Archos 101 IT, Internet tablet Android en test
la tablette Android au juste prix, french touch inside

Archos 101 IT, Internet tablet Android en test

ARTICLE PROBABLEMENT OBSOLETE

Hier pour nos besoins multimédia nous n'avions qu'un PC de bureau. Puis sont venus les ordinateurs portables, les téléphones et enfin les tablettes tactiles qui ont changé notre mode de consommation de « numérique ». Une tablette permet simplement de consulter Internet, jouer, regarder des vidéos, écouter de la musique ou plus insolite. Vous hésitez encore en raison du prix ? Regardez la tablette Archos 101IT. Est-ce pour autant un bon point d'entrée dans le monde Android ?

Notre test avait mal commencé car la première tablette reçue avait un problème de rétro éclairage. Pas de chance mais l’échange s’est rapidement déroulé.

Nous avons écrit cet article avec la nouvelle tablette à l’aide d’un clavier externe qwerty reconnu automatiquement. Certaines parties de l’article ont également été rédigées avec le clavier virtuel, la preuve par l’exemple d’un des usages possible d’un tel appareil.

PNG - 191.4 ko
Le devant de la boite

 Génération 8

L’Archos 101IT est le haut de gamme chez Archos dans une gamme qui couvre toutes les diagonales, du petit baladeur multimédia 3 ou 5 pouces aux tablettes 7 et 10 pouces.

PNG - 332.1 ko
Le contenu

L’emballage, de qualité, contient la tablette, un adaptateur secteur et 3 embouts différents, un pour l’Angleterre, un pour l’Europe et un pour les Etats-Unis. Il y a également un cable USB de synchronisation avec le PC.
Un câble mini HDMI aurait été apprécié, car c’est une connectique plutôt rare.
La tablette mesure 270 x 150 x 12 mm, et est légèrement moins haute que les tablettes concurrentes (ASUS EEEPAD : 271 x 177 x 12.99 mm, Acer Iconia 26 cm x 17.7 cm 1.3 cm). La qualité perçue est bonne.

 Au cœur de la machine

Les spécifications sont de gamme moyenne :
Le Processeur est un ARM Cortex A8 cadencé à 1 Ghz. Il est fabriqué par Texas Instruments sous la référence OMAP 3630.

PNG - 193.9 ko
L’accèléromètre transforme la tablette en .... volant
(c) Archos

Un accéléromètre permet de détecter les mouvements de la tablette.

La mémoire est de 256MB accompagnés de 8GB de stockage. 8GB dans cas de notre modèle peuvent apparaitre comme réduit surtout pour y stocker des films HD.
Contrairement à un produit Apple mais habituel sur les machine Android, cette mémoire est extensible par simple carte mémoire microSD / T-Flash. Une version avec 16GB de mémoire existe dans le catalogue pour environ 30 € de plus.

1 x Port USB hôte. Vous pouvez raccorder un disque ou clé USB externe. Il faudra formater le disque ou la clé en fat32, soit en ext3 (standard Linux) si vous souhaitez pouvoir lire et écrire. Le système NTFS n’est pas géré en écriture.

J’ai essayé avec un disque en ext2 sans succès.

1 x port esclave. Vous pouvez également raccorder la tablette sur votre ordinateur parle port USB esclave. Principalement, cela vous permettra d’envoyer vos fichiers multimédia ou document sur la mémoire interne ou la carte additionnelle. Une fois raccordé, l’appareil est reconnu comme un périphérique de masse USB 2. 0.

PNG - 28.9 ko
Les connecteurs latéraux
(c) Archos

 Un écran large de 10.1 pouces

Continuons la revue des caractéristiques par l’écran. C’est un des attraits du produit Archos. Il est large (10.1 pouces), capacitif et multipoint.
De technologie TFT, sa résolution est de 1024*600 (WXVGA), en deçà des nouvelles machines qui proposent des dalles 1280 * 800, une différence sans réel impact visuel.

Le toucher est agréable mais les bords de la dalle sont moins sensibles que le centre, surtout sur les longueurs. Cela pourra être à la longue pénible, surtout quand on tape un article tel que celui que vous lisez.

PNG - 267.1 ko
L’écran
(c) Archos

Je vous conseille d’effectuer la procédure de calibrage de l’écran tactile. Après celle-ci, les touches du bas du clavier virtuel répondent mieux.
Il faut également faire attention à l’angle de vision et rester face à la tablette pour profiter de la meilleure image.