Glossaire des termes DVD et vidéos

Glossaire des termes DVD et vidéos

Ce lexique donne une brève définition des mots fréquemment employés dans les domaines du DVD et de la vidéo numérique. © livre DVD, SVCD et MPEG. Reproduction Interdite.

 1/2 D1

Une des résolutions d’image MPEG-2 de 352 x 576 (PAL/SECAM) ou 352 x 480 (NTSC) utilisé dans le format DVD-Video.

 2/3 D1

Résolution d’image MPEG-2 de 480 x 576 (PAL/SECAM) ou 480 x 480 (NTSC) exploitée dans le format SVCD.

 2-2 pulldown

Le processus de transfert d’un film cinéma 24 images par seconde en vidéo PAL/SECAM 25 images par seconde. Le film est enregistré avec une augmentation de sa vitesse de lecture de 4 %.

- 2-3 pulldown
Le processus de transfert d’un film cinéma 24 images par seconde en vidéo NTSC 30 images par seconde en diffusant une des images en deux trames puis la suivante en trois trames.

- 3-2 pulldown
Variation du 2-3 pulldown. La première image est diffusée sur 3 trames au lieu de deux.

- 4:1:1
Méthode d’échantillonnage de vidéo numérique par composante qui utilise un échantillon luminance/Bleu Cb (composante bleue) et un échantillon luminance/Rouge Cr (composante rouge) pour 4 échantillons de luminance (Y).

- 4:2:0
Méthode d’échantillonnage de vidéo numérique par composante qui utilise un seul échantillon Cb (composante bleu) et Cr (composante rouge) ,soit 1 ligne sur deux, pour 4 échantillons de luminance. Utilisé entre autre dans le cadre du DVD-Video.

- 4:2:2
Méthode d’échantillonnage professionnelle de vidéo numérique par composante. Tous les pixels sont échantillonnés sur leur valeur de luminance (Y) . Un pixel sur deux est échantillonné pour la différence luminance/Bleu Cb (composante bleue) et luminance/rouge Cr (composante rouge) .

- 4:3
Format de télévision écran large dont le rapport d’écran largeur sur hauteur d’image est 4 / 3 soit 1.33 fois plus large que haut.

- 4:4:4
Format de vidéo numérique composante ou chacun des pixels dispose d’un échantillon Cb, Cr et luminance.

- 4C
Sigle qui représente les 4 entreprises IBM, Intel, Matsushita, Toshiba (www.dvdcca.org) qui a défini entre autre la technologie de protection numérique CPPM. 

- 525/60
Système de diffusion TV de 525 lignes par image et 60 trames entrelacées (30 images) par seconde. Correspond au standard de télévision NTSC .

- 5.1
Configuration de haut-parleurs la plus classique du Home Cinéma sur 4 enceintes plus 1 caisson spécial pour les effets type explosion et effets spéciaux.

- 625/50
Système de diffusion TV de 625 lignes par image et 50 trames entrelacées (25 images) par seconde. Correspond aux standards de télévision PAL et SECAM .

- 16:9
Format de télévision écran large dont le rapport d’écran largeur sur hauteur d’image est 16 / 9 soit 1.78 fois plus large que haut. Parfois référencé sur les jaquettes des DVD-Video par les chiffres 1.78:1.

- 8/16 modulation
Une des étapes de la transformation de données brutes en données stockées sur un DVD, aussi appelée EFM+.

- AC-3
Ancien nom du format Dolby Digital des laboratoires Dolby.

- ActiveMovie
Ancien nom de la technologie DirectShow de microsoft.

- ADPCM
Adaptive differential pulse code modulation. Technique de compression d’un fichier audio qui encode la différence entre un échantillon sonore et le suivant par prédiction, de manière non destructive ou destructive selon ses déclinaisons.

- Analogique
Représentation d’un signal qui varie de manière continue avec un nombre infini de niveau. S’oppose à numérique.

- Artefact
Terme générique pour définir un défaut visuel non présent dans la vidéo d’origine (effets de blocs, moustiques, neige, bruits vidéo) et indépendant des réglages du téléviseur. Ce défaut a été ajouté par un des traitements dont a fait l’objet la vidéo : problème de transfert, de compression, de lecture, …

- Rapport d’écran
Le rapport largeur/hauteur d’une image. Les téléviseurs standards ont un rapport d’écran de 4:3. Ils sont 1.33 fois plus larges que haut ( 4 / 3). Les écrans 16:9 ont un rapport d’écran de 1.78:1 environ. Le cinéma généralement 1.85:1. Le passage d’un format à l’autre s’effectue par des traitements de type Letterbox ou Pan and Scan.

