Essai du lecteur DVD Walkvision KDV9 tri disque
Le lecteur qui aime chanter ...

Essai du lecteur DVD Walkvision KDV9 tri disque

ARTICLE PROBABLEMENT OBSOLETE

Mi 2000 apparaissaient en France les premiers lecteurs DVD de quatrième génération. Là où les lecteurs de marques se limitaient aux formats DVD et CD AUDIO, ces lecteurs ont apportés la lecture en plus du DVD d'autres formats tels que le VCD/SVCD et MP3. facilement dézonables (voire plus) et à très bon prix (150 EUR), ils connaissent un succès mérités. Le lecteur de référence est devenu le Tokai 715 (à découvrir ici).

Ce qui n’est pas cher en lecteur DVD de salon peut donc être une excellente affaire mais pas toujours !. Il est difficile de distinguer à première vue le lecteur évolutif de qualité du lecteur très bas de gamme.

Dans son catalogue de Décembre 2000 , Carrefour proposait un lecteur de marque Walkvision, référence KDV9. Ce lecteur diposait d’un plateau 3 disques, la compatibilité MP3 et un mode Karaoké. Intéressant si ce n’est cette marque, inconnue : Walkvision. Il s’avère que cette marque n’est qu’une marque de distribution Française (Société DAT, Nice).

 Quelle marque derrière Walkvision ?

Prenez maintenant la marque Shinco Electronics. Cette société Chinoise a été crée en 1980 et occupe 4800 salariés dans 150 000 mètres carrés. Depuis 1996, elle est le leader de la production de lecteurs videoCD en Chine et ses procédés de fabrication sont certifiés ISO 9001. Elle produit des lecteurs de qualité destinés à être vendu partout dans le monde et dispose d’expertise dans les domaines du SuperVCD (standard chinois à l’origine, n’oublions pas) et MP3.


Modèle : Shinco DVD380
Site Internet : http://www.china-shinco.com
Langue du Site : Chinois/Anglais

Prenez un de ses modèles, le Shinco DVD380 sorti en Août 2000. Effacez toute référence à cette marque, supprimez le décodeur ac3 incorporé et mettez Walkvision/TAKARA KDV9 à sa place et vous aurez le lecteur vendu par exemple chez Cdiscount pour 250 EUR environ.

 Quelles spécifications ?

Plateau 3 disques. Pendant la lecture d’un disque, les 2 autres peuvent être changés sans interruption de lecture.

Une seule lentille capable de lire indifféremment CD et DVD : permet de lire les DVD ainsi que les CD sur CD-R ou CDRW (testé sur CDRW marque BASF). La lecture de DVD-R fonctionne mais pas
celle de DVD-RW ou DVD+RW.

Lit
- Les DVD VIDEOS
- Les CD AUDIO
- Les VideoCD norme 1.1 (non interactifs) et 2.0
- Les SuperVcd.
- Les Album Photos PHOTOVCD (format videoCD)
- Les albums Audio
- Le MP3
- Les formats non standard XVCD et DVCD et même les « CdDVD », qualité DVD (720 *576, 4.5 mbps) au format SVCD.

 Les entrées-Sortie

- Deux sortie en composite Vidéo
- Une sortie en SVIDEO (utilisable simultanément avec la composite)
- Une Audio RCA * 2 : c’est un point faible.
- Une sortie numérique S/PDIF(IEC958) et une OPTIQUE
- Une péritel (RVB)

 La lecture

Le lecteur dispose d’un circuit vidéo qui permet de lire indifféremment des disques PAL ou NTSC et de choisir la restitution en PAL/NTSC/AUTO.

 Et encore...

Karaokè ! Si vous aimez chanter, ce lecteur est pour vous ! Deux prises micros sont disponibles en façade aveccontrôle du volume et de l’echo. Il est possible directement sur la télécommande de modifier la tonalité de la bande audio et de changer le volume de cette bande.

DTS, compatible Dolby Digital AC3, ZOOM numérique en 2 * ou 4 * sur tous disques, fonction Digest,...

