est de 350 grammes. Le plastique utilisé pour le cerclage ou pour l’arrière est de bonne qualité mais cela reste un matériau d’entrée de gamme.
La façade présente un logo Windows en sérigraphie qui se révèle être tactile. Ce bouton provoquera dans les deux environnements un retour au bureau.

Même si il s’agit d’une tablette de 8 pouces, on reste sur un rapport d’écran 16/10. J’aurais apprécié plutôt un ratio 4/3 comme sur l’iPad mini pratique pour la lecture en mode portrait. Une petite diode de notification/charge est située en haut de l’écran.

JPEG - 44.2 ko

La connectique est minimum. Elle se limite à un port MicroUSB qui fera office tout autant de charge que de connecteur pour périphérique externe (mode OTG), une prise casque et enfin un port micro HDMI. Il sera particulièrement utile si vous voulez utiliser votre tablette en miniPC sous Windows avec un écran externe.

Le port microSD est situé sous la tablette. Il accepte en théorie des cartes 64GO mais je n’ai pu tester que jusque 32GO.

JPEG - 67 ko

Côté boutons, ceux-ci sont en plastique. Vous aurez à disposition marche/arrêt et volume plus/moins.

L’emballage carton est basique. Il contient le chargeur USB avec un adaptateur de prise Europe, un câble micro USB et, petit plus, un adaptateur USB Hôte OTG. Il va permettre de brancher une clé, un disque dur externe mais aussi une souris ou imprimante en USB.

 On (DUAL) boot !

Le DUAL Boot, comment ça marche …. ?
Si vous pensez à un menu qui dans les premières secondes de démarrage permettrait de choisir le système, vous faîtes fausse route.
Le changement se demande sous chacun des systèmes.

JPEG - 55.9 ko

Quand on le sait c’est très simple mais en l’absence de documentation il m’aura fallu de longue minute pour comprendre comment passer de Windows à Android (mon modèle a été livré avec un démarrage sous Android 4.4.2).

JPEG - 46.6 ko

Donc, une fois dans l’interface Android, le redémarrage sous Windows se fait en cliquant un bouton au logo Windows OS Switch ajouté dans les raccourcis système qui apparaissent en haut de l’écran.
Un clic et en une vingtaine de seconde vous voici sous Windows 8.1.

JPEG - 15.8 ko

Sous Windows 8, c’est plus visuel : un raccourci « robot Android » est mis dans la barre des tâches en mode bureau. En cliquant dessus, la tablette redémarre sur Cet OS.

Le changement ne se fait pas en mémoire. Il y a un redémarrage complet avec en avantage le fait de ne pas partager de ressource mémoire ou processeur.

Le seul partage ou plutôt séparation se fait au niveau de la mémoire de stockage. Le mini disque est de 32 GO de base mais Windows avec son système de fichier NTFS et ANDROID avec EXT4 ne font pas bon ménage. Aucun partage n’est possible pour le système.

JPEG - 30.5 ko

Pour résoudre ce problème ces 32GO sont partitionnés en une multitude de sections ce que l’utilitaire de disque Windows montre parfaitement.

On y voit la partition Windows qui occupe 13,27 Megas, celle d’Android à qui on a réservé 1,50 GO + 7 Go et finalement une partition de 5,43 GO (a priori pour la restauration Windows).

Adieu le rêve d’une mémoire de 32Go pour Android et Windows donc frustration.

Question corollaire, quel est l’espace au final disponible pour chaque système ?

Du côté Windows, l’espace disponible sur le disque interne est de seulement 8,4 GO. Fort heureusement cet espace est calculé après avoir installé le pack de langue française et probablement quelques mises a jour.

HongKongeek m’a livrée la tablette avec le pack langue français installé. Je ne sais pas qui de l’usine ou d’Hongkongeek directement s’occupe de cette mise dans notre langue mais cela sera un plus pour les non techniciens. Les tablettes Windows 8.1 Chinoises sont généralement livrées en langue Anglaise et un pack langue est à télécharger pour utiliser le Français. Ce pack va consommer de l’espace disque.

Avec 8 megas de libre on est loin de la capacité disque d’un petit PC. Il est heureusement possible d’utiliser une carte mémoire rapide pour stocker ses documents, voire pour l’installation de certains programmes qui l’acceptent.

