Le.Buzz, une chaîne TV de TF1 faite par ... vous (...)

Le.Buzz, une chaîne TV de TF1 faite par ... vous !

Le.Buzz c’est en quelques mots une chaîne vidéo amateur que va lancer d’ici l’été TF1 !

Patrick Le Lay a dévoilé, lors de la présentation des derniers résultats de TF1, ses projets sur l’Internet et ceux liés à la téléphonie mobile 3G pour a-t-il précisé ensuite « saisir les opportunités du haut débit » et devenir un « média global ».

Parmi ces projets, « le.buzz » nous a semblé un des projets le plus innovant. En effet, « le.buzz » est le nom de code d’une future chaîne TV diffusée sur le câble et le satellite. Pour l’instant, rien de très nouveau pensez-vous ? Attention ! Les contenus de cette chaîne seront produits par… vous ! Comme le prophétisait Andy Warhol, tout à chacun aura ainsi droit à « son quart d’heure de célébrité » ! Mais que l’on ne se trompe pas sur les intentions de TF1 : il ne s’agit en aucun cas de faire une chaîne VidéoGags 24h/24 ! Non le fond est sérieux ; à partir de thématique comme la musique au démarrage puis d’autres thèmes comme la mode, les sports extrêmes, l’animation ou court métrage, le but est de « créer une communauté Internet Web 2.0 » et de « nouveaux formats pluri-audiovisuels ». Pour ceux qui ont connu les WEB TV des années 2000 (CanalWeb, ClicVision, Nouvo, AlaTélé, OC-TV, etc.), on retrouvera quelques principes communs. Si TF1 décide de confier la production des contenus à des acteurs du Web (Vlogs et autres VidéoBlogs, Mini Tv sur Internet, groupe de passionnés de PodCast, écoles de journalisme, d’art, de cinéma, etc), la diffusion quant à elle se déroulera (à contrario des Web Tv qui ne misaient –hélas- que sur le web haut débit balbutiant à l’époque) sur la bonne vielle télévision. Cette diffusion se fera via des réseaux classiques (TV-Sat-Cable, ip-TV…) mais aussi via les nouvelles plateformes techniques que sont les téléphones 3G, les PSP, les I-pod vidéo et autres baladeurs vidéo en tout genre.

Quel intérêt réel pour les lecteurs de Planète Numérique ? J’en voit deux, majeurs. Le premier en simple consommateur ; c’est l’ouverture vers un monde de contenus nouveaux, moins formatés, moins mâchés, plus décalés. Il y aura du bon, du très bon et du pire bien sûr, mais au début on peut parier sur une foule de contenus frais, bizarres, multimédia, perchés, artistiques, revendicatifs, communautaires… à l’image de ce que furent les premières radio libres ou certains programmes des Web TV, comme Miss Trash sur ClicVision par exemple. De nouveaux talents vont nécessairement exploser via ce « Le.buzz » : enfin une vraie vitrine TV pour la jeune création ! C’est le deuxième intérêt pour vous lecteurs de Planète Numérique : si vous êtes pratiquants de la vidéo, JRI en herbe, réalisateurs de courts métrage, de documentaires, de happening vidéo, de création en Flash… bref si vous avez un peu de talent et de la production sous le coude, soyez dans les premiers à investir cet espace, non seulement pour bénéficier des 15 minutes promises par Tonton Andy, mais aussi et surtout, parce que si vous souhaitez percer, vous montrer, assurer une exposition à vos productions, les premiers seront les mieux servis. C’est toujours ainsi !

Si vous souhaitez voir à quoi peut ressembler la future plateforme de le.buzz on peut imaginer que les édiles de TF1 aient pu trouver quelques inspirations en surfant sur ces quelques sites :

  • Tube : http://www.youtube.com/ 15 millions de séquences vidéo hébergées ; c’est sans nul doute l’un des meilleurs exemple du genre. « Le contenu offert n’a pas vraiment de valeur ajoutée et il propose aussi des contenus illégaux, c’est-à-dire provenant d’enregistrements de grandes chaînes, sans parler des vidéos sexy » précisait olivier Abecassis au sujet de ce site, qui mine de rien a levé près de 35 millions de dollars depuis le début de l’année avec un modèle économique, qui resterait à démontrer.

Je ne résiste néanmoins pas à l’envie de vous proposer cette vidéo (hilarante) du re-packaging (imaginaire) du Ipod d’Apple par le département marketing de Microsoft…
http://www.youtube.com/watch?v=EUXn... .

  • AgoraVox : http://www.agoravox.fr/ : le média citoyen français qui se décrit comme tel « Chacun d’entre nous peut devenir une sorte de « capteur en temps réel » de ce qui se passe dans notre entourage en fournissant des articles, des images, des extraits vidéo ou audio. Par hasard ou pas, nous assistons tous à des événements qui méritent d’être relatés et auxquelles les médias traditionnels ne s’intéressent pas ou n’ont pas les moyens de s’y intéresser. ».

Sur cette plateforme j’ai choisit de vous faire découvrir ce sujet :
[http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=9609] la visite vidéo d’une exposition d’art à Séville.

  • My Space : http://www.myspace.com/ avec ses 119185 vidéos (le 11 mai) My Space fait figure de débutant, mais son approche par « les amis de mes amis sont tes/mes amis » mérite le détour et peut-être même l’inscription !

A voir là bas

  • Daily Motion : http://www.dailymotion.com/ un nom Anglophone mais du contenu français et une jeune équipe installée en France aux commandes de ce projet qui annonce, en anglais svp : “Dailymotion is about finding new ways to see and show the world. What’s a movie good at, if it’s stuck on your video camera, hard drive or mobile phone ... So open up and share your videos with the world !”

A ne pas manquer chez Daily Motion :
http://www.dailymotion.com/popular/... : une partie du célèbre discours de Martin Luther King.

Notons que certains de ces sites réservent parfois de biens mauvaises surprises : les vidéos de violence de rue (happy slapping) ou de batailles de rue entre bandes rivales sont hélas bien trop nombreuses et démontrent qu’aucun tri n’est effectué avant la publication par les hébergeurs, ce qui est très inquiétant. On rappellera le film de l’agression d’une l’enseignante, fin avril dans un lycée de Porcheville qui avait été mis en ligne peu de temps après les actes… navrant.

« Notre vocation est de créer un blog audiovisuel afin de permettre aux jeunes de faire de la création audiovisuelle » …/… « Ils pourront envoyer leurs vidéos sous n’importe quel format, notre prestataire technique se chargeant de les convertir en Flash afin que l’offre soit homogène » explique Olivier Abecassis, l’un des responsables de ce projet à TF1 sur 01Net (http://www.01net.com/article/314380.html). Il ajoute sur le site de L’express : [Le.Buzz s’impliquera] « dans le processus, afin d’offrir des vidéos de qualité et d’aider l’internaute à s’y retrouver dans tous ces contenus, avec notamment un moteur de recherche sur lequel nous avons beaucoup travaillé afin d’apporter quelque chose d’original »

Gageons que ce formidable tremplin à la création permettra à Tf1 et à d’autres chaînes (qui regarderont elles aussi ces nouveaux programmes à n’en point douter) de trouver les talents de demain et que « Le.Buzz » offrira aussi aux spectateurs que nous sommes tous, une autre approche des contenus que celle, quelque peut uniforme et lissée, des TV traditionnelles.