Test du Lecteur DivX Sigmatek X-100
Le DVD/DivX made in China

Test du Lecteur DivX Sigmatek X-100

ARTICLE PROBABLEMENT OBSOLETE

Cela fera en décembre un an que Kiss Technology a ouvert le feu dans nos contrées sur le marché des platines de salon compatibles « DivX » avec le DP-450. Il aura fallu plusieurs mois pour que la première platine concurrente montre le bout de son nez avec la Sigmatek X-100. A l'heure de l'arrivée des lecteurs Hyper bon marché mais au suivi douteux, nous avons demandé à Bruno Laffont, spécialise de cette platine de nous en dresser un portrait.

 Le mot de Planète Numérique

Pourquoi choisir de mettre le focus sur la platine Sigmatek X-100, disponible depuis de longs mois, plutôt que sur un autre lecteur économique de type Tokai ou encore Akai ?
Nous avons testé ces autres platines pour nous apercevoir que derrière des châssis différents, ce sont les mêmes !

  • même carte de décodage Sigma Designs
  • même alimentation
  • lecteur DVD-ROM de même fabricants
  • châssis approchant
  • et surtout même logiciel firmware !

Seul l’image d’accueil quand vous allumez l’appareil diffère ! Pour autant, chaque appareil comporte quelques subtilités qui empêchent d’interchanger directement les firmwares (problème du côté télécommande par exemple).
Dès lors, si les lecteurs sont équivalents, seuls le service peut faire la différence si vous ne voulez pas vous retrouver avec un lecteur incapable de lire certains de vos films.

L'emballageDepuis 6 mois, Sigmatek met à disposition des acheteurs des évolutions de firmware qui attestent d’un véritable suivi de leur matériel. Parallèlement, un site entier, une vrai bible animée par Bruno Laffont est consacré à cet appareil sur Internet.

Nous nous sommes promené sur Paris pour nous apercevoir que le modèle Sigmatek est largement disponible dans les boutiques informatiques (compter 170-200 € environ. Dès lors, voyez en cet article la présentation d’une famille de produit dont le X-100 constitue l’original et les autres (Tokai, Akai, ...) les copies.

Mais laissons à Bruno le plaisir de nous présenter sa platine préférée.

 Look ravageur

La Sigmatek X-100 a connu un franc succès auprès des internautes dès sa sortie. Elle est, depuis ce temps, revendu par des dizaines d’autres commerçants, présents sur le web ou près de chez vous.

Les raisons de cet engouement pour cette platine ?

  • un look ravageur au format « slim » à la robe argentée qui a tout de suite donné un coup de vieux à la classique DP-450 de Kiss.
  • un prix léger dès sa sortie : moins de 250€ alors que la Kiss avoisinait les 350€.
  • tout comme le Kiss, la possibilité de mettre à jour la platine par remplacement du logiciel nommé « firmware » qui s’installe simplement par l’insertion d’un CD après l’avoir téléchargé sur Internet.

Sigmatek, importateur chinois, principalement revendeur de matériel informatique et d’appareils multimédia (boîtiers PC, alimentations, ventilateurs, lecteurs MP3, etc.) a voulu jeter un pavé dans la marre dès son arrivée. On peut dire que Sigmatek a réussi son coup en s’imposant rapidement comme une bonne alternative à Kiss.

JPEG - 6.2 ko
Le lecteur Sigmatek
A noter la télécommande qui est ici une version 1

 Quelques mots sur le DivX

Revenons un peu en arrière...
L’avant dernière évolution des lecteurs DVD de salon avait fait elle aussi entendre parler d’elle : La compatibilité MP3, c’est-à-dire la possibilité d’écouter des fichiers audio compressés au format MPEG1-Layer 3 dans votre salon, alors que cette performance était réservée aux possesseurs d’ordinateurs.
Une très bonne idée, qui a depuis été reprise sur d’autres appareils comme les autoradios, les chaînes hi-fi, les clés USB, etc. Pourquoi s’en priver ? Pour le même prix qu’un lecteur de DVD, on pouvait en plus, écouter ses albums favoris sur un seul CD et les écouter dans son salon sans allumer son PC avec une qualité proche de l’originale. C’était déjà très bien.
L’évolution logique était de faire la même chose, mais pour les films... C’est chose faite aujourd’hui et rien ne semble arrêter la progression de ce phénomène. On parle alors de DivX pour les films, comme on parlait de MP3 pour la musique.