- Authoring
Terme général employé pour désigner la création d’un titre vidéo (DVD, Video-CD, SVCD, …) : cela comprend l’encodage de la vidéo et des images, le dessin des interfaces, l’organisation de l’interactivité, …). Les logiciels qui réalise ce type d’opération sont appelés des systèmes auteurs.

- B (image ou trame de type)
Un des trois types d’image (IBP) utilisé dans la vidéo MPEG. Les images B sont des images bidirectionnelles calculées à partir d’images précédentes et suivantes. Ces images sont les plus compressées mais aussi les plus difficiles à encoder/décoder. Elles ne servent pas de référence à d’autres type d’images. Voir aussi images I ou P.

- B-Y
Le signal de couleur bleu moins le signal de luminance. Il suffit d’ajouter cette différence de couleur au signal de luminance Y pour reproduire la couleur bleu. Aussi appelé Cb.

- BCA
Burst cutting area. Section circulaire proche du centre du disque DVD ou des informations peuvent être écrites par un laser de haute puissance (ressemble à un code barre)

- Bitrate
Le taux auquel le flux de donnée est délivré du média de stockage.

- Bit
la plus petite représentation d’une donnée binaire à deux états : 0 ou 1, vrai ou faux, …8 bits font un octet.

- Bloc
Dans le cas d’un encodage MPEG, représente une matrice de 8 x 8 pixels sur laquelle s’effectue un ensemble de traitement de compression.

- Blue Book
Nom du document qui spécifie le format de cd musical interactif CD Extra.

- Book A
Le document qui spécifie le format physique du DVD (DVD-ROM).

- Book B
Le document qui spécifie le format DVD

- Book C
Le document qui spécifie le format DVD-Audio.

- Book D
Le document qui spécifie le format DVD-R .

- Book E
Le document qui spécifie le format DVD-RAM. 

- Bps
Bit par seconde. Unité de débit de donnée.

- CAV
Constant angular velocity. Système de rotation de disque dans lequel la vitesse de rotation du disque est constante. Les autres systèmes sont le CLV et ZCLV.

- Cb, Cr
signaux de différence de couleur entre la luminance et la couleur bleue (Cb) et la luminance et la couleur rouge (Cr).

- CBR
Constant bit rate. Mode d’encodage vidéo du MPEG ou le flux de donnée est compressé à un débit constant. Un même débit d’information est affecté pour traiter les scènes simples et complexes à encoder ce qui limite la qualité de certaines scènes. S’oppose au mode VBR.

- CCD
Charged coupled device. Capteur qui au niveau d’une caméra transforme les signaux lumineux et de couleurs en signaux électriques susceptibles d’être enregistrés ou numérisés.

- CCIR
Comite Consultatif International des Radiocommunications. A été transformé en ITU (International Telecommunication Union).

- CCIR 601
Paramètres de codage en studio de la télévision numérique pour des formats standards d’image 4:3 (normalisé) et 16:9 (écran panoramique). Traitement de la vidéo en composante 4:2:2. ce standard est maintenant nommé ITU-R BT.601.

- CD
Abréviation de compact Disc, un moyen de stockage optique inventé par Philips et Sony.

- CD+G
Compact disc plus Graphics. Une variation du format CD qui incorpore des informations graphiques dans les données audio ce qui permet l’affichage sur lecteurs compatibles (CD-i par exemple) d’images ou de textes simplifiés. Utilisé principalement pour des applications karaokés.

- CD-DA (CD-Audio)
Compact Disc Digital Audio. Le format original de musique numérique sur CD définis par le RED BOOK (stockage de l’information sous forme PCM) et à l’origine de tous les autres formats de CD.

- CD-i
Compact Disc interactif. Standard de disques et de lecteurs multimédia définis par le Green book en 1987 premiers lecteurs en 1991). Le CD-i supporte un ensemble d’applications : films, jeux, éducatifs, culturel et bornes interactives et est également compatibles avec les disques Video-CD (avec carte FMV), Photo-CD, CD+G et CD-Audio. A été principalement soutenu par Philips jusque son arrêt en 1999.

- CD-R
disque CD enregistrable une fois. Défini par le Orange Book.

- CD-ROM XA
CD-ROM extended architecture. Version hybride du CD-ROM, avec un formatage de secteurs différents facilitant l’utilisation de données audio et vidéo. Utilisé pour les CD-i, Video-CD, Photo-CD.

- CD-ROM
Compact disc read-only memory. Disque CD qui permet le stockage de données informatiques. Défini par le Yellow Book.

- CDV
Disque hybride CD-Audio et Laserdisc. Les premières pistes sont au format CDDA et sont suivies par jusque 6 minutes de vidéo analogique au format Laserdisc. Souvent confondu avec le VCD (Video-CD).

