Encoder un DVD en Divx avec Gordian Knot

Encoder un DVD en Divx avec Gordian Knot

Un peu d'histoire : Midas, roi de Phrygie, après avoir conquis le pouvoir, érigea un temple à la gloire de Zeus. Il plaça devant le char qui, selon la légende, aurait transporté son père Gordios, auquel était accroché un noeud inextricable tant il était impossible d'en voir les extrémités. Le nœud gordien symbolise donc le problème inextricable, impossible à résoudre. Pour la petite histoire, l'oracle ayant prédit que celui qui réussirait à défaire ce nœud se rendrait maître de l'Asie, tous les conquérant virtuels de cet espace décidèrent de tenter le coup. Alexandre, après avoir phosphoré pas mal de temps sur la question décida d'y apporter une réponse radicale : il trancha bestialement le nœud.

Article publié dans le cadre
du troisième concours de contribution
Auteur : Cyberpic
(voir les autres contributions du concours)

Plus concrètement, gordian knot qui n’est pas un vrai tout en un. Ce programme vous permet d’automatiser, à l’aide de scripts avs, l’utilisation des meilleurs programmes du moment. Son objectif ? : transformer un DVD en Divx ou en Xvid.

Tenez vous bien, sa version 0.28 automatise

  • DVDDecrypter pour ripper votre DVD
  • DVD2AVI pour créer un serveur de frames
  • Virtualdubmod pour encoder la vidéo
  • BeSweet pour l’audio...

Que du bonheur !

Pour tous ces logiciels, téléchargez seulement

- GordianKnot.RipPack.0.28.8 (mis à jour en avril 2004) qui permet d’installer tous les softs nécessaires à l’opération ;
- GordianKnot.CodecPack.1.6 (mis à jour en décembre 2003) qui installe tous les codecs nécessaires (divx 5.05, Divx ;-) 3.11, Xvid, Lame MP3 ...).

Attention ! il est fortement conseillé d’installer les versions compatibles des packs de codecs et de ripp. Sinon vous risquez d’être confrontés à des difficultés de compatibilité entre les multiples programmes.

 Rappel de la réglementation

Rappelez-vous, il s’agit de faire une copie privée de sauvegarde d’un DVD dont vous avez légalement acquis les droits d’auteurs et non de copier un DVD qui ne vous appartiendrait pas. Le droit à la copie privée est garanti par la loi mais sortir de ce cadre vous rend passible du délit de contrefaçon.

 Installation

  • Installez d’abord le RippPack
  • puis le CodecPack.
  • Ouvrez le programme à l’onglet « Options » (1).
  • Cliquez sur le bouton « effacer les clés de registre » (2), surtout si vous aviez un jour installé une version antérieure de Gordian Knot.
  • Dans l’option de langue sélectionnez « French » (3).

  • Cliquez sur l’onglet « Chemins Programmes » (4) et pour chacun d’eux, appuyez sur le bouton localiser (5) pour retrouver l’exécutable (en principe, ils se trouvent tous dans le dossier Gordian Knot mais cette option peut, à l’avenir, être utile, si vous installez ailleurs une version française de DVDDec ou de Virtualdub par exemple.

Toutefois, je vous conseille vivement d’utiliser les programmes tiers fournis avec le codec pack, même si vous avez déjà installé DVD2AVI ou DVDDec avec DVD2SVCD, par exemple, car il y a un risque d’incompatibilité de version. de toute façon, cela ne prendra pas beaucoup plus de place sur votre disque dur.

L’encodage peut commencer.

 Copie du DVD sur le disque dur

  • Positionnez-vous sur l’onglet Ripper (6)
    Vous avez, à ce stade, la possibilité d’utiliser DVDDecrypter ou Vstrip. Je vous conseille d’utiliser le premier choix (7).
  • A le fin du ripp, DVD2AVI se lancera automatiquement.

Par contre, si vous aviez déjà rippé votre film, vous devez avoir sur votre disque dur un fichier .IFO et plusieurs fichiers .VOB. Il faut alors faire un projet D2V qui servira de serveur de frames pour vos scripts AVS. Dans ce cas, sélectionnez DVD2AVI directement (8).

 Création d’un AVI fictif

Une fois dans DVD2AVI.

  • Dans le menu « File » cliquez sur « Open » et sélectionnez le premier fichier VOB de votre film puis cliquez sur OK.
  • Dans le menu « Video », paramétrez Field Operation sur None (9) et Color Space à YUV (10)

  • Dans le menu Audio, indiquez la piste (track) audio que vous souhaitez, Dans chanel format laissez sur auto select, demandez lui de demultiplexer.
  • Sauvegardez le projet.

Astuce : avant de faire votre projet d2v, cliquez sur « Preview ». Dans la fenêtre qui apparaît vous aurez pas mal d’infos utiles ultérieurement sur votre film : entrelacé ou progressif, pal 25.000 fps) ou NSTC (29.976 fps)


 Encodage avec Gordian Knot

Une fois le projet d2v édité par DVD2avi, allez dans la fenêtre principale de Gordian Knot (quelque soit l’onglet) et cliquez sur le bouton 11.