« DivX » est un mot qu’on emploie aujourd’hui à toutes les sauces. S’il est à la vidéo ce que le MP3 est à la musique, il est aussi à la vidéo ce que le « Frigidaire » est au réfrigérateur. C’est-à-dire qu’on emploie souvent ce terme pour définir de manière générique tout film compressé dont l’intégralité des pistes vidéo et audio peut tenir sur un CD de 700 Mo (voire 2 pour une meilleure qualité).
Oui mais tout n’est pas si simple ! Un film sous sa coquille nommée « DivX » peut comporter plusieurs formats de compression vidéo et audio. Cette coquille devrait d’ailleurs s’appeler « AVI » qui est toujours la plus répandue sur nos ordinateurs.
La coquille AVI pouvant contenir plusieurs formats de compression vidéo et audio dont le format « DivX ».
C’est là que tout se complique pour les intégrateurs/fabricants, il ne s’agit pas de savoir lire un seul format (comme pour le MP3), mais plusieurs formats vidéo et au passage plusieurs formats audio pour satisfaire un grand nombre d’utilisateurs potentiels.


 Sigmadesigns inside

Pour subvenir aux besoins de décompression des différents formats vidéo compressés, Sigmatek pour sa X-100 a misé, tout comme Kiss, sur la puce EM8500 de Sigma Designs.
La carte de décodage Sigmatek est étrangement plus longue que celle des produits concurrents, ce qui explique la largeur supérieure du Sigmatek sur un lecteur Tokai/Akai par exemple.

Cette puce est capable de restituer les formats vidéo et audio suivants :

  • Vidéo : VCD, S-VCD, DVD, Mini-DVD et MPEG, DivX 3.11, DivX 4.x, DivX 5.x, XviD
  • Audio : MPEG1 Layers 1, 2 et 3 (MP3), WMA, Dolby Digital AC3
  • Photo : JPEG

L’ensemble de ces formats permet de satisfaire une majorité d’utilisateurs. Il existe bien sûr d’autres formats non supportés actuellement qui permettent parfois d’obtenir une meilleure qualité tout en prenant aussi peu de place que la famille des « DivX » / « MP3 » largement répandue. On peut citer par exemple l’OGG Vorbis pour l’audio et le RealVideo 9 (RV9) pour la vidéo.
Certains de ces formats seront sans doute intégrés dans une des prochaines évolutions logicielles de la platine (comme l’OGG par exemple déjà proposé par Kiss sur son firmware).

JPEG - 7.8 ko
L’intérieur
Une alim, un DVD-Rom et une carte Sigmadesigns et c’est tout.

Parmi ces différents formats, il est à noter les limitations actuelles suivantes :

  • des saccades sur les DivX 3.11 dont la résolution excède 352x288 pixels.
  • le non-support des options Quarter Pixel (Qpel) et Global Motion Picture (GMC) activables sur les DivX 5 et XviD
  • l’impossibilité de lire des fichiers audio WMA encapsulés dans un AVI (seuls les fichiers *.wma peuvent être lus)

Ces limitations sont matérielles et c’est aussi pourquoi on les retrouve sur toutes les platines concurrentes équipées de la même puce Sigma Designs même si Kiss a pris une avance sur ce décodage.

JPEG - 8.6 ko
Le logo Sigmatek au démarrage
La différence principale en regard de nombreux produits concurrents qui partagent le même firmware !

Cependant les utilisateurs du kit de développement firmware de Sigmadesigns font leur possible pour contourner ces limitations, et par exemple, si le support des DivX 3.11 n’était pas assuré lors de la sortie de la platine, il l’est maintenant chez Sigmatek avec des limites acceptables quand la vidéo n’a pas une résolution excessivement large et que son bitrate n’est pas trop élevé.

D’autres améliorations suivront au fil du temps au travers des nouveaux firmwares.

 La qualité au rendez-vous

La qualité de restitution d’un AVI au format DivX 4 et 5 ou XviD est excellente pour peu que la compression ait été faite proprement (en 2 passes) avec une résolution acceptable(plus de 540 point de larges). De plus, même lorsqu’un film paraît de qualité moyenne en lecture sur un ordinateur, le rendu sur une TV classique gomme les défauts mineurs d’artefacts ou de pixellisation ce qui rend encore plus agréable la lecture.