- cDVD
Un CD sur lequel est stocké un contenu DVD-Video (aussi appelé MiniDVD). Appellation utilisée par la société SONIC. Destiné à être relu sur ordinateur car est très rarement compatible avec un lecteur DVD de salon.

- CGMS
Copy Guard Management System. Méthode pour contrôler le nombre de copie qui peuvent être faite d’un support. Cette information peut être ajoutée à un signal analogique (CGMS/A) ou numérique (CGMS/D).
Chaoji VideoCD
Spécification de lecteurs Super Video-CD qui définit les critères de compatibilité avec les formats SVCD et CVD.

- Cinch
type de câblage audio ou vidéo. Souvent de couleurs rouge et blanche pour les câbles audio et jaune pour le câble vidéo (nature de vidéo composite). Egalement appelé RCA.

- Chrominance (C)
la composante couleur de la lumière, indépendante de la luminance (Y). La chrominance est ajoutée à un signal noir et blanc pour produire une image couleur ce qui est le principe de diffusion des systèmes de télévision PAL, SECAM et NTSC.

- CIF
Common intermediate format ou Common Image Format. Format de vidéo numérique de résolution 352x288 à 29.97 images par seconde développé pour la visioconférence.

- CIRC
Cross-interleaved Reed Solomon code. Méthode de correction d’erreur utilisée sur les CD.

- CLV
Constant linear velocity. Système de rotation de disque dans lequel la vitesse linéaire parcouru sur le disque est maintenue constante en augmentant ou réduisant la vitesse de rotation du disque. Les autres systèmes sont le CAV et ZCLV.

- Codec
Codeur/décodeur : Circuit ou logiciel qui encode et décode un signal (par exemple les codecs logiciels Divx;-) et Indeo).
Compensation de mouvement
lors du décodage d’un fichier MPEG, action de reconstruire une image à partir de vecteurs de mouvements appliqués sur des blocs déjà décodés.
Composante (vidéo en)
Vidéo couleur qui utilise trois composantes (Y Cb Cr ou RGB).

- Composite
Un signal de vidéo analogique dans lequel la luminance et la chrominance sont combinés. Appelé également CVBS. Le connecteur utilisé est généralement un câble Cinch/Rca de couleur jaune ou une péritel.

- Compression
Action de réduire la taille d’une donnée numérique en retirant les redondances (spatiales et temporelles) dans le signal. Il existe deux types de compression, destructive et non destructive.
Couche-(Layer)
En MPEG-1 Audio, le numéro de couche (1,2,3) correspond à l’utilisation d’algorithmes de compression différents. Voir MP3.

- CPPM
Content Protection for Prerecorded Media. Système de protection du DVD-Audio.

- CPRM
Content Protection for Recordable Media. . Système de protection des DVD enregistrables.

- CPTWG
Copy Protection Technical Working Group. Groupe de travail responsable du développement et de l’approbation des systèmes de protection pour le DVD.
Cross Color
effet vidéo qui se produit quand les informations de luminance d’un signal sont interprétées comme des informations de couleur.

- CVBS
Composite video baseband signal. Voir composite.

- CVD
China Video Disc. Un des formats concurrent du SVCD en Chine destiné à remplacer le Video-CD. Promu par la société C-CUBE. Un lecteur Chaoji VideoCD lit indifféremment les formats CVD et SVCD. Le CVD disparaît au profit du SVCD.


 DAC

Digital-to-Analog Converter. Circuit qui converti une donnée numérique (audio ou vidéo) en forme analogique.

- DCT
Discrete Cosine Transform. Fonction mathématique utilisée entre autre dans l’encodage MPEG pour transformer les valeurs d’un bloc de pixel en fréquence.

- DDWG
Digital Display Working Group. A développé le standard d’interface DVI.

- Digital 8
Type de caméscope numérique Sony qui utilise une compression standard DV mais enregistre sur un standard de bande magnétique de type HI-8.
Digital Versatile Disc
voir DVD

- DirectShow
Couche logicielle développée par Microsoft pour relire sous Windows des vidéos et sons. Est destinée à remplacer les commande MCI et le logiciel Video for Windows.

- Divx
Digital Video Express. Système de disque DVD-Video destinés à la location. Demandait un lecteur DVD spécial. A été abandonné.

- Divx ;-)
codec de compression s’appuyant sur MPEG-4 fortement associé au piratage de DVD et Internet.