 Avec quoi est t’il livré ?

Le lecteur est livré avec

- Une documentation en Français 35 pages
- Un câble Svideo
- un câble composite vidéo + Rca audio
- Un micro Karaoké
- Une télécommande avec piles

A noter : pas de câble péritel livré

 Utilisation

Une fois mis sous tension, le lecteur fait apparaître un agréable logo.

En lecture de DVD. Rien à signaler sur mes essais actuels. Des disques difficiles à lire avec d’autres lecteurs passent sans problèmes. toutes les fonctions traditionnelles sont présentes : multi angle, Sous titres, Code parental, sélection de la piste sonore...
A noter
- un accéléré/retour rapide possible en 2*, 4*, 8* pendant la lecture
- Un ralenti variable 2*, 4*, 6* en avant
- un zoom numérique jusque 4 *

En VideoCD. Mes titres se lisent sans problème avec menus, Vidéos, photos. Le test a été réalisé avec des titres crées avec les cartes et logiciels du marchés.
Les plus :
- Un accéléré en avant et arrière jusque 4*
- Un ralenti variable (avance seulement) jusque 3x
- Une fonction RESUME pour reprendre le VideoCD exactement là ou vous vous êtes arrêtés.
- Un zoom numérique * 4
- Une fonction DIGEST qui permet de découper automatiquement le videoCD en 9 chapitres accessibles directement.

Le lecteur Walkvision sait lire des disques « xVCD ». Il ne s’agit pas d’un nouveau standard mais un disque au format VCD dont la vidéo ne respecte pas la norme videoCD : elle peut être à un débit supérieure aux 1150 bits/secondes exigés et ainsi de bien meilleure qualité (au détriment du temps) ou à un débit inférieur (le temps peut atteindre 2 heures sur un CD mais la qualité est très moyenne). Il sait également lire des disques DVCD sauf que je n’ai pas trouvé d’info exacte sur ce que sont ces disques (double VCD à priori, 1 h 40 sur un CD)

En superVCD. Le lecteur est pleinement compatible avec la norme. Il reconnaît les SVCD au format 480 * 576 (2/3 D1 PAL) mais est également compatible avec la résolution 352 * 576 (1/2 D1 PAL). J’ai testé un titre commercial Chinois ainsi que différents SVCD crées par mes soins. Tous ont fonctionnés sans problème. La qualité est excellente, presque DVD. On peux changer de piste audio (4 pistes dispos) et de sous-titrage (4 pistes). Vous pouvez créer ce format par vous même.

En MP3. Le lecteur lit les fichiers MP3 simplement gravés sur CD. Il ne permet pas de créer des programmation ou de faire une lecture aléatoire. L’interactivité est simple :
- Une fois inséré le disque, le lecteur propose un « menu1 » pour choisir son répertoire (si le cd en contient). La sélection s’effectue avec les touches fléchées de la télécommande (figure 1)
- Ensuite la sélection peut se faire à l’intérieur du répertoire. La sélection du morceaux précédent/suivant se fait avec les touches Avance/Retour.
Possibilité d’accès direct (par numéro).

L’écran du lecteur affiche le numéro du titre joué, le temps, le nom du titre (limité à 8 caractères)...

En Karaoké. Le lecteur dispose de 2 entrées micro en façades, d’un bouton de réglage du volume des micros ainsi que d’une chambre d’écho. La qualité obtenue est très satisfaisante dès l’instant que votre DVD est connecté à un amplificateur. Le lecteur permet également de changer la tonalité des disque joués afin de s’adapter à votre ton de voix ! On trouve maintenant des disques karaokés à moins de 15 EUR. Cette fonction est réellement amusante, d’autant plus que le micro est fourni.

Le lecteur passe d’un disque à l’autre automatiquement si les disques lus sont d’un même album. Seul l’outil VCDImager et ses GUI comme VCDEasy peuvent créer des albums.

Regret : le lecteur ne puisse être allumé/éteint directement à partir de la télécommande.