 Firmware évolutif

L’activation de l’ensemble de ces fonctionnalités se fait par un logiciel qui permet de piloter la puce. Ce logiciel, nommé « firmware » est la clé de voûte du système et c’est ce qui fait la principale différence entre les platines basées sur le même matériel.
Le firmware est un ensemble de mini-logiciels permettant de gérer :

  • les menus du lecteur
  • la reconnaissance des différents formats audio, vidéo et des sous-titres
  • les modes de restitution sur l’écran TV (16/9, 4/3)
  • les différentes connectiques (Péritel RVB, S-Video, Composite, RCA)
GIF - 222.7 ko
Le firmware Sigmatek
Simple et complet

C’est ce firmware qui est mis à jour régulièrement par Sigmatek au fil du temps. Il est donc possible d’en télécharger une nouvelle version pour augmenter/corriger les capacités du lecteur.
La récupération du firmware se fait par Internet. Il suffit de le graver sur un CD ou CDRW puis de l’insérer dans le lecteur pour que la mise à jour se fasse automatiquement.
Sigmatek possède bien sûr un site sur lequel vous trouverez une partie dédiée au téléchargement de ces firmwares.

Comme signalé en introduction, le firmware proposé par Sigmatek diffère de celui trouvé sur les platines Kiss. Il s’agit d’un développement différent qui explique pour partie les différences de décodage ou de comportement entre ces deux familles de lecteur. Un firmware identique à Sigmatek est utilisé sur les lecteurs Tokai, Akai, tendance et probablement HB 3110. Un rapide tour sur les sites web de ces importateurs vous montrera cependant qu’aucun ne propose de mise à jour aussi régulière que Sigmatek.

 Un mange-disque universel

Le Sigmatek X-100 accepte une variété impressionnante de supports :

  • CDR/RW : 650/700 (CD 74 et 80 minutes) mais aussi des CD 90/99 minutes 800/870/900 Mb
  • DVD+R/+RW
  • DVD-R/-RW

Autrement dit, il accepte de lire tous les supports traditionnels que chacun peut graver à partir de son ordinateur. Ceci est lié au lecteur DVD-ROM monté dans la machine. La marque et le modèle de ce lecteur diffèrent selon les productions.

Depuis la plus récente des versions du firmware de lire des CDR/RW et DVD+R/+RW gravés en multisessions.

Vous pourrez lire à la fois des disques standardisés (DVD-Video, VCD, SVCD) mais aussi des évolutions des standards (XVCD et autre KVCD), voire de simples fichiers MPEG gravés sur un disque. Pratique si vous n’y connaissez rien en création de VCD/SVCD/DVD (lisez les livres de Stéphane CAZAT pour apprendre).

Un point fort du firmware Sigmatek est d’être capable d’accepter plusieurs types de fichiers différents sur le même support. Ceux-ci sont reconnus indifféremment les uns des autres sans incompatibilités. Il sera donc possible de lire correctement un film accompagné de sa jaquette JPG ou des MP3 mêlés à des photos JPG.

JPEG - 8.7 ko
Le mode Médiathèque
La supériorité du firmware Sigmatek est visible avec le mode Mediathèque

A l’insertion d’un CD/DVD mixte, le lecteur propose un mode Médiathèque ou chaque type de fichier est ventilé dans une catégorie. Malin et surtout pratique : le concurrent Kiss, lui, se comporte très mal dans les même conditions : il choisit la lecture en priorité des JPEG ce qui vous limite à voir l’image de jaquette d’un film si vous l’avez gravé avec votre DivX !

 Sous-titre et multi piste audio

Un souhait exprimé depuis sa sortie était de lire des sous-titres accompagnant certains DivX en VO. C’est chose faite depuis la dernière version (1.1.8), le format SRT étant pris en charge. Il est possible à partir de ce procédé de mélanger plusieurs sous-titrages dans différentes langues. Une pression sur la touche « Subtitle » de la télécommande permettant de passer d’une langue à une autre.

C’est la même chose pour les flux audio multiples. Certains DivX sont accompagnés de 2 pistes audio (VO et FR par exemple). Le Sigmatek X-100 permet de passer de l’une à l’autre par la touche « Audio » de la télécommande.

De manière exhaustive, en plus des formats DVD et VCD/SVCD voici les différents formats de fichiers actuellement compatibles (version 1.1.8) avec le lecteur :

  • AVI : DivX 3.11, DivX 4, DivX 5, XviD
  • MPEG : MPEG-1 et MPEG-2 (.MPEG devra être renommé pour être accepté)
  • avec audio : MP3 CBR et VBR, AC3
  • audio seule : WMA, MP3
  • Photos : JPG
  • SRT (sous-titrage dynamique)

 Les plus du X-100

Comme tout bon consommateur, on en demande toujours plus à sa platine. Nous avons tous un passé d’utilisateur de platines DVD classiques, ou de lecture sur ordinateur. Il ne suffit donc pas de réaliser des performances, il faut en plus les enrober de fonctionnalités rendant l’ergonomie du lecteur agréable.