JPEG - 54.2 ko

Windows 8.1 s’utilise avec un compte local ou Microsoft. Ma tablette a été livrée activée auprès de Microsoft avec un compte utilisateur préconfiguré en local. Il vous faudra penser à le modifier.

Du côté Android, la tablette Chuwi Vi8 est donc l’équivalent d’une tablette qui aurait 8 Go de stockage environ. Pas de quoi faire des folies mais pas ridicule pour autant.
La carte mémoire peut être de nouveau utilisée pour les data et quelques programmes. Elle saura être partagée avec Windows.

 Un air de déjà vu

Le fait d’avoir deux systèmes embarqués sur la Chuwi Vi8 est transparent à l’usage. Rien ne diffère en regard d’une tablette Windows ou Android simple OS si ce n’est la présence des raccourci pour changer de système.

JPEG - 76.4 ko

Le processeur et la RAM sont équivalent à la dernière tablette Windows 8.1 Chinoise Voyo Winpad 1 que j’ai eu l’opportunité de tester. Ce que j’avais pu écrire à l’époque sur la Voyo s’applique à la Chuwi VI8.

JPEG - 36.5 ko

Pour juger de la performance, J’ai téléchargé sur le store mes outils de benchmark habituels. Le processeur Intel Z3735F Quad Core cadencé à 1.83GHz se comporte bien avec Android tant en performance que compatibilité.
Antutu Benchmark v5.6.1 lui donne 34,000 points environ, 18500 sous Quadrant. La navigation dans la tablete est fluide en tout point.

JPEG - 29.4 ko

Le système est un Android KiKat 4.4 sans surcouche. Chuwi installe quelques applications tierces en Chinois qu’il faudra penser à désactiver.

J’attendais potentiellement quelques d’incompatibilités avec les applications du Store en raison du type d’instruction d’un processeur Intel en regard d’un ARM mais ce n’est pas le cas.

Au niveau lecture de film, aucun soucis a attendre. Le processeur quatre coeur est suffisamment puissant pour lire des videos full HD et les logiciels de lectures sous Android ou Windows sont légions. J’avais lu une compatibilité 4K de la tablette mais il ne s’agit que de décodage, pas de résolution.

 Une prestation correcte

L’écran de la tablette est bien lumineux. Les angles de vision sont bons et la résolution ici HD sur une dalle 8 pouces est adaptée.

L’autonomie donnée par la batterie de 5000mah est moyenne : de l’ordre de 5 à 6 heures en usage mixte.

Pour ce qui est des caméras, on reste dans du médiocre avec une résolution VGA pour la caméra avant et 2 mégapixels à l’arrière. Les clichés en basse lumière sont infâmes.

JPEG - 218.6 ko

Côté audio, c’est une prestation moyenne. Le son est plutôt aigu et aura tendance à saturer si vous poussez le volume à fond. L’usage de la prise jack ou du Bluetooth permettra de contourner cette limite. Tous deux fonctionnent correctement..

 Bonne expérience vs prix

Ce type de tablette hybride mélange le meilleur des deux mondes Android et Windows pour un prix plus que raisonnable.

Windows 8 sera optimal pour travailler avec la capacité de raccorder des périphériques variés sur le port USB moyennant le recours a un hub. Des hits de jeux d’il y a 3 ou 4 ans fonctionnent même dessus en limitant les détails graphiques.

Ce n’est donc pas un mauvais choix

Vous devrez cependant mettre la mémoire disque de votre tablette double OS Chuwi VI8 sous contrôle surtout pour la partie Windows en limitant l’installation d’applications ou de jeux gourmands. L’installation d’une grosse carte MicroSd rapide class 10 permettra de souffler un peu.

La tablette Chuwi VI8 est actuellement disponible chez HongKongeek pour 116€ livrée.

Les plus
Le prix
Le double OS
Les moins
8 pouces mais pas en 4/3
Mémoire limitée
Capteur photo médiocre

Chuwi Vi8

3

3 etoiles!

En conclusion

La petit tablette Andrid/Windows Chuwi V8 est un produit intéressant pour le loisir et pour le travail. Elle pourra en effet jouer le rôle de mini pc Windows au besoin tout en ouvrant la large logithèque Android. Seule la mémoire de 32 GO partagée devra être mise sous contrôle.