Popcorn Hour A100 : test d'un lecteur multimédia prodige ! Popcorn Hour A100 : test d'un lecteur multimédia prodige (...)

Popcorn Hour A100 : test d’un lecteur multimédia prodige !

samedi 23 février 2008

58 commentaires

 La Video 100%

Nous voici enfin au cœur de notre test : celui de la lecture vidéo simple et haute définition.

Tout comme à notre habitude nous avons utilisé le CD de test DivXTest ainsi qu’un ensemble de fichiers libres de droit.

Pour résumé la compatibilité, nous dirions que le Popcorn est le meilleur lecteur que nous avons testé à ce jour ! .
Il lit sans encombre les fichiers de type MPEG 1 et 2, DivX 3 à 6 (sans intéractivité), les XviD dans un container de fichier AVI ou MKV, les fichiers MP4 et les WMV/VC1.
Ouf !
Ces fichiers peuvent être de résolution simple ou haute définition.

Seuls les conteneurs de fichiers OGM, peu utilisés, lui échappe.

Côté audio, la compatibilité est bonne avec le MP3, l’AAC, l’AC3 ou le WMA qui sont reconnus.

II y a encore de la marge de progrès mais il est engageant de voir que le produit évolue régulièrement. Nous devrions ainsi prochainement disposer du décodage de l’audio FLAC.

Revenons un instant sur le décodage des containers MKV, abréviation de MATROSKA (poupée russe). Ce mode de stockage d’information vidéo et audio est devenu incontournable dans le domaine du partage de vidéo haute définition.
Le container MKV peut regrouper au sein d’un même fichier (généralement avec l’extension .mkv) plusieurs pistes vidéo et audio ainsi que des sous-titres et des chapitres, ce que ne permet pas le container AVI.
Le décodage du MKV n’est cependant pas encore complet (pas de gestion des sous-titres) mais déjà satisfaisant.

Le décodage de vidéo ne se limite pas aux fichiers suscités : vous pourrez également lire des DVD-Video enregistrés sous forme d’image ISO ou encore des fichiers d’un répertoire VIDEO_TS rippé.
Ce peut être pratique si vous ne disposez pas d’un lecteur physique.
Les rip de disques haute définition HD-DVD, EVO, sont également lisibles avec leur piste EAC3 par défaut.

 Simple à manipuler

Une fois un fichier sélectionné, l’appareil prend quelques secondes puis démarre la lecture.

Quelque soit le fichier lu, il est possible de se déplacer en avance ou retour rapide (2/4/8 fois) mais aussi plus simplement de taper un chiffre de 1 à 9 pour se retrouver à 10 à 90% de la vidéo. Il est également possible de se positionner en saisissant un temps.

L’image n’est pas déformée quelque soit les rapports d’écran du film lu.
La touche zoom de la télécommande changera au besoin le mode de restitution entre ajuster/taille actuelle ou plein écran.

La gestion des sous-titres est performante tant au niveau des formats de fichier texte reconnus (SRT, SUB , SSA, SMI) que de la gestion en soit.

Il est ainsi possible de changer la couleur du texte (noir et blanc, blanc et vert, blanc et rouge, vert, rouge, bleu ) ou la taille de la police (16 à 28 par pas de 2). Le A-100 permet également de changer la synchronisation avec l’image (pallier de 0,5 secondes) ! Naturellement, leses accents et caractères spéciaux sont reconnus et gérés.

Nous avons failli écrire que les fichiers multi-audio (Bivx) n’étaient pas compatible ! En fait, dans certains types de fichier, un bug empêche le fonctionnement direct de la touche audio de la télécommande.
Il faut comme solution de contournement en attendant le correctif se repositionner au début de la vidéo par la touche time seek d’accès direct après sélection par la touche audio pour que cela fonctionne.

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Votre Note

4.68/5

Popcorn Hour A100 : test d’un lecteur multimédia prodige (...)
  • Popcorn Hour A100 : test d’un lecteur multimédia prodige (...)

  • .

  • Note moyenne : 4.68. 130 vote(s).
  • Commentaires : 58.

La boite à test