TEST Chuwi HI9, une fausse tablette Android Gamer

TEST Chuwi HI9, une fausse tablette Android Gamer


Quand Chuwi m’a proposé de tester leur dernière tablette Android HI9, j’ai été enthousiaste. Chuwi est une marque que j’apprécie depuis des années et qui a contribué à la démocratisation des tablettes Android et plus récemment des PC portables.
D’autant plus intéressé par cette tablette vu son positionnement sur le segment Gamer avec un GPU Power VR GX6250 et une belle résolution 2K/Retina 2560×1600, excellente pour une dalle de 8.4 pouces.

JPEG - 299.5 ko

Bref pas mal de points positifs sur le papier pour un tarif autour de 140€.

La fiche technique de la Chuwi HI9

Dimension 216.5 mm x 129.5 mm x 8.8 mm
Poids 345 g
taille écran 8.4 pouces
Type écran LCD IPS
Résolution 2560 x 1600, QH+
Ratio écran 16:10
Surface écran 73%
Finition Plastique
Couleurs Noir
Processeur MediaTek MT8173
Type 8 coeurs
Puce Graphique POWER VR GX6250
Mémoire 4 Go
Stockage 64 Go
Performance Antutu V6 93700
Slot MicroSD Oui jusque 128GO
Capteur d’empreinte Non
Senseurs Accéléromètre,lumière et proximité
Type boutons Virtuels
Bouton Retroéclairés Non
Retour Haptique Non
Charge Rapide Non
USB Micro
OTG Oui
Prise jack casque Oui
Capteur Photo Arrière principal 5 Mpx
Capteur Photo Avant 1.9 mégapixels
Flash Non
Wifi a/ac/b/g/n
Bluetooth 4.1
DATA Non
FM Non
Infra Rouge Non
GPS Non
Batterie 4500 mAh
Système Android 7 Nougat
Surcouche Non

 Un châssis plastique moyen

L’emballage de la Chuwi HI9 est en simple carton. La tablette est livrée accompagnée d’un chargeur CE 5V/3.0A, son câble USB vers MICROUSB et une mini documentation en anglais.

Dans la boite
Dans la boite

Première déception en regard des visuels produits.

Les photos commerciales sont toujours plus belles que le produit en réalité
Les photos commerciales sont toujours plus belles que le produit en réalité

La tablette Chuwi HI9 est assez ordinaire avec un châssis tout en plastique. Sa finition est décente, sans plus. Les boutons sont trop petits.

Niveau face, le verre est légèrement incurvé 2.5D). Les marges de l’écran sont larges et il n’y a pas de boutons tactiles. La connectique reste minimale avec un port microUSB, un lecteur de carte MicroSD et un port casque Jack 3.5 mm. Un port HDMI aurait été un plus.

L'écran est le seul point fort de la Chuwi HI9
L’écran est le seul point fort de la Chuwi HI9

Si le plastique utilisé permet de garder le poids à un niveau faible, il a une somme d’inconvénients allant de la sensibilité aux empreintes, la moindre capacité de dissipation de chaleur et la faible rigidité.

Le plastique arrière est sensible aux empreintes et il craque sous la pression
Le plastique arrière est sensible aux empreintes et il craque sous la pression

La tablette craque une fois dans les mains sous la pression. En forçant un peu apparaissent même des traces sur l’écran. Ce type de défaut de tablette bas de gamme est inattendu sur un produit de cette gamme intermédiaire.

 Un bel écran

Heureusement une fois allumé, la qualité de l’écran rattrape le coup. La dalle 8,4 pouces propose une excellente résolution de 2560×1600 et une image très dynamique avec un contraste de bonne qualité.

L’écran est une technologie IPS dont les angles de visualisation sont bons. Un protecteur d’écran est déjà installé.

Le rapport est de type 16:10, plutôt adapté à du jeux, de la visualisation de vidéo et de la consultation de magazine en mode paysage qu’à du surf Internet.

La réactivité de la dalle sans être la meilleure que je connaisse est acceptable.

 Une performance médiane

L’interface utilisateur est assez proche d’un Android Stock sans couche de personnalisation. Au déballage, vous aurez environ 53GO de stockage disponible et 3GO en mémoire vive. Il s’agit d’une version Android 7.0.

Android est une version avec une expérience STOCK

Le système réagit avec un peu de lag, surement lié à la résolution 2K/Retina de la tablette qui sollicite beaucoup le processeur Mediatek MT8173 choisi par Chuwi qui n’est pas le plus performant de cette série et sur le papier incapable de gérer une résolution au-dessus du fullHD.

Les performances générales sont moyennes en regard des attentes pour un modèle mis en avant pour le jeu. C’est visible avec de simples Benchmark comme Antutu dont les vidéo 3D saccadent. Rien de surprenant car le POWER VR GX6250 n’est pas une référence de puissance.

Les jeux les plus exigeants ne seront pas au niveau de fluidité promis pour une tablette dite Gaming. La HI 9 est une tablette Android intermédiaire normale qui se débrouillera bien avec des jeux type Word of Tank ou Playbattlegrounds PUBG pas plus.

Il est possible de jouer mais pas plus que sur une tablette non gamer de même gamme
Il est possible de jouer mais pas plus que sur une tablette non gamer de même gamme

Après à peine quelques minutes de jeu ou de vidéo, la tablette devient chaude à plus de 40° à l’arrière haut droite. C’est désagréable et pénalisant pour son usage.
Le stockage eMMC de 64GO n’est pas très rapide.

 De moyen à mauvais

La partie audio délivrée via un unique haut-parleur est convenable à condition de ne pas le pousser à fond. L’autonomie de la batterie de 5000 mAh est de l’ordre de 5 heures avec une luminosité autour de 30%. J’aurais espéré mieux. Le temps de charge de l’ordre de 2H45.

Je continue la série des déceptions par des problèmes de réception Wifi qui se manifestent par des pertes aléatoires de signal. La performance se dégrade aussi dès que l’on éloigne de sa box.

Les caméras avant et arrière sont fonctionnelles pour des usages basiques. Elles n’ont rien de remarquable.

 Occasion manquée

Hormis niveau écran la tablette Chuwi HI9 manque d’un vrai d’intérêt. Sa performance moyenne ne permet pas de la promouvoir en tablette de jeux Gamer comme la vends le constructeur. A 130€, la Chuwi HI9 est d’un rapport qualité prix juste convenable.

Convenable si il n’y avait pas les autres soucis, chauffe ou déconnexion WIFI. J’espère une mise à jour qui pourrait améliorer cette stabilité du Wifi.
En l’attente, je ne la recommanderais pas.

Sachez que Chuwi vient de lancer une version plus intéressante, la HI9 Air. C’est une tablette 10.1 pouces sous Android 8/Oreo avec écran 2K fully laminated, un meilleur processeur Helio X20, Android 8, une caméra Samsung et un circuit 4G. A voir si celle-là tiendra ses promesses.

J’aime

Bel écran
Système propre

J’aime pas

La qualité de fabrication
Problème Wifi
Chauffe
Pas de HDMI

Chuwi HI9

3

En conclusion

La Chuwi HI9 avait tout pour plaire sur le papier. C’est une déception dans la réalité avec un ensemble de défauts que ne peut compenser le bel écran de la tablette.