Une nouvelle fenêtre s’ouvre. Elle va vous permettre de fixer le début du générique de fin.

  • Déplacez le curseur du bas jusqu’à ce que la fenêtre de prévisualisation marque le début du générique de fin et cliquez sur le bouton set credits Start.
  • Appuyez sur Save et Encode.

Là, une nouvelle fenêtre très intéressante apparaît :

  • Dans le cadre resizing vous n’avez, en principe, rien à toucher sauf si vous voulez faire, par la suite un VCD ou un SVCD.Dans ce cas cochez les cases correspondantes pour moi, bien sure, c’est SVCD).
  • Dans le cadre Resizer Filter, je vous conseille d’utiliser Lanczos ou, éventuellement Bilinear.
  • Dans le cadre Noise Filter, vous n’avez, en principe, rien a cocher si vous partez d’un DVD.
  • Dans Field operations, il n’est pas nécessaire de désentrelacer si vous avez pour objectif de faire un SVCD ou un VCD.
    Si vous restez au niveau du Divx Field Deinterlace (no blend) est un bon compromis.
  • Dans le tableau VobSub Files vous pouvez choisir comment insérer les sous-titres : avant de redimensionner (par défaut), après les bordures si vous voulez faire un jour un SVCD, ou avant de découper votre frame.
  • Dans les extras, pensez à cocher Fool CCEnc si vous transformez vos divx en MPEG.
  • Dans le cadre trim vous pouvez choisir de n’encoder que le film (movie only), que le générique de fin (credits only) que vous venez de sélectionner à l’étape précédente, les deux avec les mêmes paramètres de compression (no trim) ou les deux mais avec des paramètres différents (Both)
  • Enfin, je vous conseille vivement d’utiliser l’option Compressibility check en cliquant sur use

VirtualdubMod va faire une analyse de 5 % (ou plus si vous changez ce paramètre) de votre film pour faire un test de compressibilité.

Pour être sure que tout est OK, cliquez sur le bouton preview pour voir l’aspect de votre film.
Si a ce moment vous avez une erreur de script avs, vous serez fixé.
Cliquez ensuite sur Save et Encode (Edit vous permet de voir le script).

Une nouvelle fenêtre apparaît pour paramétrer les codecs Vidéo et audio.

  • Sélectionnez Multi Passes pour un meilleur résultat et si vous avez le temps (la nuit par exemple) sélectionnez 6 passes !. Cochez également Re-Calculate Bitrate if needed.
  • Cliquez sur First Pass.

La fenêtre bien connue de l’encodeur divx apparaît avec un taux de bitrate pré calculé :

A ce stade vous n’avez rien à faire. Vérifiez juste que le fichier log a bien été sélectionné et profitez en pour regarder où il se trouve.

  • Cliquez sur l’onglet paramètres généraux et renseignez les cases comme suit pour l’amélioration psycho visuelle, l’intervalle maxi entre images clés et le ratio performances /qualité.

  • Revenez au menu des encodeurs et faite de même pour les autres passes et cliquant sur Nth Pass

Si vous avez choisi d’encoder le générique de fin avec un ratio différent, cliquez sur Crédits et paramétrez le codec Divx mais pour un encodage en une passe avec un ratio peu élevé.

  • Une fois tous ces paramètres calculés, cliquez sur l’onglet Add Job to Encoding Queue et si il vous demande de commencer l’encodage répondez non afin de pouvoir aussi paramétrer l’audio.
  • Ensuite paramétrez le codec audio en cliquant sur l’onglet audio 1.

Vous pouvez juste mixer votre divx avec le fichier AC3, ou encoder le son en MP3, soit avec un bitrate constant de 128 Kbit/sec, soit avec un bitrate variable de 128 Kb/sec (qui répartira mieux le bitrate).

Moi, comme je fais un jour ou l’autre un SVCD de mes divx, je choisis MP3 custom parameter et dans Lame je sélectionne 192 Kbits/sec (mais 128 kbps suffisent largement). Ensuite je coche Downsample to 44.1 khz. pour assurer la compatibilité avec les lecteurs de DVD en mode VCD (mais si votre lecteur accepte de lire les VCD ou SVCD avec un samplerate de 48 khz, ne cochez rien parce que le jour où vous transformerez votre SVCD en DVD, il faudra refaire le chemin inverse.

  • Cliquez sur Add Audio-Job to Encoding queue.

C’est parti pour quelques heures d’encodage :

  Astuces pour paramétrer GK

Rendez vous dans la fenêtre « options » :

  • Sélectionner le français comme langue par défaut
  • Paramétrez les passes et le générique du codec Divx et les passes du codec Xvid par défaut. Ces paramètres seront sauvegardés pour les encodages futures (seul le Bitrate sera modifié).

Bonne conversion.