Essai du micro Projecteur Android Doogee P1 Wifi et (...)
Petit mais costaud

Essai du micro Projecteur Android Doogee P1 Wifi et autonome

Je quitte un instant le monde des tablettes, Smartphones et autres Box TV Android pour vous livrer un test d’un micro vidéo projecteur étonnant. Je parle du Doogee P1 tout juste disponible, miniature mais un concentré de technologie avec un cœur Android et un bon rapport qualité prix.

Tout Geek voyageur que se respecte ne sera pas insensible à l’idée de pourvoir transporter toujours avec lui un mini projecteur vidéo de la taille d’une pomme. C’est évidemment la première cible de la marque Doogee avec son tout nouveau picoprojecteur P1 autonome qui sur le papier promet un spectacle grand écran.

Esthétiquement, le constructeur a fait un pari : son mini vidéo projecteur ne ressemble à aucun autre. On oublie l’aspect classique et plat de la concurrence (par exemple chez Philips avec les Picopix ou le PAPA) pour ici un étrange cube à l’air de déjà-vu. Le constructeur Chinois joue avec le Doogee P1 l’analogie avec le Rubik’s Cube. Le projecteur est un cube multicolore avec quasi la même taille : 62 mm contre 57mm pour le modèle original. Une analogie purement visuelle car aucune pièce n’est ici amovible !

JPEG - 35.6 ko

Ce projecteur Doogee P1 est une nouveauté sur le marché présenté durant le dernier salon de Barcelone. Il est vendu en import uniquement et a priori devrait le rester.
Vous le trouverez en ce moment à 170€ environ chez Gearbest.

Je m’étais positionné sur ce modèle lors de sa vente spéciale de lancement. Je l’ai reçu rapidement en 15 jours environ sans frais (je choisi toujours un port standard suivi).

 Une connectique limitée

La boite du Doogee P1 rappelle celle de son contenu avec les mêmes jeux de couleurs. le projecteur, une alimentation USB norme CE délivrant 2 mAh et un câble USB plat de 50 cm y sont bien rangés.

Doogee P1, pas de télécommande
Doogee P1, pas de télécommande

Point de télécommande à l’horizon ni de documentation mais après ce test j’espère qu’il n’aura plus de secret pour vous.

Pour savoir comment poser votre cube, pas de soucis car l’optique est bien visible en façade. Avec sa forme il est utilisable pour une projection au plafond.

JPEG - 39 ko

La connectique est quasi invisible.
Le côté gauche dispose d’un port micro USB OTG masqué derrière une petite trappe. Il permet la charge mais pourra aussi servir pour connecter un périphérique USB ou encore à le brancher sur votre PC pour alimenter sa mémoire de stockage. Une diode indique par sa couleur que l’appareil est en charge (rouge) ou complètement chargée (vert).

Doogee P1, petite connectique

A côté de ce port se trouve le bouton d’allumage.
Une petite molette située à l’avant permet de faire le point selon la distance du mur. Enfin côté droit, un second port USB est accessible lui aussi derrière une trappe. Il est au format plat standard.

Avec deux ports USB seulement dont un pour la charge et sans télécommande, on se retrouve très rapidement à l’étroit et l’usage d’un Hub USB devient rapidement une obligation.

La connectique est donc très limitée et incomparable avec celle d’un projecteur traditionnel ce que le Doogee P1 n’est pas. Ici aucune entrée vidéo n’est proposée. Il est compatible a minima Miracast/Airplay pour recevoir au mieux une vidéo externe en réseau.

 Un placement sous contrainte

Je regrette aussi que le constructeur n’ait pas prévu un filetage sous son pico projecteur de manière à utiliser un trépied et simplifier le positionnement. Le projecteur n’offre pas de réglage pour corriger des défauts de perspectives liées à un placement qui ne serait pas pile dans l’axe de l’écran.

La distance en regard du mur (ou plafond) conditionnera la taille de l’image. Contrairement à d’autres projecteurs vidéo Chinois comme les UNIC (UC 40 / UC46), il est ici possible de s’approcher très prêt du mur : 17 cm de distance est le minimum de recul et offrira un mini écran de 12 cm de diagonale très lumineux.
On peut atteindre facilement plus de 2 mètres de diagonale avec une image de luminosité correcte.
Pour calculer approximativement, considérez une taille de diagonale écran qui sera de 0,7 fois votre recul.

