Disque dur multimédia Emtec Movie Cube Q800 en test, le (...)
Enregistrements vidéo analogiques et TNT, boîtier multimédia réseau, lecture HD, il en offre beaucoup

Disque dur multimédia Emtec Movie Cube Q800 en test, le cube à tout faire

ARTICLE PROBABLEMENT OBSOLETE

Dans la continuité de notre test du TviX R-3330 de DviCo, nous nous sommes intéressés à un autre boîtier multimédia à même d'enregistrer la télévision numérique terrestre, mais aussi des sources vidéo analogiques : Le Movie Cube Q800 de EMTEC. Même s'il n'est pas toujours pas ici question de haute définition dernier cri, l'appareil propose un ensemble de prestations plutôt convaincantes (réseau, Web radio, montage vidéo, ...).

La société EMTEC s’est fait une spécialité autour des disques dur multimédia enregistreur. Le Q800 que nous avons évalué est situé entre le Q500, un modèle dépourvu de TUNER et le S800 qui ajoute un écran LCD.

JPEG - 35.7 ko

Pas de surprise particulière au déballage du boîtier Q800.
La boite contient l’appareil, son bloc alimentation externe, sa télécommande, une documentation, un CD-ROM, 2 câbles vidéo composite/audio stéréo cinch, un câble composante, un câble composite/Audio stéréo vers péritel, un câble USB, un T de raccordement TV.

JPEG - 36.2 ko
Pas de câble HDMI

Nous aurions apprécié de trouver un câble HDMI.
L’esthétique est basique. Le disque dur multimédia Q800 est noir, rectangulaire et de petite taille.

JPEG - 27.2 ko

Il trouvera facilement sa place dans une installation.
La façade, dépourvu d’afficheur, ne propose un simple bouton de mise en veille et 2 diodes plutôt discrètes. Elles indiquent l’état de l’appareil (bleu pour la mise sous tension et rouge quand en enregistrement).
La qualité de l’assemblage et des matériaux est bonne.

 Une télécommande un peu difficile

La prise de contrôle se fait via une fine télécommande de 42 touches.
L’alimentation est assurée par deux piles boutons.

JPEG - 22.8 ko
MAuvais point pour la télécommande

Nous avons été déçu par ce périphérique :

  • Il est difficile au premier coup d’œil de déterminer le haut du bas de la télécommande
  • Les touches sont trop petites et mal disposés.
  • Certaines fonctions pourtant essentielles (programmation par exemple) sont accessibles en ayant préalablement pressé une touche shift.
  • La touche de changement de mode vidéo est trop directement accessible et conduit à des erreurs.
  • La sensibilité est médiocre.