Créer ses propres SVCD

Créer ses propres SVCD

Créer ses propres SVCD. Il y a encore quelques temps, cela n'était pas abordable de par le prix des seuls systèmes auteurs disponibles(Enreach I-Author, prix > 1500 EUR) et de la difficulté d'avoir une vidéo MPEG-2 à la norme SVCD. Maintenant, cela est de l'histoire ancienne !

 Que pourrez vous faire sur un SVCD ?

Entre 30 et 40 minutes de vidéo peuvent être gravées sur un disque SVCD. Dès lors difficile de mettre un film complet en SVCD sauf à procéder comme dans le guide le SVCD Ultime que nous vous proposons en atelier.
Ce temps est idéal pour des vidéos personnelles, des clips musicaux, des séries TV, des dessins animés, des documentaires, des vidéos d’entreprise, ...

 Quelques étapes

Un SVCD est maintenant simple à créer. Toute la complexité est masquée par des logiciels de plus en plus complets. Ces étapes sont

- L’acquisition ou importation de fichiers vidéo
Conversion si besoin de cette vidéo au format MPEG-2 SVCD
- L’authoring (construction de l’intéractivité du disque)
- La gravure

Selon les outils, ces phases ne sont pas inamovibles : ainsi certains logiciels ne convertissent la vidéo au format MPEG qu’à l’occasion de la gravure (Express par exemple).

 Obtenir de la vidéo au format SVCD

Comme dans tout type de disque vidéo (VideoCD, DVD), il convient de disposer d’un fichier vidéo compatible avec les spécifications de la norme.
La résolution du SVCD est appelée 2/3 D1 et correspond pour la norme PAL à une résolution de 480 * 576 pixels. La résolution 352 * 576 est également accepté même si elle n’est pas standard.
Rappel des caractéristiques vidéo/Audio du SVCD

OBJET SuperVcd
Vitesse 2 x
Pistes CD AUDIO Non
Application CD-I Non
Vidéo
Débit (Mbits)
Résolution PAL
Résolution NTSC
MPEG-2
Débit variable jusque 2.6 Mbits
480 * 576
480 * 480
Images Fixes
Résolution PAL
Résolution NTSC
MPEG-2
480 * 576, 704 * 576
480 * 480, 704 * 480
Audio
Débit
Piste Audio
Son Surround
Mpeg-1, layer II
De 32 à 384 Kbits
2 Stéréo ou 4 monos
1 MPEG-2 (5.1)
Incrustation jusque 4

Plusieurs solutions sont envisageables pour obtenir la matière première Vidéo MPEG-2 nécessaire pour créer votre SVCD.

- Acquisition directe au format Mpeg
Cette méthode est toujours la plus rapide mais aussi la plus coûteuse (300 EUR minimum). elle consiste à utiliser une carte interne ou un boîtier externe qui transcode directement une source vidéo quelconque (Magnétoscope, LaserDisc, DVD, Caméscope, ...) en fichier Mpeg-2 compatible SVCD.
Peu de matériels sont disponibles sur le marché mais la qualité est là avec un produit comme la Dazzle DVD Master à découvrir dans notre rubrique essai.

image 264 x 175.
La carte Dazzle DVD Master

Avant de vous précipiter sur l’achat d’une solution matérielle, certaines considérations sont à prendre en compte :
- La qualité du Mpeg ne sera pas identique d’un matériel à l’autre. Avant d’acheter il faut comparer les qualités en récupérnant des fichiers de test. (souvent disponibles en ligne sur Internet)

- Les fichiers Mpeg obtenus peuvent ne pas être compatibles SVCD qui est une norme avec des très fortes exigences. Il faut privilégier les matériels qui précisent EXPRESSEMENT leur compatibilité SVCD. N’hésitez pas à regarder les forums.

- Le support de la norme SECAM est rare : beaucoup de cartes, d’origine étrangères ne sont compatibles qu’avec des sources PAL ou NTSC. Impossible alors d’espérer mettre vos vidéos personnelles sur CD si votre source est un magnétoscope ou un caméscopes SECAM.

- Le MPEG est un format final. Il n’est pas conseillé de monter ce type de fichier (titrage, effets spéciaux, ...) pour ne pas perdre en qualité suite à des réencodages successifs.

Pour Contre
Rapidité

Simplicité

Taille des fichiers

Montage difficile

Qualité moindre à un encodage logiciel
Coût

Rareté

Vous trouverez dans notre rubrique essai un ensemble de matériel d’acquisition MPEG temps réel compatibles SVCD.

