Test du Panasonic DMR-E20, Graveur autonome de (...)
La gravure DVD dans votre salon

Test du Panasonic DMR-E20, Graveur autonome de DVD-R/DVD-RAM

ARTICLE PROBABLEMENT OBSOLETE

Il y a vingt ans, une guerre opposait les grandes firmes de l'électronique grand public sur le format de la vidéo domestique entre les formats V2000, Betamax et vhs. On sait que c'est ce dernier qui l'emporta. Nous retrouvons le même combat aujourd'hui.

Dossier par Bertrand Renard

Trois formats, lequel l’emportera ?

- Philips et Sony entre autres soutiennent les DVD+RW
- Pioneer les DVD-RW, DVD-R qui sont sensés être lisible sur les dvd de salon.
- Panasonic a choisi une autre solution, il propose le DVD-R (enregistrable une seul fois). La vidéo sur DVD-R est visible sur pratiquement tous les lecteurs DVD. Pour un usage privé Panasonic a préféré le DVD-RAM ,un standard propriétaire, mais qui peut être lu et enregistré à double vitesse avec un temps d’accès très court , ce qui permet notamment pendant un enregistrement de voir le début de la séquence.

image 214 x 126

 Présentation générale

L’appareil se présente sous la forme d’un gros lecteur de DVD de salon avec une discrète trappe qui couvre un ensemble assez complet de connectiques, une entrée et sortie s-vidéo, une entrée et sortie composite, entrée DV et boutons qui reprennent les fonctions essentielles de la télécommande, à l’arrière on trouvera deux prises péritel entièrement câblées, des entrées et sorties composites et Cinch ainsi qu’une sortie audio numérique optique.

A l’arrière

image 117 x 38AV1 In/Out

image 117 x 38AV2 In/Out

image 34 x 32 image 30 x 30 image 56 x 30AV4 In

image 34 x 32 image 30 x 30 image 56 x 30AV4 Out

image 34 x 33Digital audio

image 39 x 38 image 39 x 38RF In/Out

En façade

image 34 x 32 image 30 x 30 image 56 x 30AV3 In

image 40 x 25DV In

 Caractéristiques

Enregistreur vidéo en temps réel à la norme DVD avec quatre niveaux de qualités, le mode XP (10Mbits) environ 1 heure, le SP (5Mbits) environ 2 heures, le LP (2,5 Mbits) environs 4 heures et EP (1,7 Mbits) 6 heures donc plus on augmente le temps moins la qualité sera bonne. On voit peu la différence entre le mode XP et SP par contre en LP et plus encore en EP l’image à moins de définition et des macros blocks apparaissent dans les mouvements.

Le TimeSlip

Le DVD-RAM permet d’enregistrer et de lire en simultané un même programme : Finie la course contre la montre pour regarder un match de foot ou un film depuis le début. Il suffit d’appuyer sur la touche rec. pour démarrer l’enregistrement du programme choisi. Au moment ou vous êtes prêt à regarder l’émission (5mn, 10mn ou même 1heure après) en appuyant sur la touche play, vous profitez du programme depuis le commencement et ce, jusqu’à la fin puisque le DMR-E20 se charge d’enregistrer simultanément.
Autre possibilité, vous allez enregistrer le dernier épisode de votre série préférée tout en visionnant l’épisode de la semaine dernière.

 Menu et édition

En DVD-R

Lorsque l’on enregistre, chaque fois que l’on fait un stop on enregistre une séquence (on peut renommer chaque séquences) et au moment où on finalise ses Dvd-r (opération qui consiste à rendre compatible un Dvd-r avec les lecteurs Dvd de salon, cette opération rend impossible l’écriture sur ce Dvd-r) on obtiens un menu avec les titres des différentes séquences.

EN DVD-RAM

En plus en DVD-RAM, on peut couper en séquences un enregistrement ininterrompu, déplacer, raccourcir joindre une séquences et avec la fonction Playlist on peut opérer parmi les séquences et les classer dans l’ordre que l’on souhaite pour créer son propre scénario avec des transitions sans coupures entre les séquences.

Les fonctions d’authoring reste très en dessous de ce que l’on peut trouver sur Pc pas de menu avec miniatures des séquences par exemple.

 Les entrailles de la bête

Lorsque l’on ouvre l’appareil on remarque, une carte d’encodage MPEG 2, un gros ventilateur, un tuner TV et surprise un banal lecteur graveur DVD-R/RAM ATAPI d’ordinateur de marque Panasonic bien sur.

Pour les bricoleurs en informatiques ils peuvent bien sur relier ce graveur à un ordinateur et faire par exemple des menus évolués que permettent les logiciels d’authoring DVD .

image 100 x 75 image 100 x 75 image 100 x 75

Cliquez sur les photographies pour visualiser en plein écran

A faire avec prudence, ce n’est pas prévu à l’origine à vos risques et périls donc. Personnellement, j’utilise la connectique d’un disque dur extractable pour ne pas abîmer l’électronique du graveur ,j’ai également constaté que ce n’est qu’après avoir installé InstantCD/DVD que j’ai pu utiliser les fonctions DVD-RAM/DVD-R du graveur, donc je suppose que le soft contient les drivers particuliers pour cet appareil.

 En conclusion

Les avantages

- Facilité : Encodage en temps réel à la norme DVD avec la simplicité d’un magnétoscope.
- La lecture en simultané des émissions que l’on enregistre.
- La compabilité des DVD-R avec les lecteurs de salon.
- La possibilité pour les férus d’informatique de raccorder l’appareil à un ordinateur.

Les inconvénients

- Les fonctions limités pour les menus et séquences.
- Le tuner uniquement en Pal.
- Le prix de l’appareil (à partir de 1500 €).
- Le coût des DVD vierges, espérons que cela change rapidement.