 Les secrets

Les lecteurs du type du Walkvision/Shinco ont souvent des possibilités cachées. Parmi celles ci, les plus communément appréciées sont

- La possibilité d’être multizone : en commandant des DVD au CANADA, vous pourrez par exemple visionner des titres encore au cinéma en France.
- La désactivation du procédé Macrovision (Anti copie sur K7). Attention, cette possibilité est totalement illégale.

L’accès à ces fonctions cachées se fait grâce à une connaissance exacte du Firmware (le programme) inclue dans la mémoire du lecteur DVD.

Le lecteur est de base ... multizone ! inutile de faire une quelconque manipulation ou changement du Firmware.

Le secret ultime est de pouvoir faire apparaître le menu « Loophones » : ce menu est un menu caché, interdit bien sur, permettant de sélectionner sa zone, désactiver macrovision etc.

Les lecteurs SHINCO ont des firmwares différents. Cette évolution de firmware permet dans le principe de corriger certains bugs dans la lecture de DVD. Sur les premières versions de firmware, une simple combinaison de touche permettait de faire apparaître un menu secret : stop, setup, pause, 1, 2, 3
A essayer également : pendant qu’un DVD se lit, pressez setup désactivez le Password, sortez du menu et pressez stop 2 fois puis setup.

Il semble que le lecteur Walkvision soit aux dernières versions de firmware qui ne disposent plus de l’accès au menu secret :-(

Aucune possibilités ?

Confrontés à ce problème de ne plus pouvoir accéder au menu secret sur les nouveaux firmware, la solution a été trouvée de mettre un autre firmware dans l’appareil qui,lui, contient ce menu. Cette opération ne peut se faire simplement en téléchargeant un nouveau firmware, en gravant simplement les fichiers sur un CD et en mettant le CD dans son lecteur !

Le firmware suivant est celui d’un clone de notre lecteur (le APEX AD703). Ce firmware a été patché pour faire apparaître le menu Loophones.
A tout moment, vous pourrez réinjecter l’ancien en utilisant le firmware d’origine.

La procédure

Attention : nous ne garantissons pas le bon fonctionnement de cette procédure sur tout lecteur et ne saurions être tenu pour responsable en cas d’echec ou de lecteur endommagé.

- Télécharger le firmware nouveau puis gravez le fichier décompressé sur un cd est l’insérer dans le lecteur.
- Allumez votre lecteur Walkvision, insérer le disque et appuyez sur lecture
- Le lecteur brouille son écran et affiche :

READY TO UPDATE
YES : PRESS PLAY
NO : PRESS STOP


- Pressez PLAY
- Laissez quelques minutes le lecteur faire sa mise à jour (l’écran conseille 4 à 6 minutes
- L’écran s’éteint.
- Dès que les 6 minutes sont passées, vous pouvez éteindre et allumer votre DVD

Vous avez maintenant un super DVD APEX, avec un Menu secret pour choisir région et macrovision.

 Au cœur de la machine.

Très intéressant à découvrir, l’intérieur de la machine. on distingue l’alimentation, la mécanique DVD, plateau 3 CD et la carte de contrôle.

Le lecteur de DVD se trouve sous la carte de décompression et est indépendant du plateau. C’est pourquoi il est possible de changer de disque pendant la lecture. Le lecteur DVD est équipé d’une seule lentille capable de lire indifféremment CD et DVD (Shinco annonce des problèmes selon la couleur du disque, à vérifier)

Les puces principales sont construites par Supreming Av Labs, société implantée dans la Sillicon Valley. Le principe de ces puces est de pouvoir leur injecter un nouveau logiciel et ainsi de pouvoir lire de nouveaux formats de cd facilement.

La puce de décodage est la puce VS3811, décodeur de quatrième génération. Il s’agit d’un microprocesseur 32 bits RISC.

 En savoir plus

- Le forum Planète Numérique, section lecteurs économiques
- La liste Shinco (en Anglais)
- Le site du fabricant
- Les infos sur les lecteurs DVD SHINCO