Essai un peu fou de l'enregistreur de salon ASTRY (...)
ASTRY 2850, arggg essayez-le encore.. plus tard ! Mais moi je l’aime déjà !

Essai un peu fou de l’enregistreur de salon ASTRY 2850...

ARTICLE PROBABLEMENT OBSOLETE


 La notice : grand moment de solitude... une franche rigolade !

Rédigée initialement par un routier Tchéchène, puis traduite par un ouvrier agricole suédois et corrigée par une enseignante de solfège turque pour être enfin traduite en Français par un plombier grec immigré au canada, la notice regorge de perles et de coquilles !

Elle restera assez hermétique au plus grand nombre car elle est peut explicite. De surcroît, l’austérité de la notice dépasse de très loin ce qui avait déjà été réussi par les fabricants allemands en matière de notices pour perceuses à percussion.
Faisant fi de l’usage grand public de ce qui doit être à la base le remplaçant du simple VHS, le constructeur à jugé plus adéquat de : (cocher la bonne réponse) :

  • faire passer un bon moment à ses lecteurs
  • faire en sorte que l’on referme la notice dès la page 2, désespérés et humiliés de notre grande incompétence malgré un bac +8 et 10 ans d’audiovisuel
  • d’acheter une notice d’un autre produit (fer à repasser, aspirateur) et de rewriter le strict minimum
  • vous avez une idée, envoyez-là moi !

 Les perles de la notice : rions ensembles...

A la manière de Jean-Charles voici les meilleurs morceaux !

On démarre de suite dès la page 1, on sent la bonne volonté évidente dès la ligne 2 des traducteurs et des correcteurs ...

A- Questionssss de sécurité...

  • Safety precaution----02
  • Précautions importantes de sécurité---04

Au delà du simple fait que la deuxième ligne de la notice est restée en anglais, ce qui tendrait à confirmer le fait que le relecteur français est sans nul doute un accordeur de piano aveugle, deux parties pour le même sujet, c’est quand même beaucoup ! D’accord il ne faut pas plaisanter avec la sécurité.... je n’ai rien dit.

B- Au hasard Balthasar !

  • Randomisation----14

Certes, Microsoft Word reconnaît ce mot, moi pas ! Ou alors dans le domaine médical, qui paraît quelque peu éloigné d’un graveur DVD puisque la randomisation est un Anglicisme, de l’anglais random : hasard. Ce terme désigne l’attribution aléatoire (par tirage au sort) d’un traitement ou d’une période de traitement pour un patient dans un essai clinique selon http://www.chusa.jussieu.fr/urcest/Lexique/R.htm la Faculté de Médecine Saint-Antoine, le St. George’s Hospital Medical School, et le CHU de Rouen ! « Docteur Carter, docteur Carter, chimie, NFS et gaz du sang, le graveur de DVD vient de subir un AVP... »

C- Tabernacle, il faut annihiler cette propagande mercantile (à prononcer avec l’accent de bûcheron Canadien)

  • Sauter les réclames---14
    Je l’avais dit plus haut, il y avait du cousin Québecois dans la longue liste de traducteurs coupables de cette notice. Ah la réclame, cette époque ou la publicité était si douce à entendre, car c’était signe que la télé reprenait ses programmes ! Désolé, je m’égare...

E- C’est quoi donc ?

  • Lece de CD Kodak Picture

Est-ce l’acronyme de la Ligue Européenne de Coopération Economique dont il s’agit ici ? J’en doute, on dirait plutôt une étape de traduction italien ou alors la coquille de l’année, le traducteur consciencieux aurait oublié les lettres « ctur », faut le vouloir quand même, dès la première page, ligne 18...

Rendez-vous à la page 4, pour un très beau 12ème paragraphe où il stipulé « Ne placez pas un objet lourd sur l’appareil et ne marchez pas dessus. L’objet peut tomber et occasionner des graves blessures ou l’endommagement de votre produit »
hihihihi. Pardon, mais même à la cinquième lecture ce paragraphe me fait encore beaucoup rire tant le comique est bien géré :

  1. il ne faut pas marcher sur les produits audiovisuels, ce qui est pourtant le type d’outrage qu’un consommateur au QI moyen rêve de faire subir à du matériel coûteux...
  2. « les graves blessures » du produit... « DOCTEUR CARTER, il bouge encore, revenez vite, on peut encore le sauver !!! »

Je sais vous en voulez plus, mais je vous livrerai sur simple demande la notice scannée pour que vous ayez le plaisir de les trouver par vous-même... je pense que Stéphane Cazat ne publiera pas un article de 32 pages de commentaire de notices, aussi drôle soit-il !

Pour conclure, la notice de 25 pages A5 est composée d’une bonne centaine de copies d’écran de l’OSD difficilement lisibles et douloureusement ingurgitables pour un humain lambda, accompagnées de commentaires abscons (et je reste courtois) sans nul doute rédigés par un ingénieur autiste, narcoleptique, schizophrène à forte tendance dépressive... bref une bonne poilade assurée pour une lecture en groupe, mais offrant somme toute assez peu d’aide à un père de famille en train de s’humilier devant femme et enfants en installant le bazar à graver les machins DVD trucs depuis 48h...chrono...Vécu...Dur.

 Mise en route et tests !

Les menus à l’écran : Frantz Kafka a maintenant un fils !!
Hélas il est aussi lexidique... Et dès le premier menu « disque » est présenté « Disuqe », ce qui laisse donc présager d’un menu clair, bien construit, intuitif et tout et tout ! Mais aussi étonnant que cela paraisse, après la pathétique notice du schizophrène et la télécommande de l’Airbus, les menus à l’écran apparaissent comme simples à comprendre et l’appareil paramétrable aisément.
En fait cela s’expliquerait scientifiquement, c’est une sorte de syndrome de Stockholm technique : pris en otage par le matériel, on finirait par avoir de la compassion pour lui... et même basculer de son côté.