- Acquisition non MPEG suivie d’une conversion en MPEG

Dans cette catégorie entre deux types de vidéo :

- De la vidéo DV, celle que nativement vous pouvez récupérer de votre caméscope numérique à l’aide d’une simple carte IEEE1394. La vidéo en sortie est compressée en DV et stockée dans un fichier *.AVI. Comptez 100 EUR environ pour disposer d’une telle carte chez des fabricants variés : Ads Technologies, Dazzle, Hauppauge, Pinnacle

Découvrez dans cet atelier comment un des contributeurs du site encode ses fichiers numériques DV en norme SVCD

- De la vidéo MJPEG (Motion JPEG), produite par des cartes de capture dites analogiques. La vidéo en sortie peut être compressée par ce qui s’appelle un CODEC (compresseur/décompresseur). Ces codec sont logiciels (par exemple Indeo, Cinepak, DivX...) ou matériels (une puce sur la carte). Les fichiers en sortis sont généralement de type *.AVI. Le nombre de cartes analogiques dédié est de plus en plus faibles et leur prix commence à 250 EUR (PINNACLE DC10 PLUS).

Profitant de la puissance des PC, des cartes polyvalentes mixant plusieurs fonctionnalités (carte Vidéo, Tuner télé, Videotext,...) proposent maintenant en plus la capture de séquence VIDEO assistée par la puissance de votre processeur. Ces cartes sont peu chères (à partir de 80 EUR pour une Pinnacle PCTV) et constituent un excellent premier investissement.

Dans le domaine des cartes polyvalentes, vous trouverez également les cartes ATI ALL IN WONDER qui peuvent en plus de remplacer votre carte Vidéo , de visualiser des programmes télés et les informations télétextes, de lire des DVD Vidéo, et de capturer des séquences vidéos AVI) Elles permettent l’acquisition en MPEG1 et MPEG2 directement si votre processeur est assez puissant.

Enfin, il existe des cartes Vidéos avec une entrée de capture : par exemple, les ASUS RIVA TNT TV-IN , ATI Fury Vivo, ...

Faux amis : comme on le constate ici, AVI (Audio Video Interlaved) n’est pas un type de compression mais une structure de transport d’un fichier vidéo sous windows.

En sortie de ces cartes, vous disposez d’un fichier non directement exploitables sur SVCD qu’il vous faut convertir en MPEG-2.

L’encodage en MPEG-2 SVCD s’est démocratisé et vous constaterez sûrement que votre logiciel de pilotage de votre carte d’acquisition dispose de la possibilité d’exporter directement à ce format : c’est notamment le cas de Ulead Video Studio dès la version 5, Pinnacle Studio 7, Mainactor...

image 467 x 339 .
Pinnacle STUDIO 7 converti vos vidéos en SVCD

Si ce n’est pas le cas, où si vous souhaitez essayer un autre logiciel (plus rapide, de meilleure qualité), il existe une dizaine de logiciel sur le marché capable de convertir votre fichier en MPEG-2. Tous cependant ne proposent pas de profil compatible SVCD. La norme MPEG-2 fait l’objet de royalties et ces produits sont chers, un peu trop à mon gôut. Un des meilleurs logiciels d’encodage en MPEG-2 compatible SVCD est TMPGEnc (version démonstration disponible limitée à 30 jours sur http://www.tmpgenc.net). Mais vous pouvez aussi utiliser Ligos LSX-MPEG ou encore Cinemacraft CCE.

Lisez cet atelier pour comprendre comment transformer votre fichier AVI en MPEG-2 SVCD avec TMPGEnc

Ne vous inqiètez pas. Les nouveaux logiciels pour créer des SVCD proposent maintenant un encodeur MPEG-2 (parfois en option) qui rend transparente cette opération d’encodage. Vous utilisez n’importe quelle sorte de vidéo (de la vidéo DV de préférence) et le logiciel se charge lors de la création de votre disque de la convertir au bon format.

Avant de vous précipiter sur l’achat d’une telle solution sachez

- Les fichiers AVI (DV et autres) sont lourds à manipuler sur PC (80Mo au minimum par minute pour une DC10+, 200 Mo en DV) et il vous sera a priori difficile de capturer de longue séquence en une fois. La taille d’un fichier est de toute façon limitée sous Windows 9x à 4 Go (mais les logiciels créent automatiquement de nouveaux fichiers).

- La conversion en Mpeg prend du temps. Il faut entre 5 et 30 heures/heure pour transformer une heure de vidéo en Mpeg (dépend de votre machine et du logiciel utilisé).

- Selon le logiciel d’encodage utilisé, la qualité sera plus ou moins bonne mais généralement supérieure à un encodage matériel.