Doogee P1, performant en projection

Doogee a fait appel au leader du marché Texas instrument pour sa matrice DLP avec une LED de 3W signée OSRAM. Elle développe 70 lumens ce qui n’est pas ridicule dans le monde des petits projecteurs. La performance que j’ai pu mesurer est équivalente à celle du UNC UC40 ou encore du mini Projecteur PAPA. Il se comporte très bien dès une pénombre légère.

Pour la résolution, autre point majeur pour juger d’un projecteur, il s’agit ici de 848 * 480 en natif. C’est le minimum attendu pour un usage vidéo ou multimédia.

Après plusieurs projections de films en grand écran (1,80 mètre de base), je confirme que le résultat est très correct en luminosité, définition et colorimétrie et inattendu pour un si petit engin.

Et le bruit ? Le petit projecteur Doogee a un système de refroidissement par ventilation car une lampe, cela chauffe, donc bruit à attendre. C’est un bruit assez facile à couvrir et oublier.

Les petits haut-parleurs sont déjà assez puissants pour couvrir cette nuisance mais le mieux sera d’utiliser une enceinte Bluetooth externe. Une prise type casque aurait été un plus.

 Smartphone ou tablette quasi obligatoire

Une pression longue de 4 secondes sur le bouton allume le projecteur. Il faut environ 25 secondes pour qu’il soit opérationnel.

En l’absence de documentation, j’ai un peu tâtonné pour comprendre le fonctionnement général. Il est assez proche d’un dongle Easycast/miracast.

Doogee P1, assistant Télécommande Virtuelle

Au premier démarrage, le mini projecteur Android affiche une image avec un code 2D et des infos de connexion à un point d’accès wifi interne. Astuce : un double clic sur le bouton d’allumage fait réapparaître cette image.

JPEG - 71.1 ko

La toute première fois, scannez le code avec une application de lecture QRCODE ce qui aura pour effet de vous propulser sur le site picoman.cn pour des raccourcis de téléchargement de l’application Smart Remote Doogee.

Ensuite connectez-vous au point d’accès Wifi du projecteur via le menu réglage de votre tablette ou Smartphone.

Vous voici à même de piloter le mini projecteur à partir d’une télécommande virtuelle mais à cet instant, vous n’avez plus accès à votre réseau Wifi.
Le projecteur doit être paramétré sur votre réseau via l’application Doogee Smart Remote. Il faut ensuite reconnecter votre Smartphone sur le réseau principal puis scanner de nouveau le code barre à l’écran pour associer la télécommande virtuelle avec le projecteur.

Doogee P1, le scan de configuration
Doogee P1, le scan de configuration

Le gros problème de la version actuelle tient à la perte des paramétrages WIFI après chaque redémarrage et aussi à l’impossibilité de régler le Wifi manuellement directement à partir du projecteur. Si vous le faîte, il sera coupé systématiquement après quelques minutes d’usage.

 Télécommande physique recommandée

Il manque à cette télécommande virtuelle un mode souris car dans certaines configurations le déplacement au clavier ne suffit pas. On trouve des télécommandes gyroscopiques avec ou sans clavier pour de petits prix mais il faudra envisager l’usage d’un HUB USB pour dupliquer les ports USB.

Doogee P1, l'application Smart Remote
Doogee P1, l’application Smart Remote

Elle propose un contrôle directionnel sur 4 positions, un bouton de retour au menu principal, de retour, de contrôle du volume, de commutation en mode Miracast ou DLNA (sous Android) ou Airplay (Monde Apple) et un bouton Wifi pour reprogrammer le projecteur sur le réseau à utiliser. Une zone de texte en bas autorise de saisir un texte qui sera envoyé à au projecteur, plus pratique qu’un clavier virtuel et une touche en haut lance un lecteur de code barre 2D.

 Un cœur de BOX TV

Le mini projecteur Doogee P1 ici en test a plus de points communs avec une BOX TV qu’avec un vrai vidéoprojecteur. Il fonctionne en effet sous l’OS de nos smartphones, Tablette ou Box TV : ANDROID.

En l’absence de possibilité de recopie d’écran j’ai photographié les écrans ce qui n’est pas optimal pour juger de la qualité réelle (effets Arc en ciel DLP etc..).

Doogee P1, Android 4.4 pur jus
Doogee P1, Android 4.4 pur jus

Au démarrage, vous arrivez sur un bureau Android classique, sans surcouche. La version est une ancienne mais stable Android 4.4.2. Doogee distribue des mises à jour en ligne et j’ai eu à réception une première mise à jour qui a corrigé quelques bugs.

Le minimum d’application nécessaire est préinstallé pour que soit directement exploitable en station multimédia : navigateur de fichier, installateur d’APK, Navigateur Chrome, lecteur vidéo ainsi que des applications pour gérer le streaming de votre Smartphone (Happy Cast et Miracast).