- Dolby Digital
Système de codage audio des laboratoires Dolby qui utilise les limites de perception de l’oreille pour compresser efficacement un signal. Utilisé de manière obligatoire sur les disques DVD-video (sauf présence d’une piste PCM) et dans de nombreux cinémas. Aussi appelé AC3.

- Dolby Pro Logic
Technique de décodage du son qui consiste à extraire les informations Dolby Surround d’un signal dans lequel elles ont été combinées. Un décodeur Dolby Prologic extrait le canal central d’un signal en plus des canaux surround.

- Dolby Surround
Système d’encodage audio qui permet de combiner grâce à des fonctions mathématiques les informations concernant les enceintes arrières et l’enceinte centrale dans le signal stéréo des enceintes avant. Un décodeur Dolby Surround ou Dolby Prologic applique un traitement inverse pour extraire chacun des canaux.

- Downmix
Opération qui consiste à convertir un signal multicanal (exemple 5.1) en un simple signal stéréo en combinant les canaux surround et central par un procédé Dolby Surround. Tous les lecteurs DVD-Video sont à même de faire ce traitement à partir d’une piste Dolby Digital.

- DPCM
Differential Pulse Code Modulation.

- DSD
Direct Stream Digital. Méthode de codage audio concurrente du PCM développée par Sony et utilisé dans le Super Audio CD (SACD).

- DTS
Digital Theater Sound. Système de codage audio sur 6 canaux utilisé dans les salles de cinéma et optionnel sur un DVD-Video. Mis souvent en concurrence avec le Dolby Digital.

- DV
Terme général pour définir le format d’enregistrement DIGITAL VIDEO utilisé par la plupart des caméscopes numériques (anciennement DVC)

- DVCAM
Variante professionnelle de SONY du format DV.

- DVCPRO
Variante professionnelle de PANASONIC du format DV..

- DVD
Digital Video Disc ou Digital Versatile Disc. Système de stockage sur un disque de type CD de haute capacité.

- DVD-Audio (DVD-A)
Version audio du standard DVD.

- DVD-R
Version de DVD enregistrable une fois.

- DVD-RAM
Version de DVD réenregistrable

- DVD-ROM
Format de base du DVD et version informatique du format DVD.

- DVD-RW
Version de DVD réenregistrable

- DVD+RW
Version de DVD réenregistrable non supporté par le DVD-Forum.

- DVD-Video
Version Vidéo numérique de haute qualité du DVD disposant de capacité interactive

- DVI
(Digital Visual Interface) - Standard d’interface numérique développé le Digital Display Working Group (DDWG) qui vise à remplacer l’interface analogique VGA avec les moniteurs.

- ECC
Error correction Code. Informations ajoutées aux données pour permettre les erreurs d’être détectées et potentiellement corrigées.

- Echantillonnage
mesure périodique de la valeur d’un signal analogique principalement en vue de sa conversion en numérique.

- ECMA
European Computer Manufacturers Association. Association dédiée à la standardisation des systèmes d’information et de communication. (www.ecma.ch).

- EFM
Eight-to-fourteen modulation. Méthode de modulation utilisée dans le cd ou chaque groupe de 8 bits est représenté par 14 bits sur le disque. La méthode de modulation 8/16 utilisée pour le DVD est parfois appelée
EFM plus.

- Enhanced CD
Terme général pour décrire plusieurs techniques qui ajoute des informations destinées à un ordinateur sur un disque CD-Audio. Appelé également CD Extra, CD Plus, CD Hybride, interactive music CD ou mixed-mode CD.

- Entrelacement
Forme d’affichage vidéo dans laquelle une image est affichée en deux balayages de demi-images (cas de la télévision).

- ESPRIT
European Strategic Program for Research into Information Technology. Programme de recherche européen dans les technologies de pointe. La puce d’encodage MPEG de la carte Vitec DCM est issue de ce programme par exemple.

- Estimation de mouvement
lors de l’encodage d’un fichier MPEG, action de rechercher des vecteurs de déplacement de certaine partie de l’image entre plusieurs images et de stocker ses vecteurs plutôt que chacun des blocs.

- FULL D1
Une des résolutions d’image MPEG-2 de 720 x 576 (PAL/SECAM) ou 720 x 480 (NTSC) utilisé dans le format
DVD-Video.
Ce terme peut être également utilisé pour la résolution 704 * 576 ou 704 * 480, parfois appelée Cropped D1 en raison des 16 pixels de moins horizontaux.

- FireWire
Nom donné par APPLE à ce qui deviendra le standard IEEE 1394.

- Go
Gigaoctet, milliard d’octet

- Gbps
Gigabit, milliard de bits par seconde.

- GOP
Group of pictures. Dans la norme MPEG, une ou plusieurs images de type I suivies par des images de type B et/ou P. Le groupe est limité à 15 images en système 625/50 et 18 en 525/60 pour le DVD-Video.

