Transformer un fichier MKV en fichier video compatible (...)
Le MKV (Mastroska) : un conteneur venu du froid

Transformer un fichier MKV en fichier video compatible avec une platine DivX

Si certains fichiers vidéo se lisent très simplement sur son lecteur DVD de salon, il faut avouer que d'autres sont plus coriaces ! Que faire avec ces fichiers d'extension MKV par exemple ! La solution consiste à les reconvertir en AVI. Suivez le guide.

Le format Matroska est un conteneur vidéo, pas un codec. Il faut se l’imaginer comme une enveloppe dans laquelle on pourrait enfermer :

  • Une vidéo (quel que soit le codec)
  • Une ou plusieurs pistes audio (au format mp3, AAC, AC3 ou autres)
  • Un ou plusieurs sous-titres (fichier SRT, SSA, VobSub…)

A l’image de la matriochka ou poupée russe à laquelle il emprunte son nom, le MKV permet ainsi de disposer de plusieurs de flux de natures variées dans un seul fichier multimédia.


Article publié dans le cadre du 6ème concours de contribution de Planète Numérique.
Auteur : Samih Tbatou.
Notez cet article à l’issue de votre lecture.


De plus, comme le précise l’article Wikipédia consacré au MKV :

  • Il supporte le chapitrage.
  • Il permet l’étiquetage des pistes audio et les sous-titres.
  • Il permet d’intégrer des pièces jointes, comme les images d’illustration (couverture/jaquette).

Le MKV est fréquemment utilisé pour les releases de dessins animés japonais (non licenciés bien entendu). Les utilisateurs de Azureus / Vuze le rencontrent aussi souvent quand ils souhaitent télécharger une vidéo proposée en page d’accueil de leur client Bittorent préféré. Bref, le Matroska tend à envahir le quotidien des amateurs de vidéo en téléchargement.

Le problème : on peut lire facilement les MKV sur son PC mais si on veut les visionner sur son téléviseur par le biais d’une platine divX, à moins d’avoir un appareil dernière génération, les choses se corsent !

Je vous propose donc une méthode pour convertir vos MKV en fichier avi dont vous pourrez profitez tranquillement installé dans votre canapé.

 La logithèque

Nous partons du principe que vous n’avez pas installé de logiciels sur votre ordinateur et ne pouvait dès lors ni lire ni manipuler un fichier MKV.

Il vous faudra donc les logiciels suivants, tous gratuits !

  • Haali Media Splitter : pour lire le MKV.
  • FFD Show : filtre de lecture quasi-universel
  • Real Alternative : au cas où la vidéo du MKV est au format Real Media
  • Quicktime Alternative : pour lire les fichiers .mov.
  • Avisynth : le serveur d’images (ou frameserver) Conseil : spécifiez la possibilité d’ouvrir les fichiers AVS avec le bloc-note lors de l’installation.
  • Virtual Dub Mod : pour opérer notre conversion. Un conseil : téléchargez celle-ci qui est en français.
  • Media Info : pour obtenir des renseignements sur le contenu du MKV.
  • MKV Toolnix : pour extraire des éléments du MKV.
  • Lame ACM : codec audio mp3 pour encoder le son (Installation : clic droit sur le fichier .inf puis installer).
  • WinLame Fr : pour encoder des fichiers audio.
  • Subtitle Workshop : pour convertir les sous-titres.
  • Le DivX Bundle et Dr DivX : le cèlèbre codex DivX et son logiciel d’encodage Open Source.
  • Le codec Xvid : autre fameux codec, concurrent Open Source du DivX
  • Avidemux : logiciel dérivé de Virtual Dub (en plus convivial) agrémenté de bonus.
  • Mpeg4 Modifier Fr et UnpackCL (requièrent .Net Framework 2.0)

 En savoir plus sur le conteneur video avec Media Info

Charger le fichier MKV dans Media Info

Qu’apprend-on ?

  • La vidéo est au format « AVC » c’est-à-dire X264 ou H264. Son FPS (nombre d’images par seconde) est 23,975
  • Il y a deux pistes audio OGG Vorbis dont la fréquence est 48 KHz
  • Il y a deux sous-titres au format .SSA

Pour cet exemple, nous chercherons à obtenir une vidéo au format AVI grâce au codec DivX avec deux pistes audio au format mp3 (on appelle communément ce genre de fichier un « BivX »). Nous n’oublierons pas de joindre à ce fichier les deux sous-titres au format SRT ou à les muxer dans le conteneur DivX si notre platine est « DivX certified ».

Passons aux choses sérieuses…

Nous allons nous intéresser à la partie Audio+Vidéo.

Remarques importantes :
Si la partie vidéo / audio de votre MKV est déjà à un format lisible par votre platine de salon, il n’est bien entendu pas obligatoire (voire pas conseillé) de la convertir.

Je vous propose 2 solutions :