Pour Contre
Coût
Qualité
Temps d’encodage

Taille des fichiers

- Solution 3 : Autres solutions
Si vous ne possédez pas de Vidéo, il existe des possibilités annexes telle que :

- Récupérer la vidéo d’un SVCD existant. Des logiciels permettent de réutiliser des séquences déjà créées pour vous amuser. Par exemple l’outil gratuit ISOBUSTER vous aidera.

- Rempeg2 est un utilitaire capable de réencoder en MPEG-2 compatible SVCD un fichier MPEG-2 non compatible (par exemple 704/720 * 576) (voir notre atelier à ce sujet)

- Il est possible de récupérer de la Vidéo sur un DVD Vidéo à la norme MPEG-2 et de la ré-encoder au format Mpeg-2 SVCD. L’un des outils les plus simple pour cela est DVDx que vous pouvez découvrir sur ce guide.

image 187 x 209.
DVDx convertira simplement vos DVD en SVCD

 Les outils de création de SVCD

Le format SVCD a du s’imposer par ses qualités propres. Rien ne laissait présager que la création de ce type de disque serait un jour démocratisée et pas uniquement réservée à des passionnés de vidéo bien informé par Internet.
Philips SVCD Toolkit mais surtout Enreach I-Author, ont été les premiers outils disponibles pour créer un SVCD. Aucun de ces deux produits n’était un produit grand public, à la fois en coût mais surtout en distribution (Chine seulement pour I-Author !). 2001 a été une année charnière avec la mise sur le marché de logiciel complets et économiques autorisant la création pour tous de disque à ce format.

Tout comme le Video-CD, 3 catégories de logiciels permettent de créer des SVCD :

- logiciels de gravure. Le premier logiciel à avoir démocratisé la création de SVCD a été un logiciel de gravure : Ahead Nero 5.5. Depuis, quelques autres produits (WinonCD, Instant CD/DVD, ...) ont également des projet de création SVCD mais l’interactivité crée est souvent limitée (type CD-Audio).

image 355 x 290 .
Roxio WinonCD 5.0 est le plus performant dans cette catégorie

- Les logiciels de montage personnels. Ulead propose pour ses logiciels de montage VideoStudio et Mediastudio un module de création de disque compatible SVCD (Ulead DVD Plug’in). L’exportation MPEG compatible SVCD (sans gravure de disque) est, elle, plus largement disponible (MainActor, Studio 7, ...).

- Les logiciels spécialisés. Longtemps synonymes de logiciels professionnels coûtant plusieurs milliers d’euro (Enreach I-Author), cette catégorie est maintenant investie par des logiciels grand publics ou semi professionnels (Pinnacle Express, Ulead DVD Movie Factory, Roxio Videopack 5). Le SVCD n’est qu’un des formats proposés car la création de disques VCD et DVD est également possible dans une même interface.
Chacun de ces logiciels implémente plus ou moins la norme SVCD.

image 235 x 294.
Ulead DVD Movie Factory, le plus promèteur de ces nouveaux outils

Nous avons noté de 1 à 5 les possibilités des différents logiciels du marché dans ce format : 1 indique un support minimal du standard, 5 un support complet ou du moins le plus important du marché.

Tableau de synthèse du support SVCD des principaux logiciels du marché. DVD, SVCD et MPEG, Micro Application, reproduction interdite
Produit Editeur Support global SVCD Menus Images Chapitrage Autre
WinonCD 5.0 Roxio 3 1 niveau
Musique possible
Oui Non Logiciel de gravure
Nero 5.5 Ahead 3 1 niveau Oui Non Logiciel de gravure
DVD Movie factory Ulead 4 2 niveaux Musique possible Oui Oui Création de VCD/DVD
DVD Plug’in Ulead 3 1 niveau Non Oui Création de VCD/DVD
I-Author Enreach 5 Multi niveaux Musique possible Oui Oui Non distribué en dehors de la Chine
VideoPack 5 Roxio 5 Multi niveaux Musique possible Oui Oui Création de VCD/DVD
Express Pinnacle 4 Multi niveaux Musique possible Oui Oui Création de VCD/DVD
VCDEasy Delphi.Stuff 3 Multi niveaux Oui (forme MPEG) Oui Création de VCD
InstantCD/DVD 6 Vob 1 Non Non Non Logiciel de gravure

Super bon plan : VCDImager. VCDImager, logiciel libre et gratuit, est capable de créer un SVCD (et Video-CD) avec l’intégralité des possibilités des normes. Seul limite, l’interface est en mode ligne de commande, ce qui a longtemps limité son utilisation. Des passionnés ont développés des interfaces Windows (GUI) qui permettent de piloter ce logiciel simplement. VCDEasy, présenté dans guide fait partie des plus prometteurs. Il autorise la création d’un SVCD de A à Z (y compris gravure) pour 0 euro.