- Green Book
Spécification du système CD-i élaboré en 1987 par Philips et Sony.

- Hertz
unité de mesure de fréquence, nombre de cycle (répétition) par seconde. Abréviation Hz.

- High Sierra
Système de fichier originel utilisé pour le CD-ROM qui est devenu la norme ISO-9660.

- HQ-VCD
High-quality Video Compact Disc. Un des formats proposé pour remplacer en Chine le Video-CD. Proposé par le Video-CD Consortium (Philips, Sony, Matsushita et JVC), ce format a été fusionné dans les spécifications du
SVCD.

- Codage Huffman
Technique de compression générique (quelles que soient les données) qui consiste à remplacer une valeur par une autre d’autant plus petite que la probabilité d’apparition de la valeur est grande. L’encodage MPEG utilise une variation du codage de Huffman souvent appelé variable-length coding (VLC).

- I (image ou trame de type)
Un des trois types d’image utilisé dans un flux vidéo MPEG. Une image I (Intra) est encodée indépendamment des autres images par DCT et VLC comme pour une image JPEG (d’où un taux de compression modéré). Ce type d’image sert de référence de compression aux autres images P et B. Voir GOP.

- i.Link
Nom déposé par Sony pour l’interface IEEE 1394.

- IEC
International Electrotechnical Commission. www.iec.ch

- IEEE
Institute of Electrical and Electronics Engineers. www.ieee.org

- IEEE 1394
Interface de transmission de données numériques avec des périphériques externes. Associé principalement à la connexion d’un caméscopes numérique. Connu également sous le nom de Firewire ou i link.

- ISO
International Organization for Standardization . Organisme de normalisation mondial dépendant de l’ONU. www.iso.ch

- ISO 9660
Standard international du système de fichier utilisé dans les CD-ROM. 

- ITU
International Telecommunication Union, ex CCIR www.itu.int

- ITU-R BT.601
voir CCIR 601.

- JPEG
Joint Photographic Experts Group. Nom du comité qui a mis au point la compression d’image du même nom. Cette méthode de compression est également utilisée pour la compression d’images animées sous le nom Motion-JPEG ou
M-JPEG.

- Kbps
Kilobits/seconde. Millier de bits par seconde.

- KHz
Kilohertz. Unité de mesure de fréquence : un millier de cycle par seconde.

- Laserdisc
Disque vidéo de 30 centimètres, précurseur du DVD, qui contient jusque 1 heure de vidéo analogique (signal FM) par face associée à un son numérique (possibilité de son analogique).

- Letterbox
Format de vidéo qui ajoute des bandes noires en haut et bas de l’écran pour afficher sans déformation à l’intérieur du cadre un film. Utilisé pour diffuser sur un téléviseur 4:3 un film cinéma (par exemple 21:9) sans modifier l’image originale.

- Macrobloc
Ensemble de 16 * 16 pixels (4 blocs Cr, 1 Cb et 1 Cr en 4:1:1 ou 4:2:0). Utilisé dans la compression temporelle MPEG.

- Macrovision
Nom de la société et du système de protection analogique qui empêche la copie de cassettes et DVD protégés www.macrovision.com. Le signal vidéo en sortie est affiché correctement sur les téléviseurs mais déformé lors de l’enregistrement. Le terme général est APS (Analog Protection System).

- Main Level (ML)
un des ensembles de paramètres définis par la norme MPEG-2 avec une résolution d’image maximum de 720 * 576.

- Main Profile (MP)
un des profils définis par la norme MPEG-2.

- Mbps
Megabits/seconde, Millions de bits par seconde.

- MHz
Un million de Hz.

- MiniDVD
Disque de type CD sur lequel une structure DVD est gravée. Aussi appelé CDvd.

- Mixed mode
Type de disque CD contenant à la fois des données informatiques et piste CD-Audio

- MLP
Méridien Lossless Packing - Technique de compression non destructive utilisée pour le DVD-Audio de manière non obligatoire.

- Motion JPEG
abréviation M-JPEG. Technique de compression JPEG appliquée à une vidéo. Contrairement au MPEG, cette technique ne traite pas les redondances temporelles entre images.

- MP@ML
Main profile at main level. Format MPEG-2 utilisé entre autre par le DVD-Video.

- MP3
Audio MPEG-1 Layer 3. Méthode de compression destructive qui utilise les limites de perception de l’oreille pour compresser efficacement une source audio.

- MPEG
Moving Pictures Expert Group. Nom du comité international qui a développé sous l’égide d’organisations internationales (ISO/IEC) les techniques de compression vidéo et audio du même nom.