Sigmatek nous propose les fonctionnalités suivantes sur la X-100 :

  • comme cité plus haut : la possibilité de mixer plusieurs formats de fichiers sur un même support. Le type de format étant choisi par l’intermédiaire du menu « Médiathèque » classer par « Audio », « Vidéo » et « Photo ».
  • pendant la lecture d’un fichier, grâce à la touche « Display » de la télécommande, on peut lire toutes les informations sur le fichier en cours de lecture (nom de fichier, taille, bitrate, fréquence d’échantillonnage, etc.)
  • l’avance rapide par pas de 1 minute ou la fonction « Goto » pour se positionner à un endroit précis d’un « DivX ».
  • le Zoom automatique lors de la lecture d’un « DivX », ce zoom étant ensuite ajustable manuellement en largeur et hauteur par la télécommande pendant la lecture.
  • la lecture de sous-titres multiples gravés dans des fichiers séparés (au format SRT)
  • la lecture de plusieurs pistes audio au sein d’un même AVI (un peu à la manière des OGM). La pression de la touche « Audio » permet de passer de l’une à l’autre.
  • la création de liste de lecture (Playlist) pour préparer la lecture des MP3 ou AVI dans l’ordre souhaité
  • le support des DVD Karaoké avec la possibilité de brancher 2 micros en façade avec une gestion de volume séparée, la touche « Audio » permettant d’entendre ou non la voix originale tout en continuant à lire la vidéo.
  • la rotation des photos jpeg pendant leur visualisation et un zoom très progressif.
JPEG - 10.1 ko
La lecture par le mode Médiathèque
Les noms longs des fichiers MP3 sont gérés par la platine

 Dézonage offert

Le lecteur est dézonable/rezonable par un simple code entré par la télécommande
En voici la procédure :

  • Eteignez le lecteur par le bouton arrière
  • Rallumez le lecteur par le bouton arrière
  • Appuyez sur « Open » sur la télécommande, le tiroir s’ouvre
  • Tapez le code de dézonage « 10300 » sur la télécommande , le chiffre « 0 » doit apparaître en bas à droite de l’écran
  • Eteignez le lecteur avec le bouton arrière
  • Redémarrez le lecteur, il devrait être dézoné

Note : si le tiroir reste ouvert, éteignez de nouveau le lecteur par le bouton arrière puis rallumez-le.

 Petit tour des branchements ?

La Sigmatek X-100 n’est pas livrée avec un câble Péritel, mais avec un simple câble audio-vidéo cinch (blanc/rouge/jaune) qui ne permet qu’une qualité moyenne.

Elle se rattrape par les nombreuses possibilités de connections aux appareils existants :

  • Péritel (SCART) RVB
  • S-Vidéo
  • Composite
  • Yuv

La péritel RVB satisfera la majorité des utilisateurs dans la mesure où leur téléviseur est compatible RVB. Pour obtenir une qualité encore supérieure, il faudra utiliser la liaison composante YUV. Contrairement aux modèles KISS qui proposent ce signal uniquement via la péritel, le lecteur X-100 dispose de connecteurs cinch standards. Si vous disposez d’un projecteur vidéo, vous pourrez certainement y raccorder par ce biais votre Sigmatek et profiter d’un signal natif DVD en mode progressif.

JPEG - 3.8 ko
L’arrière du lecteur
Rien ne manque au X-100 en matière de sorties Audio/Vidéo

Pour l’audio :

  • sortie numérique (coaxiale et optique)
  • RCA

Il est à noter que si aucun amplificateur n’est intégré pour le DTS ou le Dolby Digital AC3, ces formats sont acceptés en sortie et seront très bien restitués par votre ampli personnel compatible.

 Vidéo progressive pour tous

Le « setup » général de la platine permet de paramétrer les sorties vidéo et audio. Vous y réglerez directement la sortie vidéo progressive en 480P / 720P / 1080i. Attention à utiliser ceci qu’avec un vidéo projecteur car avec un téléviseur, rarement compatible HDTV , votre lecteur ne diffusera plus d’image !

