Test du GE DV1, un mini caméscope HD pour l'été
Full HD, Photo 5m, étanche et mignon pour moins de 100 €

Test du GE DV1, un mini caméscope HD pour l’été

ARTICLE PROBABLEMENT OBSOLETE

 Carte SD Rapide recommandée

La partie droite du boîtier regroupe le bouton de mise en marche ainsi que l’accès à la carte mémoire de type SD/SDHC.

La partie gauche donne accès à une trappe sous laquelle se trouve une prise mini HDMI, pour un raccordement à un téléviseur externe, ainsi qu’un amusant connecteur USB amovible.

Ce connecteur permet la recharge du caméscope ou le vidage des vidéos. Il faudra lui faire attention car il apparaît fragile.

je finirai le tour du produit par le dessous comprenant l’attache dragonne et un pas de vis pour trépied.

Le caméscope doit être raccordé au chargeur ou a un PC pour la charge. La première prend de l’ordre de 4 heures. La batterie lithium-ion intégrée n’est pas amovible. Elle permet de prendre environ 300 photos , 80mn de vidéo en plein débit (1080p/30ips).

Une petite mémoire interne de 27 Mo permet de prendre quelques photos.
Le Dv1 fonctionne avec des cartes SD/SDHC. Il faut une classe 4 minimum pour enregistrer de la vidéo en haute définition sans saccade. Il signale par un message d’erreur si la carte utilisée est trop lente.

 A la portée de tous

L’assistant de première mise en service se limite aux choix de la langue et de la date heure. Le GE DV-1 est donc immédiatement utilisable.

Les menus de configuration sont répartis en trois sections : photo, vidéo, général. L’interface est claire et les quelques réglages disponibles sont auto-explicites.

Du côté réglages généraux, vous pourrez ajuster la luminosité de l’écran, la date et l’heure et décaler automatiquement cette heure suivant le fuseau
horaire de vos vacances.

Côté photo, la qualité de prise de vue est ajustable selon trois niveaux : meilleure, haute et normale.
Un second paramètre permet de choisir la zone de la photo à utiliser pour déterminer l’exposition.
Une fonction nommée HDR (gamme dynamique élevée) optimise les détails des parties éclairées ou sombres.

Par défaut l’appareil ne prendra qu’une photo à la fois mais il est possible d’autoriser un mode rafale qui permet 7 images par seconde.

Le dernier réglage permet directement d’imprimer la date sur les photos. Cette fonction n’a d’utilité que si vous êtes un professionnel qui doit dater des photos explicitement. Par ailleurs la date/heure est écrite directement dans l’entête des fichiers (données EXIF 2.2).