- MPEG 1
Premier des standards MPEG, utilisé principalement par le format Video-CD. La résolution d’image est généralement de 352 * 288 (PAL) même si de plus hautes ou basses résolutions sont acceptées (jusque 4095 x 4095). Le débit maximum de donnée est de l’ordre de 1,5 mbps, ce qui correspondait lors de sa mise sur le marché au débit d’un lecteur CD-ROM simple vitesse.

- MPEG 2
Surensemble du format MPEG-1 dont l’objectif est de couvrir un plus large panel d’application à travers l’utilisation de profils et niveaux. Il permet de meilleures résolutions et débit de données et traite des sources vidéo entrelacées. Le MPEG-2 est utilisé dans le DVD-Video, le SVCD, la diffusion par satellite, …

- MPEG 3
Standard de compression initialement destiné à la télévision haute définition (TVHD) mais ensuite abandonné pour être incorporé dans le MPEG-2. Ne pas confondre avec le format audio MP3.

- MPEG 4
Méthode de compression utilisant une approche par objet naturels (vidéo, photos) ou de synthèse avec lesquels l’utilisateur peut interagir. Sans utiliser d’approche objet, la compression MPEG-4 appliquée à une sources vidéo traditionnelle est plus performante que la compression MPEG-2. Souvent associé au Divx:-).

- MPEG 7
Le principe du MPEG-7 n’est pas de définir une nouvelle méthode de compression mais de standardiser la description du contenu d’un document multimédia pour utilisation avec les méthodes de compression MPEG existantes (pour pouvoir faire des recherches en fonction du contenu d’une vidéo par exemple).

- Multiplexage
action de combiner plusieurs flux par exemple un flux audio et vidéo.


 Niveau

Utilisé dans la norme MPEG-2 pour spécifier des paramètres tels que la résolution et le débit de données. A associer au profil.

- NTSC
National Television Systems Committee. Nom du comité qui a développé la télévision aux états unis et par-là même nom du système de télévision couleur utilisé entre autre aux Etats Unis, Canada et japon. Basé sur un système de 525 lignes de balayage et 59.94 trames par secondes.

- NTSC-4.43
Variation du système NTSC devenu ensuite le PAL 60 Hz. Il s’agit d’un mélange entre les deux standards : un signal de couleur type PAL diffusé en 525 lignes 59.94 images par seconde.

- Numérique
Représentation d’un signal sous forme informatique (succession de 0 et de 1). S’oppose à analogique.

- Octet
Unité de mesure de 8 bits. Le stockage numérique s’exprime en octets, Kilo-octets, Mega-octets …

- Orange Book
Document qui spécifie le format des disques enregistrables CD.

- OHCI
Open Host Controller Interface Standard de compatibilité entre logiciels et matériels mis en place par des sociétés leaders du marché (Apple, Compaq, Microsoft, SUN, Texas Instrument, ….).Un logiciel compatible OHCI fonctionnera avec un matériel OHCI. Les cartes DV sont généralement compatibles OHCI, le logiciel Ulead VideoStudio également, …

- OSTA
Optical Storage Technology Association. Organisation internationale dédiée à la promotion de l’utilisation de disques optiques enregistrables (www.osta.org). A l’origine du système de fichier UDF.

- OTP
Opposite track path. Mode de lecture d’un disque DVD-Video double couche ou chaque couche est lue de manière opposée contrairement au mode PTP (Parallel Track Path)

- Overscan
Partie de l’image située en bordure d’un tube de téléviseur couverte par un cache. 4 à 5 % d’une image restituée sur un téléviseur n’est donc pas visible. Les ordinateurs n’ont pas de surface d’overscan.


- P (image ou trame de type)
Image prédictive. Un des trois types d’image utilisé dans un flux vidéo MPEG. Les images P sont des images prédites à partir de l’image précédente, I ou P. Seuls les différences (appelés erreurs de prédictions) sont stockées.

- PAL
Phase Alternate Line. Standard vidéo utilisé principalement en Europe basé sur la restitution de l’image sur 625 lignes de balayage à 50 Hz.
Pan & Scan
Technique utilisée pour recadrer une image format cinéma sur un téléviseur en découpant ou zoomant certaines partie de l’image.

- PBC
Play Back Control. Mode de lecture interactif d’un disque DVD/SVCD/VCD. Désactiver le PBC fait que les pistes vidéos du disque sont lues en séquence en mode non interactif (absence de menus).