Doogee a aussi préinstallé une application de bureautique, Kinston Office. L’accès au Google Playstore est fonctionnel même s’il m’a fallu plusieurs fois effacer le cache en raison d’une page blanche. Il est donc facile de télécharger quelques applications multimédias incontournables dont au minimum Kodi ou SPMC. Mais si vous voulez jouer avec en ajoutant une manette Bluetooth ou travailler, rien ne vous empêchera.

Un indispensable Hub USB
Un indispensable Hub USB

Le processeur qui anime le projecteur est signé Amlogic, un fondeur qui équipe la quasi-totalité des BOX TV 4K de salon. C’est ici un Quatre Cœurs Arm V7 Cortex A5 a priori T826 cadencé à 1.5 GhZ couplé à un GPU MALI-450.

La performance globale est correcte et excellente en matière de décodage vidéo avec un score de 20000 points environ sur le benchmark Antutu.

La mémoire 1GO et celle de stockage de 8 GO (5,5 disponible) non extensible car il n’y a pas de support SD sur ce projecteur.

 Le roi du casting / Streaming

Le picoprojecteur Doogee P1 est donc un excellent lecteur multimédia portable avec projecteur à partir de source USB ou directement en ligne.

JPEG - 37.5 ko

Il est également compatible avec un mode CAST. Il est compatible avec les protocoles Airplay, DLNA et Miracast.

Ce que j’ai réussi :

  • Autiliser une tablette Android et envoyer des vidéos à partir de mon NAS compatible DLNA (via Twonky et Plex media serveur) en utilisant l’application compatible DLNA Allconnect .
  • A faire un miroir de l’écran de ma tablette LG Android compatible Miracast. Cette technologie est disponible dans les menus de réglages de votre appareil sous le nom Screen mirroring (Samsung), Wireless Display (Xiaomi, Meizu, ZTE), Miracast (LG). Il faut lancer l’application Miracast sur le projecteur (raccourcis sur la télécommande virtuelle). L’écran du Smartphone apparait alors à l’écran avec la possibilité de lire des vidéos en streaming ou jouer avec une fluidité correcte mais avec un lag et parfois un décalage audio.
  • A lire de la vidéo de mon iPhone streamée à partir d’Internet et duplication de mon écran (mode recopie vidéo). C’est un Airplay lite qui n’est pas à même de streamer des contenus protégés comme à partir de l’application Mycanal.

Pour le monde PC, je n’ai pas réussi à trouver une solution pour reproduire mon écran.

 Une belle autonomie

Avec 3 heures d’autonomie mesurées pendant mes tests, le P1 Doogee répond aux attentes d’utilisateurs nomades. Sa batterie de 4000 mAh est même prévue pour recharger un Smartphone mais ce serait un peu bizarre de l’utiliser en Powerbank.
Fan de Ben-Hur, vous êtes quasi assurés d’aller au bout de votre film si vous l’avez bien rechargé. Ne le laissez pas tomber en panne de batterie car il ne fonctionne pas sur secteur seulement quand celle-ci est vide. Elle devra atteindre un niveau minimum pour que le projecteur allume sa lampe. J’ai mené mes tests en exploitant une barre de son en Bluetooth sans avoir de désynchronisation et apprécié que le projecteur se reconnecte automatiquement.

 Pas encore parfait

Le picoprojecteur Doogee P1 n’est pas parfait, notamment en raison d’une connectique minimale et de problèmes Wifi. Il est un gadget comme je les aime avec un effet Whaou assuré vu sa performance et son look si spécial.
De pouvoir lire et projecter des vidéos y compris en streaming avec une qualité correcte est impressionnant.

JPEG - 58.8 ko

Pour le prix, il est en ce moment à 170€ environ chez Gearbest, que je vous recommanderais pour l’achat si vous craquez. Je pense que nous aurons des ventes spéciales à moins de 150€ rapidement.

Voir en ligne Acheter le Projecteur Vidéo DOOGEE P1
Les plus
Compact
Autonome
Android
Les moins
Manque un USB
Pas de bouton ni télécommande
Pas d’entrée vidéo
Wifi instable

Projecteur Doogee P1

4

4 étoiles, très bon!

En conclusion

Vous avez envie d’une salle de cinéma dans votre poche ? Envie d’un micro projecteur vidéo polyvalent ? Vous adorez les gadgets ? Alors craquez pour ce mini projecteur Vidéo Doogee P1.