Au chapitre des regrets, on peut noter que certaines fonctionnalités du « Setup » mériteraient d’être accessibles plus rapidement pendant la lecture d’un film (l’aspect ou la sortie audio). Ce menu étant uniquement accessible que lorsque le tiroir est ouvert ou qu’il ne contient aucun support.

D’autres fonctionnalités souhaitables pourraient faire leur apparition dans les prochains firmwares :

  • gérer les sous-répertoires contenant des MP3 pour améliorer la recherche des fichiers
  • lancer la lecture de DVD directement en français
  • améliorer le diaporama des photos jpeg en ayant des vignettes de prévisualisation avant de les consulter

 La télécommande prise en défaut

Le défaut majeur de ce lecteur est que dans sa première version la télécommande fournie était de piètre qualité (pour ne pas être trop méchant). Il fallait viser très précisément pour que le lecteur réagisse. Ce problème est en train d’être réglé. Sigmatek met actuellement à disposition des revendeurs un nouveau package aux couleurs de leur site et contenant une nouvelle télécommande qui fonctionne beaucoup mieux, c’est-à-dire « normalement ».
Renseignez-vous avant d’acheter pour savoir quelle version est livrée pour éviter des aller/retours de matériels.
De plus, pour les utilisateurs ayant déjà l’ancienne télécommande, il va être bientôt possible de se procurer la nouvelle télécommande en passant directement par Sigmatek en échange de 10€ quand celle-ci sera envoyée par la Poste.
Même modifiée, la nouvelle version fera cruellement prendre conscience qu’il ne s’agit pas d’un lecteur haut de gamme. Elle correspond à celle livrée avec des lecteurs DVD simples de moins de 50 € !

JPEG - 20.5 ko
Télécommande V2
Pas de grande qualité mais plus efficace que la première commercialisée

 Un lecteur DivX pour tous ?

Incontestablement le lecteur Sigmatek X-100 est un bon choix en cette année 2003 avec les Kiss Dp-450. Un peu plus cher que les nouvelles platines DivX (compter moins de 200 €), la différence se fait avec ces nouveaux venus au niveau du service. Sigmatek propose des mises à jour régulières prenant en compte les demandes des utilisateurs.
Comme pour beaucoup de concurrents, le support est limité. Sigmatek est tout de même accessible par courriel et téléphone et leur boutique est ouverte au grand public sur Paris. Leur site web ne regorge pas d’informations et se limite à la simple possibilité de télécharger les mises à jours.

Vous trouverez entre autre le lecteur Sigmatek X-100 chez

  • Rue Du Commerce en port gratuit et remboursement de la différence.
  • Hersys. Cette boutique propose les meilleurs prix (189 € + 5 € port) mais surtout une livraison vraiment rapide.

 X-100 vs DP-450

Impossible de ne pas mettre en relation le DP-450 Kiss (voir le test de Planète Numérique) et le X-100. Lequel est le mieux ? Difficile. Chacun a des points forts et faibles.
Voici quelques éléments de choix :

  • Capacité matérielle de lecture  : avantage X-100 avec une compatibilité CD-R 90/99 minutes absente du Dp-450.
  • Capacité de lecture : avantage Dp-450 avec un support du codage OGG et moins de saccades en DivX 3.11
  • Technique Firmware : avantage X-100 avec le mode Médiathèque et l’avance rapide par pas de 1 minute
  • Esthétique Firmware : avantage DP-450 avec des écrans plus lisibles.
  • Qualité : avantage Kiss avec une qualité de fabrication européenne et une télécommande de qualité
  • Esthétique : à vous de choisir
  • Fonctionnalité : avantage X-100 avec le mode karaoké

 Un site 100% X-100

L’existence d’un site web non-officiel complet qui peut être nommé « la bible du Sigmatek X-100 » ainsi que son forum de discussion permettant à la communauté d’utilisateurs de cette platine de s’entraider.
Planète Numérique propose également un forum pour tous les lecteurs de la famille Sigmatek (tokai, akai, tendance, ...).

la FAQ Sigmatek est mise à jour régulièrement. L’avantage d’un tel site et de pouvoir y trouver toutes les réponses aux questions les plus fréquemment posées, d’y trouver aussi des tutoriaux permettant d’apprendre à encoder ses DivX ou à effectuer des conversions. De plus, sa présence et la communauté d’utilisateurs qui y sont attachés permettent d’être crédible dans une discussion ouverte avec Sigmatek pour les demandes futures d’améliorations.

A tout de suite sur http://perso.wanadoo.fr/bruno.duke/...