- PCM
Forme de codage audio numérique non compressé (utilisé dans le CD-Audio et le DVD)

- Changement de phase
Technologie d’écriture sur disque enregistrable (CD-RW, DVD-RW,DVD-RAM, DVD+RW …) qui consiste à faire alterner une matière entre une phase amorphe et cristallin pour écrire ou effacer.

- PHOTO CD
Disque de type CD-ROM développé par Kodak pour permettre le stockage de photographies numérisées en haute résolution. Ces disques peuvent être relus sur un lecteur CD-i de salon. Les fichiers graphiques (.PCD) sont acceptés par les logiciels de manipulation d’image sur ordinateur.

- Pit art
Système d’identification par pressage d’undisqueDVDquiconsisteàutiliserlesmicro-cuvettes et plats pour dessiner une « étiquette » sur la surface du disque qui apparaît comme un hologramme.

- Pixel
Le plus petit élément d’une image. La résolution d’une source vidéo numérique est exprimée en nombre de pixel (largeur par hauteur).

- Profil
Utilisé dans le MPEG-2, caractérise les algorithmes de compression utilisés. Associé au niveau.

- Affichage progressif
système d’affichage vidéo qui affiche séquentiellement toutes les lignes de l’écran (1,2,3,…) en un seul passage contrairement à l’affichage entrelacé. Voir
entrelacement.

- PTP
Parallel track path. Mode de lecture d’un disque DVD double couche ou chaque couche est lue de manière parallèle contrairement au mode OTP.

- QCIF
Quarter common intermediate format. Résolution vidéo de 176 x 144 mis en place pour la visiotéléphonie.

- QSIF
Demi résolution SIF.

- Quantification
Définition d’une grandeur au moyen d’un nombre limité de valeur (par exemple pendant une phase de numérisation).

- QuickTime
Logiciel de lecture et de compression de fichiers vidéo numérique développé par Apple (extension de fichiers .MOV).

- R-Y
Le signal de couleur rouge moins le signal de luminance. Il suffit d’ajouter cette différence de couleur au signal de luminance Y pour reproduire la couleur rouge. Aussi appelée Cr.

- Red Book
Document de définition du CD-Audio publié en 1982 par Philips et Sony.

- Résolution
Mesure des détails d’un affichage numérique en pixels.

- Résolution horizontale
Mesure subjective de la finesse des détails horizontaux d’un système vidéo analogique (nombre de lignes). La mesure est généralement faite en utilisant une mire de test composée de lignes blanches et noires et en déterminant où ces lignes deviennent grises. La résolution VHS est généralement estimée à 240 lignes de résolution horizontale, 425 pour le laserdisc, 540 pour le DVD.

- RGB
Red, Green, Blue - représentation d’une vidéo par la combinaison des trois valeurs Rouge Vert Bleu.

- RIP
Terme anglais signifiant déchirer., utilisé pour qualifier l’action de récupérer la vidéo d’un disque DVD-Video de manière détournée.

- RS-PC
Reed-Solomon

product code. Système de correction d’erreur utilisé dans le DVD.

- Run Length Coding (RLE)
Méthode de compression non destructive qui consiste remplacer un ensemble de valeurs identiques qui se suivent par la valeur unique suivie du nombre de répétition de cette valeur(utilisé dans les phases finales de compression MPEG).

- SACD
Super Audio Compact Disc. Proposition de Philips et Sony d’un disque de haute densité pour l’audio pour remplacer le CD-Audio actuel. Concurrent du DVD-Audio.

- S/P DIF
Sony/Philips digital interface. Type de transmission d’un signal audio numérique utilisant un connecteur coaxial. Présent à l’arrière d’une majorité de lecteur DVD-Video. Voir également Toslink.

- SECAM
Séquentiel couleur avec mémoire. Système de diffusion d’image proche du PAL utilisé principalement en France.

- Secteur
Groupe d’octets logiques ou physiques écris sur un disque.

- SIF
Standard ou Source Input Format - Format de stockage et de transmission de vidéo numérique de résolution 352 x 288, 25 images seconde sur systèmes 625/50 (PAL/SECAM) et 352 * 240 à 30 images par seconde sur systèmes 525/60 (NTSC). Le format SIF est un sous-ensemble de paramètres. Il est utilisé dans le MPEG-1. Dans le cadre d’une utilisation purement informatique, la résolution SIF est de 320 * 240 pixels (pour gérer l’aspect carré des pixels) avec une fréquence d’affichage fonction de l’ordinateur.

- Son surround discret
Mode audio dans lequel chaque canal est stocké et transmis séparément des autres.

- SP@ML
Simple profile at main level. Format MPEG-2 simplifié qui n’utilise pas d’image bidirectionnelles. Autorisé mais rarement mis en œuvre dans le DVD-Video.

- Subpicture
Graphique mis en surimpression sur les images pour créer des sous-titres ou des animations de menus (utilisé dans les DVD-Video et SVCD).

- Substrat
disque de polycarbonate transparent sur lequel les données sont pressées.

- SVCD (SuperVCD)
Super Video Compact Disc. Evolution du système Video-CD mis en place par la volonté du gouvernement Chinois pour son marché intérieur puis étendu au reste du monde par la volonté de Philips. Les l’amélioration du SVCD portent principalement sur la qualité de l’image (vidéo MPEG-2 en 2/3 D1) , les possibilités de sous-titrages et de doubles pistes audio stéréo. Entre 35 et 70 minutes de films peuvent être enregistrées sur un disque SVCD selon le débit utilisé.

- S-VHS
Super VHS. Amélioration du système VHS
S-video
Standard d’interface vidéo aussi appelé Y/C qui transporte de manière séparée les signaux de luminance et de chrominance généralement par un connecteur de type mini-din à quatre broches.

- Taux d’échantillonnage
Le nombre de fois qu’une valeur numérique est mesurée (en Hertz).

- Taux de rafraîchissement d’affichage
Le nombre de fois par seconde que l’image est affichée. En mode progressif (Cinéma, ordinateur) , l’image est affichée en une seule fois. En mode entrelacé, l’image est affichée en deux fois (deux trames dans chaque image). Les films sont diffusés à 24 images complètes par seconde mais chaque image est affichée deux fois pour la qualité de l’affichage, le système de télévision européen 625 lignes/50hZ à un taux de rafraîchissement de 25 images par seconde en 50 trames, le système américain 525 lignes /60 Hz (NTSC) un taux de 29.97 images par seconde (59.94 trames).

- Telecine inverse
opération inverse de l’opération 3:2 pulldown. Les trames ajoutées pour convertir un film de 24 images par seconde en 30 images par secondes sont retirées. Les encodeurs MPEG remplacent les trames dupliquées par des informations qui permettent au décodeur de les reconstituer automatiquement.

- THX
Label de qualité (une sorte de label rouge audio et vidéo) pour le cinéma professionnel et le Home-Cinéma (cassettes vidéo, DVD, lecteurs, ampli, …).

- Toslink
Type de connexion audio par fibre optique utilisée entre autre en sortie des lecteurs DVD de salon.

- Trame
Ensemble de lignes vidéo affichées en un balayage dans un affichage entrelacé. Une image entrelacée est affichée en deux trames : 1 fois par des trames impaires (lignes 1, 3 , 5, …) suivi par les lignes paires (lignes 2, 4, …).

- UDF Bridge
combinaison des systèmes de fichier UDF et ISO 9660 sur un même disque pour permettre la lecture par un système d’exploitation non compatible UDF (Windows 95 par exemple).

- UDF
Universal Disc Format. Standard de système de fichier développé par l’OSTA (Optical Storage Technology Association) et utilisé dans le standard DVD.

- VBR
Variable bit rate. Technique de compression qui adapte le débit de donnée en fonction de la complexité de la scène à compresser. Utilisé dans le codage MPEG-2 (DVD-Video , SVCD, …). S’oppose à CBR.

- VCD (VIDEO-CD)
Video Compact Disc. Disque qui permet d’enregistrer sur un CD-ROM jusque 74 minutes de vidéo qualité VHS associée à des images fixes, pistes audio et menus (spécifications Video-CD 2.0). La majorité des lecteurs DVD de salon peuvent lire des disques de type VCD ainsi que les lecteurs CD-i équipés d’une carte de codage MPEG (carte FMV).

- Video title set (VTS)
ensemble de 1 à 10 fichiers maximums d’un DVD-Video correspondant à un titre (Title).

- VLC
Variable length coding. Voir codage Codage Huffman.

- Watermark
informations inscrite de manière invisible dans un signal vidéo ou audio pour en connaître l’origine.

- White Book
Le document de définition du format Video-CD.

- Y/C
Aussi appelé S-Video. Signal vidéo dans lequel la luminance (Y) et les couleurs (C) sont séparés.

- Yellow Book
Document de définition du CD-ROM produit en 1985 par Philips et Sony.

- Y’CbCr, YcbCr
Forme de transport de la vidéo avec trois composantes Y (luminance) et les différences de couleur bleu (Cb) et Rouge (Cr). Voir 4:2:2, 4:2:0, 4:1:1

- YUV
Forme de transport de la vidéo avec une composante luminance et deux composante chrominance pour les systèmes NTSC et PAL.

- ZCLV
Zoned constant linear velocity. Combinaison des modes CLV et CAV et utilisé dans le DVD-RAM.